CHINA GRAND RALLY: A L’EST, DES DUNES SUBLIMES MADE IN CHINA…

 

Bon, certes, on est à l’ouest de la Chine, mais par rapport à nous, on est encore franchement à l’est! Ceci pour justifier un titre bien cintré comme je les aime. Et on a passé la journée dans un univers de dunes, qui sont comme tout dans ce pays, colossales. Si le classement général est toujours européen, ce sont les pilotes chinois, en catégorie auto et moto, qui ont gagné cette huitième étape. Preuve que d’une part ces pilotes d’extrême orient ont aussi un extrême talent et preuve aussi que le tracé d’Hubert Auriol est carrément sélectif. Hubert qui nous écrit…

 

A L’ATTAQUE DES DUNES !

KUN LIU VAINQUEUR DU JOUR

KUN LIU VAINQUEUR DU JOUR

 

Cette huitième étape du China Grand Rally a tenu toutes ses promesses.

Considérée comme l’une des plus belles mais aussi l’une des plus exigeantes…

C’est Kun Liu sur son Nissan Pathfinder qui s’en est le mieux sorti.

Carlos Sousa, pris au piège, a perdu beaucoup de temps.

La spéciale moto est dominée par le team Jincheng qui réussit un triplé avec à sa tête WenMin Su, le vainqueur du jour.

Il était écrit que cette huitième étape du China Grand Rally marquerait les esprits.

 

DUNES ET LACS EN MÊME TEMPS, EXLUSIVITE CHINOISE

DUNES ET LACS EN MÊME TEMPS, EXLUSIVITE CHINOISE

 

Taillée pour les costauds, cette spéciale de 155 kilomètres 100% sable tracée dans le désert du Bandanjilin offraient des paysages uniques.

 

ASSEZ COLOSSALES LES DUNES, EN EFFET!

ASSEZ COLOSSALES LES DUNES, EN EFFET!

 

Les concurrents se sont ainsi frottés aujourd’hui à des dunes de plus de 500 mètres de haut surplombant les nombreux lacs qui font la spécificité de ce désert.

Domptant les sommets, Kun Liu sur son Nissan Pathfinder n’a laissé aucune chance à ses adversaires.

Très bon dans le sable depuis le début du China Grand Rally 2013, il met fin à la domination du team Great Wall et remporte cette spéciale pour la plus grande joie d’Adrien et de Richard, deux français qui composent son staff.

Envoyés par le Team Dessoude préparer le véhicule avant le début du rallye, ils voient ainsi leur travail récompensé.

 

LETNER-

LETNER- GHENERT

 

Très belle performance pour les américains Harley Letner et Donald Gehnert sur leur buggy qui finissent à seulement 1’51’’ de la Nissan numéro 111.

Les deux amis, novices en rallye tout-terrain, ont rendu une copie parfaite aujourd’hui.

Etape difficile en revanche pour les deux véhicules Haval.

Zong Yhou réussit une prestation honorable en décrochant la troisième place à 2’34’’ de Kun Liu, lui permettant de devenir le nouveau le dauphin de Carlos Sousa au classement général.

La journée a été bien plus compliquée pour le portugais pointé seulement au douzième rang.

Le vainqueur des trois dernières spéciales a jardiné au kilomètre 40, revenant même en arrière de près de 6 kilomètres pour accrocher un WayPoint.

N’ayant pas réussi à le valider, il est reparti et écope donc d’une pénalité de 15 minutes.

Au classement général, Carlos Sousa compte 21’36’’ d’avance sur son coéquipier talonné par Wei Han sur son Nissan Navara, seulement 8ème aujourd’hui.

En catégorie » Motos », le team Jincheng réalise un nouveau triplé.

 

PABLO OSCAR PASCUAL

PABLO OSCAR PASCUAL

 

 

Les trois coéquipiers se sont retrouvés après quelques kilomètres et ont roulé ensemble jusqu’à l’arrivée de la spéciale. Pablo Oscar Pascual victime d’une chute sans gravité dès les premiers kilomètres laisse cette fois-ci le scratch à son équipier WenMin Su pour 1’53’’.

