F1. LA RED BULL RENAULT DE SEBASTIAN VETTEL SURVOLE LE GP DE SINGAPOUR

 

F1-2013-SINGAPOUR-SEB-VETTEL-RED-BULL-RENAULT-Photo-PIRELLI

F1-2013-SINGAPOUR-SEB-VETTEL-RED-BULL-RENAULT-Photo-PIRELLI

 

A SINGAPOUR, NOUVEAU TRIOMPHE POUR SEBASTIEN VETTEL qui remporte le GP au volant de sa Red Bull-Renault.

Il s’agit de son 7éme succés cette année, le 3éme conséctutif aprés Spa et Monza. Il devance la Ferrari de Fernando Alonso et la Lotus-Renault de Kimi Raikkonen.

Suivent, les Mercedes de Nico Rosberg et de Lewis Hamilton. Puis la Ferrari de Felipe Massa, Les McLaren-Mercedes de Jenson Button et de Sergio Perez. La Sauber-Ferrari de Nico Hulkenberg, et la Force India Mercedes d’Adrian Sutil complétant le TOP 10.

A noter que dans le dernier tour, la Red Bull-Renault de Mark Webber alors 4éme abandonné moteur en feu !!!  Abandon sur ennui de pneumatiques de la Lotus-Renault de Romain Grosjean.

Les autres Français, Vergne, Pic et Bianchi finissent 14éme, 18éme et 19éme.

Au classement du Championnat, Vettel augmente encore son avance sur Alonso et file vers son 4éme titre de Champion du monde

 

F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-41éme-pole-photo-RED-BULL

F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-41éme-pole-photo-RED-BULL

 

Sebastian Vettel remporte le Grand Prix de Singapour pour la troisième fois consécutive

Le triple Champion du Monde a dominé, on peut même dire, survolé la course car il s’impose avec 32’’ d’avance sur la Ferrari d’Alonso !

Troisième, Kimi Räikkönen réalise lui un superbe Grand Prix, s’étant élancé de loin sur la grille depuis la 6éme ligne. Il démontre ainsi à son équipe, le Team Lotus F1 qu’il quittera en fin de saison pour rejoindre Maranello et retourner chez Ferrari qu’il a toujours un mental d’acier ce qui permet en outre au motoriste Renault de  placer une seconde monoplace motorisée par un V8 Renault sur le podium

Vettel compte désormais 60 points d’avance sur Alonso au Championnat du Monde et il file vers sa 4éme couronne  mondiale.

Sebastian Vettel,  a donné une grande leçon de pilotage en ville ce dimanche en nocturne dans les rues de Singapour. Le triple Champion du Monde en titre a dominé la course tout au long de ses 61 tours.

Après être parti depuis la pole position, il a creusé un écart de 15 secondes avant la première apparition de la voiture de sécurité. Il s’est ensuite construit un autre matelas qui lui a donné le luxe de pouvoir ravitailler sans perdre les commandes !

Preuve de sa vitesse et de sa performance

 

F1-2013-SINGAPOUR-Podium-1er-VETTEL-2-ALONSO-et-3-KIMI-RAIKKONEN-Photo-RENAULT

F1-2013-SINGAPOUR-Podium-1er-VETTEL-2-ALONSO-et-3-KIMI-RAIKKONEN-Photo-RENAULT

 

L’Allemand a franchi plus tard la ligne d’arrivée avec plus de 30 secondes d’avance sur Fernando Alonso, son principal rival pour le titre. Kimi Räikkönen, emmènant on l’a dit, une seconde monoplace motorisée par Renault sur le podium grâce à sa troisième place.

Parti de la treizième position sur la grille, le Finlandais a conquis ce résultat au prix de dépassements audacieux et d’une stratégie inspirée de son équipe Lotus.

 

F1-2013-SINGAPOUR-KIMI-RAIKKONEN et sa LOTUS RENAULT

F1-2013-SINGAPOUR-KIMI-RAIKKONEN et sa LOTUS RENAULT

 

Toutefois et malgré l’excellente fiabilité constatée depuis le début de la saison, deux incidents moteurs sont à déplorer au sein des équipes motorisées par Renault.

Mark Webber, équipier du vainqueur au sein de Red Bull Racing,  était bien parti pour terminer dans le Top 4, quand une fuite d’eau se déclarait à cinq tours de la fin.

