ELMS. BATAILLE ATTENDUE POUR LA GRANDE FINALE AU PAUL RICARD OU SE JOUERA LE TITRE 2013

 

 

ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATECH-NUM-36-avec-Nelson-PANCIATICCI-meilleur-temps-des-essais-26-et-27-mars

ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATECH-NUM-36-avec-Nelson-PANCIATICCI-meilleur-temps-des-essais-26-et-27-mars – PHOTO Gilles VITRY

 

26 voitures se retrouveront en piste en fin de semaine pour la grande finale du Championnat d’endurance ELMS, au circuit Paul Ricard

Après une course de haute tenue qui s’est déroulée en Hongrie le 14 septembre dernier, dans des conditions climatiques plutôt compliquées, tous les compteurs sont ouverts.

Les Teams et les pilotes de l’European Le Mans Series se retrouveront  une ultime fois cette saison sur le circuit Provençal du Paul Ricard dans le sud de la France et se verront décerner les titres de la saison dans chaque catégorie, à l’issue de cette toute dernière épreuve de la saison 2013.

Piste ou s’étaient déroulées en mars, les premiers essais officiels de la saison 2013 ou l’Alpine de l’écurie Signatech aux mains de Nelson Panciatici s’était montré la plus rapide !

 

ELMS-2013-Test-26-mars-circuit-Paul-Ricard-Alpine-Signatech-et-peloton-des-LMP2-Photo-DPPI-Le-Meur-pour-WEC-ELMS

ELMS-2013-Test-26-mars-circuit-Paul-Ricard-Alpine-Signatech-et-peloton-des-LMP2-Photo-DPPI-Le-Meur-pour-ELMS

 

Dix sport-prototypes composeront la grille des LMP2 et LMPC et ils seront seize inscrits dans les catégories LMGTE et GTC.

Au total donc, 26 voitures feront donc le déplacement dans le Sud de la France pour une finale lors de laquelle la volonté de vaincre de chacun sera encore plus grande.

 

ELMS-2013-Test-Paul-Ricard-26-mars-ORECA-Team-THIRIET-N°1-Pierre-THIRIET-Jonathan-HIRSCHI-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

ELMS-2013-Test-Paul-Ricard-26-mars-ORECA-Team-THIRIET-N°1-Pierre-THIRIET-Jonathan-HIRSCHI-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Thiriet by TDS Racing et son duo Pierre Thiriet et Mathias Beche et Signatech Alpine avec son tandem Pierre Ragues et Nelson Panciatici, sont actuellement ex aequo au classement LMP2 avec 73 points.

La lutte pour le Trophée LMP2 2013 sera donc ardue, mais les deux écuries Françaises se battront également pour gagner l’invitation aux 24 Heures du Mans 2014.

Autant dire qu’il « va y avoir du sport » !  Et que cette manche Varoise ne manquera pas d’intérêt …

Face à l’équipe Championne en titre, Thiriet by TDS Racing, les hommes de Philippe Sinault et Didier Calmels  sont motivés comme jamais !

 

ELMS-2013-Depart-au-RED-BUL-RING-Photo ELMS

ELMS-2013-Depart-au-RED-BUL-RING-Photo ELMS

 

Souverains et dominateurs lors de la manche Hongroise, la paire Panciatici-Ragues au volant de l’Alpine Signatech seront cette fois dans une position idéale car ils savent désormais, leur bolide fiable et performant et revenu au niveau de l’Oreca 03-Nissan de leur adversaire, dominatrice en début de Championnat.

Et se retrouvant dans la position d’offrir le titre à la firme Alpine de retour en compétition cette année, les deux jeunes pilotes tricolores, vont tout donner  pour conclure en beauté une saison déjà réussie avec outre le succès en Hongrie, deux podiums en Autriche et en Italie.

 

ELMS-2013-HUNGARORING-Podium-pour-le-team-JOTA-avec-DOLAN-TURVEY-photo-Team

ELMS-2013-HUNGARORING-Podium-pour-le-team-JOTA-avec-DOLAN-TURVEY-photo-Team

 

Outre  ces deux équipages Thiriet-Beche et Panciatici-Ragues, il faudra encore surveiller Simon Dolan et Oliver Turvey qui piloteront la Zytek Z11SN Nissan N°38 de Jota Sport et actuellement 3e au championnat.

