ISDE,ENDURO MONDIAL PAR EQUIPES, JOUR DEUX: LA FRANCE TOUJOURS DEVANT!

ANTOINE MEO

ANTOINE MEO

 

En Sardaigne,  les deux teams  français de ces ISDE, International Six Days Enduro,  Championnat du Monde d’enduro par équipes mènent toujours la danse dans les deux titres en jeu, le Trophée et le Junior. L’avance en Trophée est passée de trois à cinq minutes, celle de l’Equipe Junior de trois secondes à une minute. Les filles, dont le team est réduits à deux pilotes, suite à la blessure, le premier jour, de l’une d’entre elles, parviennent à garder la troisième place, ce qui est encore un autre exploit. Les  coaches des teams nous font passer leurs impressions…

 

LES EQUIPES TROPHEE ET JUNIOR CONFIRMENT!

LOÏC LARRIEU,TEAM JUNIOR FRANCE

LOÏC LARRIEU,TEAM JUNIOR FRANCE

 

Frédéric Weill, Entraîneur national : «On a assisté à une grosse bagarre entre l’Australien David Milner, vainqueur au scratch hier, et Antoine Meo. La lutte a été intense toute la journée jusqu’au dernier chrono où Antoine a mis le coup de collier nécessaire et pris l’avantage, comme il sait si bien le faire. Johnny Aubert et Pierre-Alexandre Renet, comme lundi, ont été consistants et ont réalisé une belle journée en E2. En E1, Jérémy Joly a eu un peu plus de mal qu’hier, mais il s’est montré régulier, sérieux et appliqué, tout comme Fabien Planet, qui s’est placé devant ses adversaires des autres Nations. Rodrig Thain a des difficultés à trouver le feeling et le rythme sur ces spéciales au grip très changeant et il est un peu en retrait. Aucun problème au niveau mécanique n’est à signaler. Demain, une nouvelle spéciale «banderolée» est au programme ; l a spéciale la plus poussiéreuse du parcours des Jours 1 et 2 disparaît. Et les pilotes prendront deux fois par jour la spéciale typée «ligne». Ce renouveau va faire du bien pour ce 3e jour, avant d’attaquer un nouveau circuit jeudi ».

Classement Trophée Mondial après 2 jours
1. France
2. Australie (+4:56.4)
3. Etats-Unis (+5:11.96)

Les écarts étaient très serrés hier soir dans la catégorie Junior où quatre Nations sont en mesure de se battre pour la victoire. Vainqueurs hier pour à peine trois secondes, les Français on enfoncé le clou aujourd’hui en s’imposant avec plus d’une minute d’avance sur l’Italie.

«Une minute c’est très bien, mais pas suffisant pour être serein» tempère Frédéric Lambert, responsable de l’équipe Junior. «Loïc Larrieu est à l’aise sur ce terrain : il est rapide, sérieux, solide et en pleine possession de ses moyens. Les chronos de Loïc motivent Mathias Bellino et cela constitue une bonne émulation pour l’équipe. Kévin Rohmer s’est montré un peu fébrile en début de journée et a commis quelques erreurs. Swan Servajean est toujours dans son rôle de «Joker» solide. Le nouveau parcours de demain devrait faire du bien à tout le monde. Aucun souci à signaler au niveau mécanique, les pilotes gèrent très calmement les interventions, bien entourés par l’équipe d’assistants, qui font tout pour leur simplifier la tâche. Tout va bien, mais il faut rester concentrés ! »

Classement Trophée Junior après 2 jours
1. France
2. Italie (+ 1:06.13)
3. Grande-Bretagne (+2:39.78)

 

AUDREY ROSSAT

AUDREY ROSSAT

 

Les nouvelles sont moins bonnes du côté des Féminines. Hier en fin de journée, l’état de santé de Juliette Berrez, blessée au genou, a confirmé les craintes de l’équipe. Elle doit être opérée rapidement (son rapatriement en France est en préparation) et c’est une équipe réduite à deux pilotes qui a pris le départ de cette deuxième journée, aussi chaude, poussiéreuse et technique qu’hier. Audrey Rossat et Géraldine Fournel ont conclu ce 2e jour en 4e position mais conservent leur 3e place au classement Féminin.

Résultat Trophée Féminin après 2 jours 
1. Australie
2. Suède (+3:20.73)
3. France (+12:05.66)

 

INTERVIEWS FFM

PHOTOS B.SIMON 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis