F1. LE RENAULT ENERGY F1 MOTORISERA CATERHAM F1 TEAM À PARTIR DE 2014

 

F1. CATERHAM SIGNE AVEC RENAULT ET POUR TROIS ANS.

F1-2013-SINGAPOUR-CATERHAM-RENAULT-Photo-Team-DPPI

F1-2013-SINGAPOUR-CATERHAM-RENAULT-Photo-Team-DPPI

 

Après les équipes Red Bull et Toro Rosso, Caterham s’est à son tour engagé ce dimanche matin le Grand Prix de Singapour, avec le motoriste Français  Renault. Le renouvellement de cet accord de l’équipe de Tony Fernandes déjà motorisé depuis la saison 2011  par les V8 de Viry Chatillon, était très attendu et ce n’est pas une surprise dans a mesure ou en décembre 2012, Tony Ferna  ndes s’est associé avec le Groupe Renault pour la renaissance de la marque Française Alpine.

Renault continuera donc à motoriser l’équipe Caterham F1 Team en 2014 et au-delà

Caterham utilisera le Renault Energy F1 Power Unit, un moteur V6 turbo équipé de puissants systèmes de récupération d’énergie

La prolongation de ce partenariat permettra à Renault et Caterham F1 Team de collaborer pour trois saisons supplémentaires en F1

Caterham F1 Team, on l’a dit, utilise des moteurs Renault depuis 2011

Caterham Cars et Alpine, une marque placée sous les auspices de l’Alliance Renault-Nissan, ont constitué un joint-venture en novembre 2012 pour développer une nouvelle gamme de véhicules sportifs

Renault Sport F1 et Caterham F1 Team sont donc ravis de confirmer l’extension de leur partenariat dans le cadre du Championnat du Monde de Formule 1 pour trois années supplémentaires.

À partir de la saison prochaine, Caterham F1 Team utilisera le Renault Energy F1, conçu pour répondre au changement radical de réglementation technique. Associant un V6 turbo à injection directe et deux générateurs qui récoltent l’énergie dissipée par les gaz d’échappement et les freins, l’Energy F1 tire sa puissance des énergies mécanique et électrique.

Lorsque les systèmes restitueront l’énergie récupérée, la puissance totale sera supérieure à celle du V8 actuel, tout en étant plus efficiente de 35% pour satisfaire aux limites fixées par la réglementation technique et sportive, à savoir un flux d’essence inférieur à 100 kg/h et une quantité de carburant maximum de 100 kg par course.

La formation anglo-malaisienne et le constructeur français sont associés depuis le début du Championnat du Monde de Formule 1 2011. Le moteur V8 Renault RS27 propulsant les monoplaces de l’équipe depuis cette date.

 

F1-PresentationMoteur-RENAULT-ENERGY-2014-Jean-Michel-JALINIER-LE-Bourget-21-juin-2013-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

F1-PresentationMoteur-RENAULT-ENERGY-2014-Jean-Michel-JALINIER-LE-Bourget-21-juin-2013-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Questionné sur la poursuite de l’association, Jean-Michel Jalinier, Président et Directeur général de Renault Sport F1, déclare :

« Nous avons vu Caterham mûrir au cours des trois dernières années. Leurs nouvelles installations sont impressionnantes et ils disposent d’une structure technique solide. La réglementation 2014 est un grand challenge, mais le changement est source d’opportunités. Pour cette équipe, la saison prochaine constituera une belle occasion d’atteindre ses objectifs suivants. Depuis le tout début, notre partenariat a été très ouvert et il est naturel que nous ayons envie d’en récolter les dividendes. Nous sommes satisfaits de la valeur et de l’implication des équipes que nous fournirons et nous sommes impatients de voir la première génération de voitures motorisées par l’Energy F1 prendre la piste. »

 

CYRIL-ABITEBOUL-avec-Tony-FERNANDEZ-Photo-RENAULT

CYRIL-ABITEBOUL-avec-Tony-FERNANDEZ-Photo-RENAULT

 

Cyril Abiteboul, Team Principal de l’équipe Caterham F1 , ajoutant :

« Cette annonce est évidemment une excellente nouvelle pour notre équipe de F1. Elle repose sur les liens solides et profonds créés entre nos eux entités depuis 2011, et plus particulièrement avec le projet de voiture de série lancé en 2012 entre Caterham et Alpine, qui en est maintenant à un stade avancé de son développement. »

Et il précise :

« La saison 2014 annonce une nouvelle ère pour la F1. Notre sport va effectuer un bond en avant en s’alignant sur les changements techniques qui interviennent dans l’industrie automobile, et Renault est à la pointe de ces développements. Quand notre partenariat a débuté en 2011, nous étions – en tant que jeune équipe – impressionnés par les divers bénéfices opérationnels que nous apportait cette collaboration. Depuis, nous progressons toujours. Étant donné l’âge et le statut de notre structure, nous avons également été ravis de constater que Renault Sport F1 adaptait ses procédures opérationnelles à notre taille, et que l’intégration était optimisée grâce à une collaboration technique enrichie. Nous travaillons ensemble, de manière ouverte et franche, pour permettre à Caterham F1  d’atteindre à court terme son objectif de s’établir comme un acteur important de la F1, et pour aider Renault à obtenir la reconnaissance de son niveau technique de pointe. »

Et, il conclut :

« La profondeur de notre partenariat nous permettra d’appréhender rapidement et efficacement la nouvelle réglementation, et nous en récolterons certainement les fruits. Cela contribuera à nous donner les meilleures chances de poursuivre notre progression au sein de la hiérarchie au cours des saisons à venir. »

 

Sam HORNETT

Photos : RENAULT F1- DPPI

 

F1 Sport

About Author

gilles