AU MANS, GABILLON GAGNE LA COURSE 1 DE LA FINALE NASCAR WHELEN EURO SERIES

 

DEPART

Un départ très chaud !_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Il est 15h40 les voitures vont effectuer deux tours de lancement et disputer la première course ELITE du week-end. La température n’excède pas les dix degrés et le petit vent glacial souffle à 4 km/h. La piste n’est pas mouillée, mais certaines petites zones retiennent encore de l’humidité. Les cinq pilotes de tête : GABILLON N° 5; ZIMMER N° 33;NORDSTROM N° 44; GARCIA N° 19 et VILARINO N° 2  veulent tous passer en tête le plus tôt possible! Gagner des places, c’est aussi l’objectif de ceux qui se sont qualifiés un peu plus loin, et notamment de Willy BOUCENNA, un jeune  ambitieux qui tente un passage sur l’extérieur, au premier freinage. Hélas, une pédale de freins inconstante le trompe dans son estimation . Sa voiture touche la N° 44 et par ricochet, l’auto de VILARINO  est également accrochée.

 

A13I8404

Une course très disputée, à tous les niveaux_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Le leader incontesté de cette saison NASCAR, est sur ce coup de folie selon ses mots relégué en 17ème position. Sa course n’a plus beaucoup d’autre sens que de remonter au maximum pour limiter les dégâts. On verra plus tard qu’il remplira cet objectif de la meilleure façon.

Mais revenons au peloton de furieux, d’où émerge insensiblement mais  irrésistiblement un Frédéric GABILLON apparemment impérial. Derrière lui un espagnol, Borja GARCIA ne traîne pas vraiment, mais un léger ton en dessous. En fait, les autres pilotes ne se soucient guère de sa position puisqu’il ne marquera pas de points en tant que pilote invité. C’est donc dans le petit paquet très nerveux qui suit juste derrière, qu’il convient de porter notre attention. Dans un premier temps c’est Yann ZIMMER qui tient la troisième place suivi par les deux équipiers chez RDV Compétition: Willy BOUCENNA et Romain IANETTA, talonnés  eux mêmes par Guillaume ROUSSEAU du Bull Racing team.

 

13

Guillaume ROUSSEAU_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

 

Les freins capricieux de BOUCENNA continuent de le gêner et il doit laisser passer IANETTA avant d’être invité à exécuter une pénalité ( passage par les stands) pour « conduite agressive » lors du premier tour. Pendant ce temps là, Ander VILARINO remonte comme une bombe dans le paquet des cadors, pour se retrouver assez rapidement en cinquième position.

La course pourrait sembler monotone si l’on ne remarquait pas combien, le pilotage s’avérait délicat pour les plus rapides, en bien des endroits. Par contre, bon nombre de pilotes rendent de 6 à 10 secondes au leader qui n’arrive pas à décrocher le meilleur temps en course, laissant cette performance à VILARINO  pour 44 millièmes! Il faut dire que les pilotes calculent aussi vite qu’ils négocient les virages du Bugatti et, le meilleur tour en course  rapporte un bonus toujours in,téressant à prendre, quelque soit la position.

 

33 (1)

ZIMMER peu satisfait de ses réglages_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Alors que ce meilleur tour s’établissait au  13 ème tour, la course se terminait après 17 tours couverts. Peu de changements sont intervenus, si ce n’est un recul de Yann ZIMMER peu satisfait de son set up pour la course et n’a pas voulu compromettre ses chances de victoire au championnat en catégorie junior.

 

1

très belle course de IANETTA, récompensé par un podium_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

 

On notait toutefois une très belle prestation de Romain IANETTA dont a bien craint de le voir mangé par Ander VILARINO. La sagesse du chasseur, très rapide mais soucieux de préserver ses chances finales, la compétence de l’autre qui s’était adapté à une voiture améliorable au plan de la tenue de route, ont fait des miracles et les positions sont restées stables pour donner le classement final suivant:

 

5 (1)

Un superbe vainqueur: Frédéric GABILLON_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

1- N° 5 Frédéric GABILLON 17 tours

2- N° 19 Borja GARCIA à 14″ 739

3- N° 1 Romain IANETTA à 18″ 768

4- N° 2 Ander VILARINO à 19″ 334

5- N° 33 Yann ZIMMER à 22″ 810

6- N° 3 Anthony GARBARINO à 36″ 864

7- N° 54 Fabrizio ARMETTA à  38″ 927

8- N° 13 Guillaume ROUSSEAU à  40″ 315

9- N° 44 Freddy NORDSTROM à 52″ 319

10- N° 92 Willy BOUCENNA à 59″ 924

 

PODIUM

de g à d : GARCIA_GABILLON-_IANETTA _ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

 

Frédéric GABILLON  ne cachait pas sa joie à la descente du podium, où même les bouteilles de champagne sont siglées NASCAR WHELEN. Alors que nous lui rappelions sa victoire de Tours il nous confiait alors :

 » Pour les deux ou trois premiers tours, je me suis efforcé de ne pas me montrer trop agressif. Borja GARCIA était pour sa part très propre et correct. Ma voiture était pas mal. Je me suis seulement battu pour décrocher le meilleur tour en course… en vain, pour peu de chose ! En fait, j’étais constamment rapide, mais on va encore un peu bosser pour améliorer les réglages. Demain sera un autre jour. »

 

Romain IANETTA troisième de cette course Elite  confessait:

 » Partir onzième et penser décrocher un podium, certes je souhaitais le faire pour offrir cette récompense à l’équipe, mais il faut bien dire que c’était compliqué. J’ai mis un peu de temps à revenir sur Yann ZIMMER, ensuite il fallait gérer Ander VILARINO, derrière. GABILLON était bien le plus rapide avec Ander et moi. VILARINO ne voulait pas prendre de risques et c’est normal. En tout cas on va tenter d’améliorer le set-up pour demain… »

Il faut aller au fond du stand  de l’écurie TFT Banco Santander pour dénicher un Ander VILARINO quelque peu amer, Ecoutons- le:

 » Bien oui, on m’a tapé. Que vous dire ? Le pilote de la N° 92 a freiné comme un fou et a tapé la N° 44 qui m’a accroché.  Après le choc le train avant était déréglé, mais en fait c’est la course en NASCAR , à moi d’être intelligent.  Dans la voiture c’était très dur, mais je ne suis pas une personne à baisser les bras. J’ai gagné 7 courses. Demain en partant en tête grâce à mon meilleur tour en course, il me faudrait faire un tour en tête et alors une septième place me suffirait pour gagner le titre 2013. »

On sent le garçon déterminé mais raisonnable .

En lisant le tableau ci dessous donnant la position au championnat après cette avant dernière course, on comprendra que, malgré les points comptant double, les chances de GABILLON sont somme toute assez minces.

 

Au championnat avant la course 2 de dimanche le classement s’établit ainsi:

1 –

N° 2

Vilarino

616 pts

2 –

N° 5

Gabillon

596 pts

3 –

N° 33

Zimmer

579 pts

4 –

N° 1

Iannetta

526 pts

5 –

N° 3

Garbarino

497 pts

6 –

N° 7

Gandon

494 pts

7 –

N° 44

Nordstrom

481 pts

8 –

N° 13

Rousseau

472 pts

9 –

N° 55

Cosin

463 pts

10 –

N° 92

Boucenna

457 pts

 

 

3

Anthony GABARINO en action_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

En ce samedi, se disputait également une course en catégorie OPEN. Il s’agissait en fait d’une lutte au couteau entre Josh BURDON et Anthony GANDON pour décrocher le titre.

 

18

JOSH BURDON attaque et gagne_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Un départ serré et deux tours plus tard une attaque un peu osée de Julien GOUPY, semait la panique dans le peloton, et laissait quelques autos sur le carreau. Une voiture de sécurité prit tout son temps et quand les hostilités reprenaient, il restait moins de 15 minutes de course pour fixer les positions. Fabrizio ARMETTA, un temps leader dut rendre la main. GANDON  et BURDON se disputèrent pied à pied le meilleur tour en course, qui revint à GANDON, alors que BURDON remportait la course devant GANDON et ROUSSEAU.

 

7

 

Cette course tronquée démontra s’il en était besoin, que les talents émergents méritent bien de passer dans la catégorie supérieure, mais également que les mécaniciens vont avoir un peu de boulot ce soir pour remettre les montures totalement d’équerre pour demain.

 

A13I8878

Didier BEC N° 8 dans ses oeuvres_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Alain MONNOT

Photos: Gilles VITRY  autonewsinfo

Nascar Sport

About Author

admin