VENTE AUX ENCHERES. RECORD MONDIAL BATTU POUR UNE 275 GTB/4 : 27,5 MILLIONS DE DOLLARS !!!

 FERRARI-NART-Vente-aux-encheres-2013


FERRARI-NART-Vente-aux-encheres-2013

 

Notre confrère Sylvain Reiser du Figaro Magazine, nous informe d’une vente exceptionnelle !

Une Ferrari 275 GTB/4 Spider qui appartenait à la célèbre écurie Américaine NART, propriété de la famille Chinetti, vient d’être adjugée  pour la coquette et non moins colossale somme de … 27, 5  millions de dollars aux enchères, en faisant désormais la Ferrari de route la plus chère du monde !,

De tous temps depuis plusieurs décennies, les Ferrari de collection ont su attirer et faire fantasmer les collectionneurs les plus fortunés du monde entier.

En France, le plus connu d’entre eux, fut longtemps Pierre Bardinon, le fondateur du circuit du Mas de Clos dans la Creuse prés d’Aubusson. Où il avait installé le plus prestigieux des Musées Ferrari privé, lequel rassemblait notamment six des huit bolides de Maranello, victorieux aux très réputées 24 Heures du Mans

Ces dernières années comme l’explique Sylvain Reiser, spécialiste des voitures anciennes, « la cote des belles d’antan en général et des Ferrari en particulier, ne cesse de grimper et d’affoler les compteurs. Dans le cœur des amateurs, certains modèles, principalement de compétition, occupent une place à part. C’est ainsi qu’une Ferrari 250 GTO a franchi une nouvelle marche l’an dernier, changeant de mains contre près de 35 millions de dollars dans une vente de gré à gré. Certains experts lui prédisent un avenir radieux. Dans les dix prochaines années, ils parient sur une hausse de 30 à 80 % de son prix actuel. C’est que la GTO n’est plus vraiment une automobile. Cette Joconde sur quatre roues produite à seulement 36 exemplaires est le symbole de la suprématie de la maison de Maranello dans les épreuves sportives, entre 1962 et 1964. »

 

Plus de 20 millions d’euro pour le spider NART a été produit à 10 unités.

 

 FERRARI-du-NART-vente-aux-encheres-PEEBLE-BEACH


FERRARI-du-NART-vente-aux-encheres-PEEBLE-BEACH

 

Au niveau des ventes aux enchères, jusqu’alors le record était détenu depuis août 2011 par le prototype de la Ferrari 250 TR de 1957.

Cette bête de compétition ayant changé de propriétaire après avoir été adjugée 16,39 millions de dollars par la maison Gooding & Company.

Mais ce record n’a pas tenu bien longtemps car il vient d’être pulvérisé à l’occasion de la plus réputée et prestigieuse vente aux enchères qui se sont déroulent annuellement le week-end du 15 août à Pebble Beach en Californie et ce simultanément avec le non moins très prisé concours d’élégance.

Mais cette année et pour la toute 1ére fois, le record n’est plus détenu par une Ferrari de compétition mais incroyablement par une voiture de route.

En effet si le record de ce type de modèle appartenait bien à une Ferrari 250 GT Spider California châssis long de 1958, vendue 8,25 millions de dollars, désormais c’est une 275 GTB/4 Spider NART de 1967 qui l’a délogé de son piédestal.

Sylvain Reiser nous précisant :

« L’exemplaire présenté lors de la vacation de la maison RM Auctions a déjoué tous les pronostics les plus optimistes en atteignant la somme rondelette de 27,5 millions de dollars, l’équivalent de 20.315.000 euros! »

De quoi faire un malaise… Cardiaque s’abstenir !

Et notre sémillant confrére du Fig Mag, d’enchaîner :

« Aucune raison objective explique ce prix très élevé. Il semble qu’il ait été porté artificiellement à ce niveau. Ceux qui ont suivi la vente ont assisté incrédules à un terrain de jeu où le million de dollars était l’unité de compte. Reste que cette berlinette 275 GTB/4, décapsulée en 1967 par le carrossier italien Scaglietti à la demande de Luigi Chinetti, le dynamique importateur de Ferrari aux Etats-Unis et le patron de l’écurie de compétition NART (North American Racing Team), est encore plus rare qu’une 250 GTO. Produite à seulement dix unités, elle n’a jamais figuré au catalogue officiel Ferrari. »

Alors, est-ce le refus de la maison Ferrari de la reconnaître officiellement qui explique un tel prix?

Sylvain Reiser précisant avec une pointe d’humour :

« A moins que cette folie renvoie au fait que Steve McQueen apparaisse au volant d’un spider NART dans ‘L’affaire Thomas Crown’ »

Seule certitude et réalité, le modèle de la vente qui affiche le numéro de châssis 10709, n’avait jamais changé de mains depuis son acquisition par Eddie Smith Sr en 1968.

Un mot encore pour indiquer que les millions de dollars provenant de la vente de cette Ferrari mythique ont été versés à une œuvre caritative !

Sacrés Américains pour qui la morale doit toujours être sauve !

 

Aurélie ELBAZ

Photo : RM AUCTION 

 

 FERRARI-NART-PEEBLE-BEACH-2013


FERRARI-NART-PEEBLE-BEACH-2013

Evenements Vente aux enchères

About Author

gilles