Au classement général, l’argentin domine toujours largement la course avec  plus d’ 1h45’ d’avance sur son autre coéquipier Tian Zhou, second aujourd’hui.

 

TIAN ZHOU

TIAN ZHOU

 

Demain, mardi 24 septembre, les concurrents du China Grand Rally s’élanceront pour deux spéciales comprenant au total 264 kilomètres de secteurs sélectifs.

Pas de dunes au programme, mais des spéciales rapides entrecoupées de nombreux oueds.

 

HUBERT AURIOL ET JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION 

 

Interviews et résultats… 

 

Kun Liu (Nissan Pathfinder – numéro  111) – Vainqueur de l’étape : « Nous avons eu de très bons résultats dans le sable depuis le début de rallye, et nous décrochons enfin cette victoire qui plus est sur cette spéciale ! Ca a été une étape parfaite pour nous, sans aucune erreur. »

 

Harley Letner (Buggy – numéro  114) – Second de l’étape : « Tout a tourné en notre faveur aujourd’hui. Le paysage était magnifique et les dunes vraiment impressionnantes. C’était fou ! »

Yong Zhou (Haval – numéro  108) – Troisième de l’étape : « Nous étions en tête jusqu’à l’approche d’une barrière nous empêchant de conitnuer ! Sousa et Kun Liu sont ainsi revenus sur moi. Heureusement le temps perdu est décompté.  Je m’attendais à une spéciale plus difficile. La pluie et le froid de ces derniers jours ont vraiment durci le sable ».

YanGui Liu (Mitsubishi – numéro  118) – Cinquième de l’étape : « J’adore le sable ! C’est une spéciale comme je les aime où je suis très à l’aise. Malheureusement, nous avons perdu plusieurs minutes suite à une erreur de navigation ».

Wei Han (Nissan Navara – numéro  107) – Huitième de l’étape : « J’ai été victime d’un problème d’embrayage hier. Je tiens à remercier mes mécaniciens qui ont travaillé toute la nuit pour me donner ce matin une voiture de qualité. Malheureusement, nous sommes restés bloqué 20 minutes et avons dû sortir les pelles… Je finis quand même devant Carlos Sousa, c’est la bonne nouvelle du jour. »

Carlos Sousa (Haval – numéro 101) – Douzième de l’étape et leader au classement général autos: « Nous sommes partis les premiers, ce n’est jamais facile d’ouvrir la route dans une étape comme celle-ci.  Au km 40, nous n’avons pas accroché le WayPoint, alors nous l’avons cherché sans finalement y parvenir… Même si le résultat ne correspond pas à mes attentes, c’était une belle étape. »

 

Pablo Oscar Pascual (Jincheng – numéro 1) – Troisième de l’étape et leader au général motos: « Je suis tombé au début de la spéciale. Je n’ai heureusement pas grand-chose, quelques contractures. Mes coéquipiers sont revenus sur moi, et nous avons roulé ensemble jusqu’à la fin de la spéciale. »

Li Tie Jun ( Bombardier – numéro 9) – 8ème de l’étape et lanterne rouge : « J’adore les spéciales comme celle-ci où il n’y a que du sable. C’est un long rallye, la mécanique souffre énormément. Malgré tout, je continue à prendre du plaisir à chaque étape. Mon objectif est d’aller au bout. »

 

Classement SS7 – Auto :1 – Kun Liu (Nissan Pathfinder) en 2h30’49’’2 – Harley Letner (Haval) à 1’51’’3 – Yong Zhou (Haval) à 2’34’’ Classement SS7 – Moto :1 – Wen MinSu (Jincheng) en 3h22’58’’2 – Tian Zhou (Jincheng) à 51’’3 – Pablo Oscar Pascual à 1’53’’
Général après SS7 – Auto :1 – Carlos Sousa (Haval) en 17h02’15’’2 – Yong Zhou (Haval) à 21’36’’3 – Wei Han (Nissan Navara) à 22’29’’ Général après SS7 – Moto :1 – Pablo Oscar Pascual (Jincheng) en 22h32’50’’2 – Tian Zhou (Jincheng) à 1h45’14’’3 – Wen MinSu (Jincheng)  à 2h15’44’’

 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis