DUCATI PANIGALE 1199 R « SUPERLEGGERA », UN JOUJOU « STREET LEGAL » A 60 000 EURO …

a a a a a a a ducati

LA SUPERLEGGERA POURRAIT RESSEMBLER A LA RS MODIFIEE ROUTE…

 

C’est assez marrant.

C’est la semaine Ducati.

Ces jours-ci, les journaux bien en vue de la marque (pas forcément les plus vendeurs mais bon, si Ducati se fout dedans, ça les regarde…) sont invités à rouler sur le circuit d’Imola.

Par ailleurs, il semble désormais quasi certain que Ducati, pour rassurer ses sponsors, en particulier Philip Morris,  a recruté Gigi dall’Igna, qui quitterait donc Aprilia et viendrait les aider en MotoGP.

Il quitterait en fait Aprilia parce que la société ne veut pas lui allouer les budgets qu’il demande pour développer le nouveau proto de MotoGP et on sait que de ce côté-là, Ducati et Audi sont une montagne de milliards.

Il se dit d’ailleurs que du coup, Jorge Martinez, patron d’Aspar, quitterait peut-être Aprilia en MotoGP  non pour Honda avec qui il discute mais pour Ducati, il a une confiance aveugle en Dall’ Igna.

Enfin, il y a un projet extrêmement secret, révélé par la presse anglaise, qui concerne la sortie proche d’une version extrême de la Panigale, construite à seulement 500 exemplaires, en version R c’est-à-dire immatriculable  (la RS est réservée au circuit), dont le nom sera Ducati Panigale 1199 R Superleggera, et qui sera la moto la plus ostentatoire jamais sortie par la marque.

La Panigale R était déjà la moto la plus légère de la gamme, la « Super Légère », traduction de son appellation, utilisera sans vergogne le titane, la fibre de carbone, le magnesium, ce qui donnerait un engin de 160 kg pour 220 chevaux.

Bien entendu, Öhlins et Brembo seront de la partie, et la gestion électronique sera directement inspirée par le système utilisé en MotoGP, peut-être le meilleur du plateau des GP.

Cette moto d’exception  sera vendue à un prix exceptionnel, 60 000 euro !

100 motos sont réservées au marché US, le reste chez nous.

Pour l’instant, il semble que les concessionnaires fassent la sourde oreille.

Les anglais disent même que les réponses sont du genre « Don’t call us, we’ll call you » à peu près  « Laissez nous votre adresse, on vous écrira »…

Il semblerait même que les acheteurs futurs aient déjà été choisis par la marque, et qu’ils recevront une sorte de code secret leur permettant d’acquérir la moto.

Bon ça, ce sont mes confrères british qui le disent mais on se souviendra qu’il y a une sorte de culture commune entre Ferrari et Ducati et que ce type de présélection a déjà été utilisé,  avec un succès énorme, par les commerciaux du petit cheval cabré de Maranello.

Bon, le premier qui parle de crise prend une baffe…

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTO MOTORCYCLE NEWS

Moto Sport

About Author

jeanlouis