ERC, RALLYE DE POLOGNE : LA PEUGEOT RALLY ACADEMY EN MANQUE DE RÉUSSITE

 

ERC-2013-POLOGNE-CRAIG-BREEN-PEUGEOT-207-S2000-Photo-Jo-LILLINI

ERC-2013-POLOGNE-CRAIG-BREEN-PEUGEOT-207-S2000-Photo-Jo-LILLINI

 

Le résultat de cette épreuve ne sera pas à garder en mémoire. Entre les conditions météorologiques et les différents aléas de la course, les trois équipages de la Peugeot Rally Academy, n’ont pas connu une grande réussite.

On retiendra néanmoins de cette 70éme édition du rallye de Pologne, la très belle prestation du benjamin de la sélection, Stéphane Lefebvre avec la 208 R2 mais aussi la seconde place d’un Bryan Bouffier très incisif avec sa 207S2000.

Stéphane Lefebvre, à deux spéciales de la victoire en 2 roues motrices

 

A 21 ans, Stéphane Lefebvre dispute ses premières courses à l’international. En dépit de son jeune âge et de sa faible expérience, le nordiste a démontré lors de ce rallye une excellente pointe de vitesse.

Dans des conditions très difficiles avec de la boue, de la pluie, il a joué les premiers rôles dès les premières spéciales en 2 roues motrices.

Il a formé un phénoménal duo avec la 208R2 en se battant face à des pilotes très aguerris de ce terrain et des autos d’une catégorie supérieure (R3 et S1600).

A l’issue de la première étape avec deux meilleurs chronos à son actif, Lefebvre, co-piloté par Thomas Dubois, pointait déjà au deuxième rang à seulement 6 dixièmes du leader Raczkowski (R3).

Le pilote de la Peugeot Rally Academy démarrait la dernière journée avec sagesse, décrochait un meilleur temps  en fin de matinée avant d’attaquer l’ultime boucle par un scratch significatif, synonyme de prise de pouvoir des 2 roues motrices à deux spéciales du but. Avec seulement une avance de 9’’8, Lefebvre n’avait pas d’autre alternative que d’attaquer mais environ six kilomètres après le départ de l’avant dernière spéciale il tapait une pierre et devait la mort dans l’âme, malheureusement abandonner.

 

Stéphane Lefebvre confiait:

« On a vraiment tout donné pour remonter dans un premier temps et tenter de gagner ensuite. Avec la 208R2, nous nous sommes battus avec des très belles autos. La 208 est vraiment performante. Malheureusement je n’ai pas pu aller au bout en tapant une pierre dans un droite et la rotule de direction a cassé. Je suis évidemment très déçu car j’étais en tête des 2 roues motrices. » 

 

Bryan Bouffier premier pilote Peugeot

 

Polonais dans l’âme avec ses trois titres nationaux de Champion de Pologne, Bryan Bouffier toujours associé à Xavier Panseri, a époustouflé les observateurs  à l’occasion de ce rallye.

Une remarquable pointe de vitesse dans les conditions de route reconnues parfois dantesques, l’ont positionné en leader dès les premières spéciales. Au volant d’une Peugeot 207 S2000, il a défendu sa place avec rage face à une concurrence plus affûtée.

Il devait céder le commandement dans l’ES9 (sur 13). Puis un problème de flexible de freins, le privait définitivement de victoire dans la dernière spéciale.

Il termine donc second à 23’’3 de Kajetanowicz.

 

Breen et Ancian emmagasinent

 

Craig Breen, cette fois associé à Lara Vanneste a cherché ses marques mais a aussi d’emblée été écarté par une crevaison lâchant 1’3’’. Au fil des kilomètres, l’Irlandais affinait son set up et son attaque afin de décrocher une place dans le Top cinq mais l’ES10 fut la spéciale ‘catastrophe’pour Craig Breen d’une part mais aussi pour  le duo Jérémi Ancian-Gilles De Turckheim.

