WRC 2013. THIERRY NEUVILLE AU COMMANDEMENT AU RALLYE D’ALSACE

 

 

Une histoire de pneus… belge !

 

 WRC-2013-ALSACE-FORD-Fiesta-de-Thierry-NEUVILLE-photo-Jo-LILLINI


WRC-2013-ALSACE-FORD-Fiesta-de-Thierry-NEUVILLE-photo-Jo-LILLINI

 

Alors que Sébastien Loeb, menait la course après avoir enlevé les 3 spéciales de la matinée, son deuxième chrono sur l’épreuve Spéciale 7, le second passage dans l’ES dénommée ‘ Vosges-Pays d’Ormont ‘ a profité à ses concurrents les plus proches : Thierry Neuville, Dani Sordo, Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier.

 

Contre toute attente et une météo incertaine et qui laissait envisager l’arrivée d’averses, la route est finalement restée sèche ce vendredi 4 octobre, malgré quelques ondées matinales, étrangement seul Thierry Neuville, le pilote de la Ford Fiesta du Qatar World Rally Team, a été bien inspiré dans son choix de pneumatique qui lui a été plus que profitable !

Le Belge de l’équipe Ford, comme Loeb plus tôt souverain dans les ES 2-3-4,  enlevant les ES 5-6-7

Thierry Neuville qui lâche :

« C’est une journée quasi parfaite. Je suis devant Sébastien Ogier et Sébastien Loeb sur leur propre terrain. C’est vraiment satisfaisant. Cela s’explique par les bonnes informations de notre ingénieur météo qui nous a permis de faire les bons choix de pneus. Loeb et Ogier sont en retrait. Cela m’étonne beaucoup. Surtout concernant Ogier qui n’était pas dans le rythme, alors qu’il avait la meilleure position sur la route. Il y a des journées comme ça. Samedi, c’est moi qui vais me retrouver  premier sur la route. Ce sera une découverte, et un avantage s’il ne pleut pas trop. Par contre, s’il devait y avoir des flaques d’eau, ce sera à nous de les vider. Ça sera plus délicat.»

 

 WRC 2013 ALSACE Sebastien OGIER - 1ere journée


WRC 2013 ALSACE Sébastien OGIER – 1ere journée

 

Le nouveau Champion du Monde des Rallyes, sacré ‘ officieusement’ hier jeudi 3 octobre, Sébastien Ogier au volant de sa Volkswagen Polo, lâchait lui la pression et assurait sans visiblement chercher à attaquer.

Dani Sordo, le 1er leader avec sa DS3 de l’Abu Dhabi Citroën Total World Rally Team et vainqueur de l’ES1 à Strasbourg jeudi soir, ne déméritait pas, lui, se retrouvant en deuxième position du classement  ce vendredi soir, seulement devancé par ‘ l’homme de l’après-midi, le génial Neuville, auteur du bon choix de gommes.

Quant à Jari-Matti Latvala le second pilote du Volkswagen Motorsport et Sébastien Loeb, le ‘ pigiste ‘ de luxe, eux ils veulent en découdre pour aider leurs équipes respectives, VW et Citroen, à décrocher le titre mondial décerné des constructeurs.

Le spectacle reste donc entier pour la 3éme étape ce samedi de cette onzième manche du Championnat du Monde des Rallyes.

 

LE FILM DE LA COURSE

WRC-2013-ALSACE-DS3-Dani-SORDO-photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-ALSACE-DS3-Dani-SORDO-photo-Jo-LILLINI

 

Marqué par des conditions météo changeantes et des choix de pneumatiques épineux, le Rallye de France a permis à Dani Sordo – Carlos del Barrio et Sébastien Loeb – Daniel Elena de se mettre en avant. Tour à tour, les équipages Citroën Racing se sont portés en tête du classement général.

A l’issue de cette seconde étape, l’Espagnol et le Français sont  ce soir respectivement deuxième et quatrième, à 9’’9 et 12’’2 de Neuville. Peu à l’aise aujourd’hui vendredi, le 3ème équipage Citroën, celui que forme les Finlandais Mikko Hirvonen – Jarmo Lehtinen, occupant une bien modeste huitième place, déjà loin, à 1’33’55.

Un gouffre  pour un tandem qui visait en début de saison le titre mondial et qui au départ de cette manche Française, n’occupe qu’une bien médiocre pour eux, 4éme place, ne totalisant que 103 points contre 212 pts au pilote finalement sacré, Ogier !