Les deux Anglais feront tout ce qui est en leurs pouvoirs pour tenter de remonter au classement final.

Mathématiquement, en cas de défaillance des deux premiers, ils peuvent effectivement eux aussi encore prétendre à la victoire.

Mais il faudrait pour cela qu’une double malchance frappe le leader – seul Thiriet peut être sacré car Beche n’a pas disputé toute la saison à ses côtés – et ses dauphins de Signatech.

Pour la dernière manche de la saison, Michel Frey sera associé au Suisse Marcello Marateotto au volant de l’ORECA Nissan N°34 de Race Performance.

 

ELMS-2013-Team-MORAND-CHRISTIAN-KLIEN-et-NATACHA-GACHNANG.

ELMS-2013-Team-MORAND-CHRISTIAN-KLIEN-et-NATACHA-GACHNANG. Team MORAND

 

Alors que l’ancien pilote de F1 et aussi de l’équipe Peugeot 908, l’Autrichien  Christian Klien renouvellera son expérience au sein du Morand Racing, aux côtés de la Suissesse Natacha Gachnang dans le baquet de la Morgan Judd N°43.

Après son premier podium en Hongrie, l’écurie Murphy Prototypes est remontée à bloc.  Le Néo-zélandais Brendon Hartley et Jonathan Hirschi ont bien l’intention de renouveler l’expérience et emmener l’ORECA Nissan irlandaise vers un nouveau podium pour clôturer une belle saison.

Au sein de l’équipe Boutsen Ginion Racing, Alex Kapadia est plus que ravi de son expérience Hongroise et renouvelle sa présence au sein du Team pour la manche Française.

Le ou les autres pilotes retenu pour l’épauler seront annoncés en milieu de semaine.

Enfin, dans l’ORECA Nissan de SMP Racing, l’équipage italo-russe – Maurizio Mediani et Serguey Zlobin – en constante progression depuis ses débuts en LMP2 au Red Bull Ring en aout , tentera d’améliorer encore ses résultats en sport prototypes.

 

ELMS-2013-TeamEnduranceChallenge-EssaisOfficiels-Circuit-PAUL-RICARD-27-MARS

ELMS-2013-TeamEnduranceChallenge-EssaisOfficiels-Circuit-PAUL-RICARD-27-MARS – Photo ELMS

 

Dans la catégorie LMPC, Gary Hirsch et Paul-Loup Chatin auront à cœur eux de confirmer toutes leurs belles performances de la saison au volant de la FLM09 N°49 du Team Endurance Challenge et de s’octroyer le titre.

Deux points leur suffiront pour rester maîtres du LMPC. Soheil Ayari et Anthony Pons, au volant de la seconde voiture du Team, la N°48, iront jusqu’au bout de leurs ambitions.

 

ELMS-2013-SILVERSTONE-FERRARI-F458-Team-RAM-MOWLEN-GRIFFIN-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

ELMS-2013-SILVERSTONE-FERRARI-F458-Team-RAM-MOWLEN-GRIFFIN-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Stable depuis le début de la saison, la catégorie LMGTE sera composée de cinq Ferrari F458 Italia et de trois Porsche 911 GT3 RSR.

Ram Racing, toujours en tête du classement général avec la Ferrari N°52 de Johnny Mowlem et Matt Griffin devra toutefois rester attentive, car la menace viendra de la Porsche N°77 de Proton Competition, pilotée par Christian Ried, Klaus Bachler et Nick Tandy, vainqueurs de la dernière manche.

La seconde Ferrari de Ram Racing, la N°53 – Gunnar Jeannette et Frank Montecalvo, pointe à la troisième place du classement général, et devra se battre pour conserver sa position.

En effet, Pierguiseppe Perazzini, Marco Cioci et Federico Leo auront à cœur de prendre la troisième marche du podium avec la voiture N°55 de la Scuderia AF Corse.

 

ELMS-2013-HUNGARORING-FERRARI-F458-JMW

ELMS-2013-HUNGARORING-FERRARI-F458-JMW – photo DUNLOP

 

Auteurs de la pole position en Hongrie, Andrea Bertolini et Joël Camathias piloteront la Ferrari 458 n°66 de JMW Motorsport, tandis que la dernière voiture de la marque au cheval cabré du plateau, la seconde d’AF Corse, la N°54 sera entre les mains de Yannick Mallegol, Jean-Marc Bachelier et Howard Blank pour la dernière manche de la saison 2013.

Prospeed Competition et IMSA Performance Matmut sont à égalité avec 32 points, les deux Porsche N°75 et N°67 seront pilotées respectivement par François Perrodo-Emmanuel Collard et Patrice Milesi-Jean-Karl Vernay.

 

2013-PAUL-RICARD-FERRARI-SMP-RACING-Photo-Gilles-VITRY

2013-PAUL-RICARD-FERRARI-SMP-RACING-Photo-Gilles-VITRY

 

Huit voitures sont inscrites en GTC, c’est le plus gros plateau de la saison dans cette catégorie.

Après trois victoires consécutives, le Team Russe SMP Racing, a pris la tête de la classe avec la Ferrari F458 Italia GT3 N°69 du trio, Fabio Babini, Viktor Shaitar et Kirill Ladygin, mais rien n’est fait puisque la Ferrari N°62 d’AF Corse, d’Andrea Rizzoli, Stefano Gai et Lorenzo Casé, pointe en deuxième position à 5 petits points seulement  des leaders et que la BMW Z4 N°79 d’Ecurie Ecosse et pilotée par Ollie Millroy, Alasdair McCaig et Andrew Smith, est troisième et toujours prétendante à la victoire finale.

La lutte la aussi sera sévère !

Comme à Imola, SMP Racing engagera pour la dernière manche de la saison, deux autres Ferrari F458 Italia GT3.

Le Team Russe n’a pas l’intention de jouer les figurants et s’est  par conséquent offert les services de grands pilotes pour cette dernière manche !

La N°72 sera pilotée par un ancien pilote de Formule 1 – remplaçant de luxe d’un certain Michael Schumacher après son accident du British GP à Silverstone – et pro de l’endurance, le Finlandais Mika Salo.

Lequel sera associé aux Russes Boris Rotenberg et Anton Ladygin.

Le Finlandais connait bien l’endurance pour avoir notamment remporté l’American Le Mans Series en 2007 dans la catégorie GT2 et les 24 Heures du Mans dans cette même catégorie GT2 en 2008 et 2009.

L’équipage italo-russe Luca Persiani, Devi Markozov et Alexander Frolov sera aux commandes de la N°68.

La marque au cheval cabré sera représentée par une voiture supplémentaire sur la grille de départ du circuit Paul Ricard.

Il s’agit de la N°86  de la Scuderia Villorba Corse, pilotée par des locaux, le Varois Steve Hiesse et le Vauclusien Cédric Mézard.

Malchanceux lors de la course en Hongrie, le Hollandais Peter Kox aura à cœur, lui, de marquer des points au volant de la Lamborghini Gallardo LP600 GT3 N°60,  avec ses compatriotes Nico Pronk et Dennis Retera.

Enfin, l’équipe Luxembourgeoise DKR Engineering alignera une nouvelle BMW Z4 GT3 SPEC 2011 dans la catégorie.

Les pilotes associés au Français Matthieu Lecuyer seront annoncés ultérieurement dans le cours de la semaine.

 

ELMS-2013-Test-au-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATECH-ligne-droite-du-Mistral-aborde-courbe-de-Signes-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

ELMS-2013-Test-au-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATECH-ligne-droite-du-Mistral-aborde-courbe-de-Signes-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Ce final promet assurément les plus belles bagarres dans chacune des catégories de l’European Le Mans Series.

Cette issue est une nouvelle preuve que le nouveau format de la série répond aux attentes des engagés et offre un spectacle permanent aux passionnés de l’endurance.

Cette cinquième et dernière manche de l’ELMS 2013 se déroulera une nouvelle fois en partenariat avec les World Series by Renault, pour offrir aux spectateurs un merveilleux week-end de courses.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY- Eric REGOUBY – DUNLOP – 

Sport

About Author

gilles