Breen tapait une pierre et crevait une nouvelle fois, alors qu’Ancian devait finir en 2 roues motrices après avoir cassé l’arbre de transmission !

Ces mésaventures furent accentuées par une nouvelle crevaison pour Breen dans l’ultime spéciale le faisant  hélas rétrograder au 7éme rang final.

En ralliant l’arrivée avec leur 207S2000, Craig (24 ans) et Jérémi (29 ans) ont acquis de l’expérience dans des conditions compliquées.

 

PAROLES DE PILOTES

 

Craig Breen : « Je suis évidemment très déçu car cela faisait dix semaines que je me préparais en m’entraînant personnellement. Néanmoins nous devons aussi noter des points positifs. La voiture a progressé tout au long du week-end et le team a vraiment fait du bon travail. Je ne sais pas comment on a pu finir sur une crevaison car je n’ai aucun souvenir d’avoir pris le moindre risque. Nous allons débriefer de ce rallye pour attaquer le San Remo dans les meilleures conditions. J’ai besoin de comprendre pour progresser. Je suis content enfin de ma collaboration avec Lara. Débuter ensemble dans ces conditions n’était pas optimum et elle a fait un fantastique boulot. »    

 

Jérémi Ancian : « Après les Açores, j’étais un peu rôdé aux conditions de brouillard et de boue ! C’était compliqué ! On a fait quelques erreurs parce que le terrain était difficile et on manque de roulage et d’expérience avec la voiture. La deuxième journée était mieux avec un pilotage différent mais malheureusement nous n’avons pas pu concrétiser cette évolution par des chronos en raison des problèmes rencontrés. »  

 

Bruno Famin, patron de Peugeot Sport : « C’était la deuxième fois que la sélection de la Peugeot Rallye Academy était rassemblée et je voulais être avec ces trois jeunes équipages. C’était une épreuve difficile avec un terrain qui n’a pas forcément fait du bien à la mécanique. Craig et Jérémi sont à l’arrivée avec des informations qui ne pourront que les aider à progresser et Stéphane a eu le temps de se faire vraiment remarquer. Il faut aussi noter le très bon niveau de performance de la 208R2 en 2 roues motrices. Je tiens enfin à féliciter Bryan et Xavier qui ont joué la victoire. La vue des caméras embarquées sur Eurosport en direct étaient purement spectaculaires et ils se sont battus avec conviction jusqu’à la fin. »  image

 

Prochaine épreuve pour la Peugeot Rally Academy :

San  Remo : 10-11 octobre (Breen et Ancian)

Valais : 7-9 novembre (Breen, Ancian et Lefebvre)

 

 

 LE CLASSEMENT FINAL

 

1. Kajetanowicz-Baran (Ford Fiesta R5) en 1h58’40″6

2. Bouffier-Panseri (Peugeot 207 S2000) à 23″3

3. Kopecky-Dresler (Skoda Fabia S2000) à 1’28″4

4. Kosciuszko-Szczepaniak (Ford Fiesta R5) à 2’14″1

5. Holowczyc-Kurzeja (Ford Fiesta S2000) à 3’15″5

6. Solowow-Rozwadowski (Ford Fiesta S2000) à 3’17″4

7. Breen-Nagle (Peugeot 207 S2000) à 3’33″5

8. Staniszewski-Drahan (Ford Fiesta S2000) à 3’48″2

9. Kangur-Ots (Ford Fiesta R5) à 4’08″0

10. Holeksowicz-Kusnierz (Ford Fiesta S2000) à 4’13″5

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT 2013

 

1. Kopecky : 248 points – 2. Bouffier : 129 pts – 3. Breen : 121 pts –  4. Delecour : 75 pts – 5.Kajetanowicz : 50 pts – 6. Pech : 49 pts – 7. Ketomaa : 39 pts – 8. Loix : 37 pts – 9. Aigner : 28 pts – 10. Tarabus : 25 pts.

 

Photos : Jo LILLINI et Team

 

Sport

About Author

gilles