 

WRC 2013 ALSACE - SEB OGIER est CHAMPION DU MONDE JEUDI 3 octobre 2013 a STRASBOURG

WRC 2013 ALSACE – SEB OGIER est CHAMPION DU MONDE JEUDI 3 octobre 2013 a STRASBOURG

 

Débutant le jeudi soir avec une spéciale tracée dans les rues de Strasbourg, le Rallye de France souriait d’abord à Dani Sordo, qui était le premier leader après avoir signé le meilleur chrono. Cette ES1 étant récompensée par les points de la Power Stage, la performance de l’Espagnol scellait le sort du Championnat du Monde ‘Pilotes’, qui revenait à Sébastien Ogier.

Tous ses pairs, Sébastien Loeb le premier, félicitaient chaleureusement le Français et son copilote Julien Ingrassia.

 

Ce vendredi, la course prenait une autre dimension en s’enfonçant dans la campagne alsacienne et vosgienne. Avec des prévisions météo incertaines, le choix des pneumatiques pour les spéciales de la matinée s’avérait complexe.

Dans le clan Citroën, les trois DS3 WRC quittaient l’assistance chaussées de Michelin Pilot Sport durs.

 

 WRC-2013-ALSACE-la-CITROEN-DS3-de-LOEB-ELENA-Photo-Jo-LILLINI


WRC-2013-ALSACE-la-CITROËN-DS3-de-LOEB-ELENA-Photo-Jo-LILLINI

 

Prouvant qu’il n’avait rien perdu de son légendaire coup de volant malgré ses derniers mois d’inactivité … rallystique, Sébastien Loeb frappait ses adversaires au moral, en monopolisant le scratch dans les trois spéciales de la boucle matinale.

Il s’installait en tête au point stop de Pays d’Ormont, le secteur dans lequel le Rallye de France s’est souvent joué :

Seb, lâchait :

« J’ai été content de voir que mon feeling revenait dès les premiers kilomètres. La troisième spéciale était délicate car il avait plu juste avant notre passage. Il fallait être attentif, tout s’est bien passé puisque nous avons été les plus rapides. »

Seb ravissait donc le commandement à son équipier Dani Sordo, qui passait de la première à la quatrième place et expliquait:

« Nous avons été confrontés à toutes les conditions de route ce matin. L’essentiel est d’être dans la bagarre pour la première place, il faut que je continue à attaquer pour rester dans le bon wagon ! »

 

WRC-2013-ALSACE-DS3-Mikko-HIRVONEN-photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-ALSACE-DS3-Mikko-HIRVONEN-photo-Jo-LILLINI

 

La matinée de Mikko Hirvonen avait été moins amusante. Le Finlandais n’occupait que la septième place, à une cinquantaine de secondes de son nonuple Champion du Monde d’équipier :

« Dans l’ES2, le casque audio que nous utilisons en liaison s’est détaché et il est venu se loger entre les pédales. Avant le secteur suivant, j’ai voulu changer les réglages de la suspension, mais j’ai commis une erreur de débutant en tournant la molette dans le mauvais sens… Enfin, je suis parti en tête-à-queue dans Pays d’Ormont… »

Avant de reprendre la direction des spéciales pour le second passage, le même choix cornélien se posait pour les pneumatiques. Malgré les informations fournies par Météo France, qui annonçaient des conditions sèches, l’équipe Citroën Racing retenait une option qui s’avérerait trop sécuritaire :

Loeb et Hirvonen partaient avec quatre gommes tendres et deux durs, tandis que Sordo embarquait trois exemplaires de chaque type.

 

 WRC-2013-ALSACE-FORD-FIESTA-de-Thierry-NEUVILLE-photo-Jo-LILLINI


WRC-2013-ALSACE-FORD-FIESTA-de-Thierry-NEUVILLE-photo-Jo-LILLINI

 

Avec une monte plus adaptée, Thierry Neuville revenait inexorablement sur Sébastien Loeb, qui perdait 16’’9 sur l’ensemble de la boucle.

