CHINA GRAND RALLY : ARRIVÉE REVOLUTIONNAIRE! HUBERT AURIOL RACONTE…

 

ZHOU YONG VAINQUEUR DU DERNIER JOUR!

ZHOU YONG VAINQUEUR DU DERNIER JOUR!

 

Carlos Sousa menait ce rallye dans la catégorie auto depuis quelques jours, il restait  une étape, une seule, de 246 km et c’est au km 70 que l’histoire a connu une de ces révolutions dont la Chine a le secret!  Sousa en carafe, c’est donc l’autre auto du team Great Wall (La grande muraille..), le Chinois Zhou Yong qui remporte ce premier Dakar chinois. Chez les motards, l’Argentin Pablo Oscar Pascual réussit à contenir l’armée de l’Empire du Milieu et garde la tête. Le récit d’Hubert…

 

SOUSA OUT ! ZHOU YONG VAINQUEUR !

 

ARRIVEE DU VAINQUEUR

ARRIVEE (SURPRISE!) DU VAINQUEUR

 

Pour cette douzième et dernière étape du China Grand Rally 2013, les concurrents ont rejoint Duhuang après une spéciale longue de 246 km.

Alors que Pablo Oscar Pascual s’est assuré la victoire  finale chez les deux roues, la catégorie auto a elle subi un improbable retournement de situation.

C’était un Carlos Sousa détendu que l’on retrouvait ce matin à Jiuquan pour le départ de la dernière étape du China Grand Rally 2013.

En tête du classement général avec une confortable avance, il s’élançait sur un type de spéciale qu’il affectionne particulièrement, tout en pilotage et en vitesse, où ses qualités ont souvent fait la différence sur ses adversaires depuis le début du rallye.

Parti en tête, le Portugais a contrôlé sur les premiers kilomètres, ne prenant aucun risque pour ne pas anéantir tout ce qu’il avait construit depuis le départ de Pékin.

Au kilomètre 70 pourtant, les concurrents qui le suivaient dans la liste des départs ce matin le doublent  un à un, arrêté sur le côté de la piste.

L’origine de l’incident reste à déterminer mais l’équipage 101 serait victime d’un problème de boitier électrique.

Leader incontestable du China Grand Rally jusque-là, il ne peut repartir.

Cet incident mécanique vient lui enlever cette victoire qui lui tendait les bras.

Tractés par un concurrent, Carlos Sousa et Miguel Ramalho ne sont à l’heure actuelle toujours pas rentrés au bivouac.

 

QIAN LI: HOUPS! PAS FACILE LA CHINE!

QIAN LI: HOUPS! PAS FACILE LA CHINE!

 

Cet abandon profite à son coéquipier du team Great Wall, Zhou Yong, deuxième de la spéciale du jour.

En sortant de sa voiture, le chinois ne pouvait laisser pourtant exprimer pleinement sa joie, embarrassé par la mésaventure de son coéquipier.

C’est quand même lui qui inscrit son nom comme premier vainqueur dans la catégorie auto du China Grand Rally.

La spéciale du jour est remportée par Kun Liu sur son Nissan Pathfinder.

Le numéro 111 est monté en puissance au fil des spéciales dans ce China Grand Rally 2013.

Récompensé par deux victoires d’étapes, il a rempli l’objectif qui était le sien en partant de Pékin, intégrer le podium.

Profitant de l’abandon de Carlos Sousa, il est classé ce soir troisième du général à 26’32’’ de Zhou Yong, et se concentre déjà sur l’année prochaine.

 

WEI HAN

WEI HAN

 

L’une des bonnes surprises du China Grand Rally, Wei Han, sur son Nissan Navara jaune termine troisième aujourd’hui.

Son sans faute sur cette quinzaine lui permet de finir second du China Grand Rally.

Derrière ces hommes là, les écarts sont plus conséquents.

C’est le Mitsubishi Pajero de YuanDe Zhou qui occupe la quatrième place du classement général à plus de 2h30 de Zhou Yong.

Chez les motards, comme prévu, c’est Pablo Oscar Pascual qui remporte la victoire finale.

L’argentin finit le rallye avec une confortable avance sur son premier coéquipier WenMin Su.

La domination du team Jincheng est totale puisque la troisième place est occupée par son second coéquipier, Tian Zhou.

L’Argentin aura parfaitement su gérer son China Grand Rally.

A l’attaque sur les spéciales rapides, il s’est montré beaucoup plus prudent lorsque le sable et les dunes faisaient leurs apparitions.

 

HUBERT AURIOL ET JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION

 

INTERVIEWS, RESULTATS DU JOUR ET CLASSEMENT FINAL

 

HUBERT A MENÉ LA LONGUE MARCHE AU BOUT!

HUBERT A MENÉ LA LONGUE MARCHE AU BOUT!

 

Hubert Auriol... « On a été très bon dans les timing depuis le début, mais là on a été un peu optimiste, preuve que ce n’était pas si simple et on a attendu 1 heure l’arrivée de la première auto….qui était le Nissan Jaune! Surprise…Suit le Haval n°108(!) et le 111. Et le 101 Sousa ??? On apprendra qu’il est en panne au km70 avec un problème électronique… Au final le 111 remporte la spéciale, Zhou est second sur le Haval et Le pick-up Navarra (Allspeed) n’est que 3ème bien que premier sur la ligne. Bravo a eux ils ont super bien navigué et ouvert la route… »

 Zhou Yong (Haval – numéro  108) – Vainqueur du classement final auto : « Sur un rallye-raid, tout peut arriver jusqu’à la dernière minute. On a gagné la première édition du China Grand Rally mais j’ai du mal à exprimer ma joie. Nous n’avons eu aucun souci majeur, la voiture a été parfaite du début à la fin. Les road-books étaient tous parfaits, et les paysages sublimes.  Nous serons là l’année prochaine pour défendre notre titre !

Wei Han (Nissan Navara – numéro  107) – Deuxième du classement auto final: « La spéciale a été super, mais qu’est-ce qu’elle était difficile… Il y avait des pistes partout, heureusement que le road-book est d’une précision redoutable. En partant de Pékin, nous ne pensions pas finir sur le podium. Nous n’avons fait aucune erreur sur tout le rallye, je suis très satisfait de notre performance.

Kun Liu (Nissan Pathfinder – numéro  111) – Troisième du classement final auto: « Dommage que le rallye s’achève, je prends de plus en plus de plaisir chaque jour. On gagne la spéciale aujourd’hui. Je tiens à féliciter mon navigateur Min Liao qui a été parfait depuis le départ de Pékin. Nous avons rempli notre objectif qui était de monter sur le podium. J’aurais quand même aimé aller chercher le Nissan Navara jaune de Wei Han.»

YuanDe Zhou (Mitsubishi Pajero – numéro  102) –  Quatrième du classement final auto: « Cette spéciale était très difficile, beaucoup plus dur que ce que j’ai l’habitude de voir dans le championnat national chinois. Nous avons parfaitement géré nos étapes. Nous sommes contents de notre rallye ».

Pablo Oscar Pascual (Jincheng – numéro 1) – Vainqueur du classement final moto: « Encore une spéciale très belle. Je suis ravi de cette victoire. Je tiens à remercier toute l’équipe, mon assistance qui a fait un super travail, mais aussi ma traductrice qui m’a rendu cette aventure plus facile ! On s’est tous entraidés dans l’équipe, et le résultat est là. On fait le triplé ! »

Tian Zhou (Jincheng – numéro 3) – Troisième du classement final moto : « La spéciale était tellement belle que je ne regardais même plus le road-book, je voulais profiter. J’ai beaucoup appris sur cet événement. Je mes suis amélioré jour après jour en suivant les conseils de Pablo et de toute l’équipe. »

 

Classement SS12 – Auto :1 – Kun Liu (Nissan Pathfinder) en 2h47’16’’2 – Zhou Yong (Haval) à 1’23’’3 – Wei Han (Nissan Navara) à 3’04’’ Classement SS12 – Moto :1 – WenMin Su (Jincheng) en 3h32’05’’2 – Pablo Oscar Pascual (Jincheng) à 16’’3 – Tian Zhou (Jincheng) à 11’33’’
Général définitif (après 12 SS) – Auto :1 – Zhou Yong (Haval) en 28h24’48’’2 – Wei Han (Nissan Navara) à 12’18’3 – Kun Liu (Nissan Navara) à 26’32’’ Général définitif (après 12 SS) – Moto :1 – Pablo Oscar Pascual (Jincheng) en 36h20’47’’2 – WenMin Su (Jincheng) à 2h15’51’’3 – Tian Zhou (Jincheng)  à 2’16’27’’

 

Plus d’infos et photos sur la page Facebook « Hubert Auriol Racing ».

 

 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis