WRC. AU RALLYE D’ALSACE, SEBASTIEN OGIER CHAMPION DU MONDE DES JEUDI SOIR ?

 

WRC 2013 FINLANDE - VICTOIRE pour Seb OGIER et Julien INGRASSIA avec le boss Jdu Team VW JOST CAPITO.

WRC 2013 FINLANDE – VICTOIRE pour Seb OGIER et Julien INGRASSIA avec le boss du Team VW JOST CAPITO.

 

Avec la présence en tout début du Rallye d’Alsace, la manche française du Championnat du monde des rallyes WRC de la fameuse Power Stage qui offre 3, 2 et 1 point, aux trois meilleurs pilotes classés, l’issue de cette épreuve pourrait immédiatement perdre tout son intérêt.

Encore qu’avec l’ultime apparition de l’enfant du pays, Sébastien Loeb qui y disputera sa toute dernière apparition – la 4éme cette année aprés Monte Carlo, la Suède et l’Argentine –  dans la discipline, le succès populaire, lui est d’ores et déjà garanti.

Certes mais quid de l’intérêt sportif si Ogier qui n’a besoin que d’un seul petit point pour décrocher son tout premier titre de Champion du monde, venait, ce qui semble plus que certain à se classer et comme il l’a si souvent fait cette saison, à l’une des trois 1éres places ?

Sébastien Ogier pourrait parfaitement être titré officieusement Champion du monde des rallyes dès ce jeudi soir.

Le Gapençais n’a, les spécialistes le savent tous,  besoin que d’un infime point jusqu’à la fin de saison au Rallye de Grande Bretagne, pour être couronné et succéder sur les tablettes à son compatriote, l’autre Seb, Sébastien Loeb.

Car et curieusement  contrairement aux autres rallyes, la Power stage a été programmée en tout début de rallye, ce jeudi 3 octobre 2013.

Si le pilote de l’équipe VW décroche l’une des trois premières places dans cette ES, synonyme, rappelons – le, de 3,2 et 1 points pour les trois premiers pilotes classés, le titre mondial sera attribué à Ogier.

Mais bien évidemment, il ne serait officiellement déclaré Champion du monde, qu’à la fin du rallye de France.

Car, subtilité, le règlement  du Championnat du monde WRC, précise pour pimenter l’épreuve et conserver son intérêt sportif  que les points de la Power stage ne sont validés qu’à la condition que les équipages  qui les ont récoltés, finissent la course. Peu importe la place.

Autant dire que même s’il venait à rencontrer un problème et même à devoir renoncer, Sébastien Ogier pourrait parfaitement réparer et repartir comme c’est souvent le cas en WRC, lors de l’abandon d’un pilote.  Et finir au diable vauvert dans les profondeurs du classement

Mieux même !

Sébastien Ogier peut tout aussi  bien être sacré sans terminer l’épreuve.

Effectivement, si le Belge de l’équipe Ford de Malcolm Wilson, Thierry Neuville qui a lui l’obligation impérative de remporter les trois rallyes restant (France-Catalogne-Angleterre) et en outre avec, à chaque fois, l’obligation d’empocher les trois points accordés au 1er de la Power stage, ne gagne pas la 1ere d’entre elles, celle du rallye de France, ce jeudi soir, Seb Ogier serait alors mathématiquement assuré d’être sacré.

 

 WRC-2013-ALLEMAGNE-Malcolm-WILSON-Thierry-NEUVILLE-Photo-Jo-LILLINI


WRC-2013-ALLEMAGNE-Malcolm-WILSON-Thierry-NEUVILLE-Photo-Jo-LILLINI

 

Comme on le constate, l’ancien pilote Citroën qui a survolé cette saison le Championnat ou il totalise déjà six victoires peut voir venir tranquillou.

Alors que Neuville qui attaque toujours fort, commet parfois des bevues et des sorties de route.

En Alsace, il n’a aucun droit à l’erreur et doit des jeudi soir dans la première spéciale, la Power stage, mettre GAZ à fond et finir obligatoirement 1er et prier aussi pour qu’Ogier ne finisse ni second, ni troisième.

Autrement dit, ces suppositions relèvent plus du rêve que …de la réalité !

Donc, attendons-nous au sacre du pilote VW ? C’est une EVIDENCE

Laquelle relève essentiellement du bon sens.

Avant de démarrer, rappelons le classement : 1, Ogier avec 212 points. 2; Neuville avec 129 points. Ensuite, c’est mission impossible car le 3éme l’équipier du Français, le Finlandais Jari-Matti Latzala n’en totalise, lui, que 110 !

 

Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI

 

WRC

About Author

gilles