L’Alsacien confiait :

« Nous avons tout simplement commis une erreur »

Et il poursuivait :

« Chuter de la première à quatrième place, n’est évidemment pas plaisant, mais les écarts demeurent suffisamment faibles pour que nous soyons positifs. Avant le départ, la question était de savoir si je pourrais jouer la victoire. Nous sommes bien dans le coup et c’est l’essentiel ! »

 

WRC-2013-ALSACE-CITROEN-DS3-Dani-SORDO-photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-ALSACE-CITROËN-DS3-Dani-SORDO-photo-Jo-LILLINI

 

Grâce à son choix médian, Dani Sordo s’en sortait un peu mieux. L’Espagnol remontait en deuxième position à 9’’9 de Neuville et indiquait:

« L’équilibre de la voiture n’était pas parfait, mais c’est normal avec une telle option pour les pneumatiques. Je suis satisfait de ma position, le rallye est encore long et nous ne sommes certainement pas au bout de nos surprises concernant la météo. »

Mikko Hirvonen bouclait quant à lui l’étape au huitième rang, un résultat qui ne le satisfaisait évidemment pas :

« En dehors de notre option pneumatique qui n’était pas la bonne, je n’ai pas toujours compris pourquoi j’étais si loin des premiers. Même si je manquais parfois de confiance dans les parties humides, mon rythme était pourtant meilleur que ce matin. »

Il n’empêche, l’addition est lourde…

 

 WRC-2013-ALSACE-DS3-RT3-Robert-KUBICA-photo-Jo-LILLINI


WRC-2013-ALSACE-DS3-RT3-Robert-KUBICA-photo-Jo-LILLINI

 

Engagé sur sa DS3 RRC, Robert Kubica est en tête du classement WRC2 avec plus de trois minutes d’avance sur Elfyn Evans.

Le Polonais est donc bien parti pour réaliser un excellent résultat dans l’optique du championnat.

 

Volkswagen en 3-5-7

 

 WRC 2013 ALSACE - Les VW Polo - 1ere journée.j


WRC 2013 ALSACE – Les VW Polo – 1ere journée.j

 

Latvala 3ème, Ogier 5ème et Mikkelsen 7ème : les Polo R WRC ont évité les pièges et restent groupées aux avant-postes, avant une troisième journée dans laquelle les caprices de la météo pourraient arbitrer la partie.

 

Le premier tiers du Rallye de France-Alsace a pris des allures de thriller. Tout en maintenant un bon rythme, les pilotes Volkswagen ont cherché à éviter les pièges d’un parcours délicat – portions glissantes, humidité ici et là, et donc choix de pneus difficile – tout en gardant un œil sur le championnat constructeurs où la lutte est serrée.

D’ailleurs, trois marques sont représentées dans les dix premiers du classement général vendredi soir à Strasbourg :

Ford, Citroën et Volkswagen, et trois équipages se sont succédé au commandement depuis jeudi soir.

Après le sacre de Sébastien Ogier et de Julien Ingrassia, des conditions météo difficiles à appréhender ont constitué la problématique principale de la première grosse journée de compétition. Alors que 120,63 km ont été accomplis sur un total de 312,14 km, Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila sont actuellement en pointe des équipages Volkswagen, à la troisième place sur la Polo R WRC N° 7.

Ogier et Ingrassia, premiers à s’élancer sur une route parfois humide, sont cinquièmes sur la N° 8. Si ce classement devait être le même dimanche, Volkswagen augmenterait son avance au Championnat constructeurs. Et ceci grâce à la contribution d’Andreas Mikkelsen et Paul Nagle, qui malgré quelques difficultés au cours de la journée, figurent encore en bonne position, à la 7ème place, sur la N° 9.

Les averses qui se sont déclenchées ici et là sur les trois spéciales à parcourir deux fois, avec pour conséquence un sol mouillé par endroits et sec ailleurs, ont rendu les choix de pneus cornéliens. Volkswagen a choisi des Michelin durs pour la première boucle, puis a opté pour un mix durs-tendres dans la seconde. Mais l’option la plus avisée à chaque tour a été celle de Thierry Neuville avec sa Ford et qui lui permet de mener la course devant la DS3 de Dani Sordo, au terme de la deuxième journée.

 

 WRC 2013 ALSACE Jari Matti LATVALA Portrait - 1ere journée


WRC 2013 ALSACE Jari Matti LATVALA Portrait – 1ere journée

 

Jari-Matti Latvala (Polo R WRC n° 7) 1er des trois pilotes Volkswagen, expliquait :

« Pour l’instant, notre troisième place est satisfaisante. Nous arrivons à tenir le rythme  des deux de devant sans prendre trop de risques. Notre Polo marche bien depuis la toute première spéciale jeudi, et cela nous a permis de nous concentrer sur une bonne cadence. Nous en avons clairement encore un peu sous le pied, mais nous devons garder cette marge de sécurité car il y a encore un championnat en jeu. Cela me démange d’attaquer un peu plus, mais d’un autre côté je n’ai jamais gagné le Championnat constructeurs avec aucune équipe, et un doublé avec le titre pilotes serait une belle récompense pour toute l’équipe. »

 

WRC 2013 ALSACE - Seb OGIER portrait - 1ere journée

WRC 2013 ALSACE – Seb OGIER portrait – 1ere journée

 

Sébastien Ogier (Polo R WRC n° 8) confiait :

« Pour être franc, je ne suis pas sûr d’avoir été totalement réveillé ce matin. J’ai eu du mal à trouver le sommeil hier soir, trop de choses se bousculaient dans ma tête après une journée pareille. J’ai donc joué la sécurité, car je ne tenais pas à me sortir pour ma première journée de Champion du monde. L’après-midi s’est mieux passée, mais là, ce sont nos choix de pneus qui n’ont pas été les plus heureux. Quoi qu’il en soit, je ne cherche aucune excuse, et surtout pas à dévaloriser les performances des autres. Thierry – Neuville – en particulier a été très impressionnant aujourd’hui : Respect ! »

 

WRC 2013 ALSACE - Andreas MIKKELSEN portrait.

WRC 2013 ALSACE – Andreas MIKKELSEN portrait.

 

Andreas Mikkelsen (Polo R WRC n° 9), racontait :

« La journée a été difficile. Compte tenu des conditions météo, nous n’avions sûrement pas la meilleure position sur la route. Cela a commencé par un départ correct sur le sec, mais j’ai eu la malchance qu’il se mette à pleuvoir assez fort dans les derniers kilomètres de la deuxième spéciale. Cela m’a coûté 12 secondes par rapport à ceux de devant et je n’y pouvais rien. Dans la troisième, c’était tantôt mouillé, tantôt sec, et j’ai préféré assurer. Pour moi, chaque nouveau kilomètre sur l’asphalte compte, et je n’ai guère pu en profiter. En outre, je n’ai pas fait les bons choix de pneus : j’ai mis les durs quand il aurait fallu des tendres et vice-versa. Mais finalement, nous ne sommes pas trop mal placés malgré tout… »

 

 WRC 2013 AUSTRALIE JOST CAPITO et SEB OGIER 1er Dimanche 15 seprembre 2013.j


WRC 2013 – JOST CAPITO et SEB OGIER

 

Jost Capito, Directeur de l’équipe Volkswagen Motorsport, concluait :

« Le Rallye de France-Alsace tient ses promesses. Principalement parce que Thierry Neuville sur la Ford, Dani Sordo sur la Citroën et Jari-Matti Latvala sur la Polo R WRC ont fait très fort dans ces conditions difficiles. Tous trois ont battu l’ancien et le nouveau champion du monde, dans un bras de fer très serré. Il reste encore toutefois pas mal de chemin à faire, et personne n’a obéré ses chances de victoire. Le temps pourrait bien nous réserver quelques surprises demain et ouvrir à nouveau la course. Je ne peux que recommander aux amateurs de suivre le rallye minute par minute, sous peine de manquer quelque chose d’important. »

 

WRC-2013-ALSACE-les-sipporters-de-SEB-LOEB-sont-bien-la-photo-Jo-LILLINI.

WRC-2013-ALSACE-les-supporters-de-SEB-LOEB-sont-bien-la-photo-Jo-LILLINI.

 

Vu le spectacle proposé avec la dernière apparition en rallye de Sebastien Loeb, les randonneurs spectateurs se sont rendus en masse sur les Zones Public des spéciales et tout particulièrement sur l’épreuve Spéciale  ‘Vosges Pays d’Ormont’  les ES 4 et ES7,  à parcourir deux fois, donnant un sacré air de fête pour l’ultime sortie de l’enfant du pays, leur Seb.

Et samedi, il se disait un peu partout que le public devrait être encore beaucoup plus nombreux.

 

WRC-2013-ALSACE-DS3-LOEB-ELENA-photo-Jo-LILLINI.

WRC-2013-ALSACE-DS3-LOEB-ELENA- Encore et toujours la grosse attaque – photo-Jo-LILLINI.

