ELMS. LES TEAMS THIRIET ET ALPINE SIGNATECH EN ROUTE VERS LE TITRE !

 

 ELMS. LES TEAMS THIRIET ET ALPINE SIGNATECH EN ROUTE VERS LE TITRE !


ELMS. LES TEAMS THIRIET ET ALPINE SIGNATECH EN ROUTE VERS LE TITRE !

 

 

Le suspens promet d’être au rendez-vous de la cinquième et ultime manche de l’European Le Mans Series 2013 !

C’est en effet sur le Circuit Paul Ricard que les titres Pilotes et Teams seront attribués ce samedi.

 

ELMS

ELMS 2013 – Mise en scène : ils se battent pour le TROPHÉE ELMS 2013.  Pierre THIRIET- Oliver TURVEY- Nelson PANCIATICI et Pierre RAGUES

 

Pierre Thiriet (Thiriet by TDS Racing) d’un côté et Pierre Ragues et Nelson Panciatici (Signatech Alpine) de l’autre, ont chacun 73 points. Thiriet a un avantage au nombre de victoires. Mais les pilotes de Jota Sport Olivier Turvey et Simon Dolan ne sont qu’à 18 points et en cas de défaillance de la part des premiers, ils peuvent récolter les lauriers…

 

Avant cette épreuve de trois heures, Thiriet by TDS Racing et Signatech-Alpine, comptent on l’a déjà expliqué, rigoureusement le même nombre de points.

De même, du côté des pilotes avec Pierre Thiriet qui fait face à Pierre Ragues et Nelson Panciatici (73 pts).

D’un côté une ORECA 03, de l’autre une Alpine A450, qui utilise le même châssis conçu par ORECA. Dans les deux bolides, un V8 Nissan préparé par le département moteur d’ORECA à Magny-Cours.

Le duel s’annonce donc particulièrement serré. Il sera notamment arbitré par quatre autres ORECA 03.

 

Thiriet by TDS Racing à la conquête du doublé !

 

 ELMS-2013-ORECA-NISSAN-EQUIPE-THIRIET-by-TDS-CircuitPaulRicard-©-ORECA-DPPI


ELMS-2013-ORECA-NISSAN-EQUIPE-THIRIET-by-TDS-CircuitPaulRicard-©-ORECA-DPPI

 

Vainqueur la saison passée tant chez les Pilotes que chez les Teams, Thiriet by TDS Racing vise le doublé avec son ORECA 03 et son habituel tandem, composé de Pierre Thiriet et Mathias Beche.

Mathias n’ayant pas disputé la première manche à Silverstone, seul Pierre est donc en mesure de conserver son titre.

Après un podium et deux victoires, l’équipe héraultaise a connu un week-end difficile à Budapest, mais elle reste néanmoins en tête avec 73 points et un plus grand nombre de victoires. Les pilotes Alpine comptant à l’inverse, deux podiums et une seule victoire !

Tout se jouera donc sur des trois heures  de la course Provençale sur le Circuit Paul Ricard. Une piste sur laquelle Thiriet by TDS Racing s’était imposé en 2012.

Xavier Combet, le team manager, précise :

« Nous ne changeons pas notre manière d’aborder ce meeting. Nos intentions sont les mêmes que d’habitude et ce même si le titre est dans les têtes, il ne faut pas trop penser aux enjeux »

Et il explique :

 « Nous ne devons pas nous mettre de pression et nous n’allons pas modifier nos méthodes de travail. Si nous aurons logiquement un œil sur Signatech-Alpine, nous n’allons pas calquer notre course sur eux. Le premier objectif, c’est de décrocher ce titre pour la deuxième année consécutive, mais nous aimerions aussi gagner pour ajouter la manière. Nous avons toujours été dans le coup au Castellet, un tracé connu des pilotes et de notre équipe technique. J’espère simplement que la météo ne sera pas changeante. Nous avons deux manufacturiers différents et chacun a ses atouts, mais un temps sec nous permettrait de nous battre sans ce paramètre. »

 

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING - PIERRE RAGUES etNELSON un équipage HEUREUX de sa victoire - photo Team

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING – PIERRE RAGUES etNELSON un équipage HEUREUX de sa victoire – photo Team

 

Avec l’Alpine A450, un prototype conçu et développé par ORECA, Signatech-Alpine compte également 73 points et reste une dynamique positive :

Une quatrième position en ouverture du championnat mais dans des conditions particulière – 1 Heure derrière safety car et course stoppée au drapeau rouge 1 heure avant son terme –  puis deux places de dauphin à Imola et à Zeltweg et une victoire enfin à Budapest.

Pierre Ragues et Nelson Panciatici ont ainsi recollé à leurs adversaires et joueront leur carte à fond.

 

Plus qu’une marche à gravir pour Murphy Prototypes…

ELMS 2013 RED BULL RING TEAM MURPHY

ELMS 2013 RED BULL RING TEAM MURPHY

 

Murphy Prototypes a décroché son premier podium de la saison en Hongrie. Avec une pole, un meilleur tour en course et un deuxième rang final, l’écurie irlandaise a une nouvelle fois montré son niveau de performance. Il lui manque une seule marche à gravir pour décrocher son premier succès en ELMS.

Tel est l’objectif avoué.

Greg Murphy, le patron, précise :

« Nous serons au Castellet pour gagner, c’est notre seul but. Nous sommes bien préparés, nous avons le meilleur pilote avec Brendon Hartley, et il forme un super duo avec Jonathan Hirschi. Je ne changerais cet équipage pour aucun autre. Nous avons toujours été compétitifs sur le Circuit Paul Ricard ! Comme partout, et peut-être plus encore, l’ORECA 03 se comporte bien sur ce tracé. Nous avons donc  le bon package pour viser la victoire. »

 

 ELMS-2013-Test-Paul-Ricard-26-mars-ORECA-judd-Team-RACE-PERFORMANCE-Michel-FREY-Patrivck-Niederhauser-


ELMS-2013-Test-Paul-Ricard-26-mars-ORECA-Judd-Team-RACE-PERFORMANCE-Michel-FREY-Patrick-Niederhauser-

 

Outre Boutsen Ginion Racing et SMP Racing, tout proche de son premier podium en LM P2 sur le Hungaroring, avec Serguey Zlobin et Maurizio Mediani, Race Performance sera également au départ avec une ORECA 03.

Après un bon début de saison, avec trois Top 5 dont un podium, le team Suisse abordera cette finale sans pression. Marcello Marateotto remplacera Patric Niederhauser et disputera sa première course en ELMS.

Michel Frey, lâche :

« Nous n’avons plus rien à jouer au classement donc notre seul objectif est de prendre du plaisir. Je connais bien Marcello, un partenaire d’affaire qui est un véritable gentleman driver. C’est une découverte pour lui et nous allons donc essayer de passer un moment sympa au volant. Nous allons tenter de bien finir la saison. »

Disputée en marge des World Series by Renault, la finale de l’European Le Mans Series se déroulera ce samedi sur le Circuit Paul Ricard.

Le départ des 3 Heures du Castellet sera donné samedi à 16h30.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY et ORECA DPPI

 

ELMS

About Author

gilles