 

A admirer celui qui a dominé une décennie durant le rallye mondial et tire donc sa révérence chez lui sur les routes Alsaciennes ou ses milliers de fans n’attendent qu’une chose de sa part

Qu’il gagne et remporte sa 79ème victoire en WRC !

C’est une évidence. Il suffit de tendre l’oreille et d’écouter les conversations.

Mais, son successeur, Seb Ogier, commence à son tour à avoir ses Fans.

 

WRC-2013-ALSACE-DS3-RT3-Sebastien-CHARDONNET-et-Thibault-de-la-HAYE-photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-ALSACE-DS3-RT3-Sebastien-CHARDONNET-et-Thibault-de-la-HAYE-photo-Jo-LILLINI

 

Le rallye Français a visiblement encore de belles années à vivre malgré le départ de Loeb.

Un Seb chasse l’autre…

Alors que pointe déjà un 3éme larron, un 3éme Seb !

Sébastien Chardonnet, coaché par un certain … Daniel Elena depuis deux ans et qui avec sa p’tite DS3 R3T, pointe en 16éme position

Sébastien Chardonnet (Citroën DS3 R3) qui résumait sa journée avec une certaine satisfaction :

« L’essentiel est assuré puisque nous sommes deuxièmes du WRC3 et du Citroën Top Driver ce vendredi soir. Mais on ne peut pas dire que ce soit la meilleure journée que nous ayons vécue de toute notre carrière… Nous avons un peu accumulé les embûches aujourd’hui. Nous avons subi notre monte pneumatique ce matin dans les spéciales humides et cet après-midi, nous avons effectué un tout droit dès Klevener 2 (ES5). Nous avons ensuite pris la décision d’assurer la fin de journée et de bien préparer les deux étapes à venir… »

 

Ce samedi 5 octobre, les concurrents s’affronteront sur trois Épreuves Spéciales à parcourir deux fois avec une pause au parc de regroupement à Colmar entre les deux tours et un contrôle de passage à Sélestat en fin de parcours.

 

Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI et TEAMS

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE VENDREDI SOIR

 

1. Neuville-Gilsoul (Ford Fiesta RS Wrc) en 1h08’56”05

2. Sordo-Del Barrio (Citroën DS3 Wrc) à 9”9

3. Latvala-Anttila (VW Polo Wrc) à 11”8

4. Loeb-Elena (Citroën DS3 Wrc) à 12”2

5. Ogier-Ingrassia (VW Polo Wrc) à 28”7

6. Novikov-Minor (Ford Fiesta RS Wrc) à 1’03″6

7. Mikkelsen-Nagle (VW Polo Wrc) à 1’26″4

8. Hirvonen-Lehtinen (Citroën DS3 Wrc) à 1’33″5

9. Ostberg-Andersson (Ford Fiesta RS Wrc) à 1’37″5

10. Prokop-Ernst (Ford Fiesta RS Wrc) à 2’36”3

11. Kubica –Baran (Citroën DS3 RRC) à 3’56’’6

12. Baud – Chioso (Ford Fiesta RS WRC) à 4’34’’2

13. Dumas – Giraudet (Ford Fiesta RS WRC) à 5’00’’5

14. Evans – Barritt (Ford Fiesta R5) à 7’27’’6

15. Gilbert – Jamoul (Citroën DS3 R3T) à 7’41’’4

16. Chardonnet – De La Haye (Citroën DS3 R3T) à 8’21’’8

 

 WRC-2013-ALSACE-Jari-Matti-LATVALA-1ere-journée


WRC-2013-ALSACE-Jari-Matti-LATVALA-1ere-journée

WRC-2013-ALSACE-FORD-FIESTA-de-MADS-OSTBERG-photo-Jo-LILLINI.

WRC-2013-ALSACE-FORD-FIESTA-de-MADS-OSTBERG-photo-Jo-LILLINI.

 WRC-2013-ALSACE-FORD-FIESTA-de-PROKOP-photo-Jo-LILLINI


WRC-2013-ALSACE-FORD-FIESTA-de-PROKOP-photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-ALSACE-Romain-DUMAS-photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-ALSACE-Romain-DUMAS-photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-ALSACE-DS3-RT3-Quentin-GILBERT-photo-Jo-LILLINI.

WRC-2013-ALSACE-DS3-RT3-Quentin-GILBERT-photo-Jo-LILLINI.

Sport WRC

About Author

gilles