Les techniciens de Renault F1, tentait alors tout ce qu’il était possible pour permettre à l’Australien de rallier l’arrivée.

Malheureusement, sans liquide de refroidissement, le moteur surchauffait et Mark était finalement inévitablement contraint à l’abandon dans le tout dernier tour !

Dommage car il méritait d’aller au bout après un splendide GP de sa part.

Romain Grosjean s’était un peu plus tôt, malheureusement retiré au 37éme des 61 tours, en raison d’un problème pneumatique.

Une consommation importante d’air comprimé avait forcé le Français à repasser par les stands au 33éme tour. Malgré une recharge du système, il rentrait définitivement au garage une boucle plus tard.

 

F1-2013-SINGAPOUR-CATERHAM-RENAULT-Photo-Team-DPPI

F1-2013-SINGAPOUR-CATERHAM-RENAULT-Photo-Team-DPPI

 

Et les hommes de la firme au losange avaient d’autres motifs de satisfaction car l’équipe Caterham, qui vient d’annoncer la poursuite de son partenariat moteur avec Renault Sport F1, a connu une soirée des plus excitantes, avec ses monoplaces en bagarre avec les Williams à plusieurs stades de la course. Giedo van der Garde a franchi la ligne d’arrivée en 16éme position, tandis que Charles Pic se classe au 19éme rang. Pastor Maldonado, au volant de sa Williams-Renault, rate de peu les points en terminant 11éme, son équipier le jeune Finlandais Valtteri Bottas étant 13éme.

Vettel porte son avance au Championnat du Monde des Pilotes à 247 points, contre 187 pour Alonso. Chez les Constructeurs, Red Bull Racing compte maintenant 377 points, tandis que Ferrari totalise 274 unités. Lotus  occupant la quatrième position avec 206 points.

 

 F1-2013-REMI-TAFFIN DE renault


F1-2013-REMI-TAFFIN DE renault

 

Rémi Taffin, Directeur des prestations piste Renault Sport F1, confiait :

« Pour être complètement honnête, le résultat d’aujourd’hui est doux-amer. Un double podium pour Red Bull et Lotus est une grande joie, mais nous avons eu deux problèmes auxquels nous ne sommes pas habitués. Romain avait pourtant un moteur neuf pour ce week-end, mais la consommation d’air lors de la première partie de la course était excessivement élevée. Nous avons demandé à l’équipe de le faire rentrer aux stands pour recharger le système pneumatique, mais l’incident n’a pas été résolu et nous avons dû lui dire d’abandonner au tour suivant. »

Et, il poursuivait :

« Pour Mark, nous avons constaté une fuite d’eau peu avant l’arrivée. Le drapeau à damiers était si proche que nous avons décidé, avec l’équipe, de tout tenter pour qu’il puisse aller au terme de la course. Sans liquide dans le circuit de refroidissement, le moteur a fini par surchauffer et il a dû se retirer. Bien que nous ne soyons pas particulièrement préoccupés par ces incidents isolés, nous examinerons minutieusement chaque détail. Si cela s’avère nécessaire, nous corrigerons ce qui doit l’être avant le prochain Grand Prix. »

Avant d’ajouter :

« Dans le même temps, nous adressons nos félicitations à Sebastian et Kimi pour les leçons de pilotage données ce soir. Nous nous tournons vers la Corée avec l’objectif d’emmener toutes les monoplaces motorisées par Renault sur la ligne d’arrivée. »

 

F1-2013-SINGAPOUR-SEB-VETTEL-en-pole-la-41éme-ce-samedi-21-septembre-2013

F1-2013-SINGAPOUR-SEB-VETTEL-en-pole-la-41éme-ce-samedi-21-septembre-2013 et 32éme victoire ce dimanche 22 septembre

 

Questionné, Sebastian Vettel évoquait d’abord les premiers mètres de course :

« Le départ a été assez chaud. Nico a pris un meilleur envol que moi, mais, heureusement, il est sorti un peu trop large et j’ai été en mesure de reprendre immédiatement ma position, ce qui était très important. La voiture était incroyable et c’était un vrai plaisir de la pilote sur ce circuit de fou ! »

Puis, le vainqueur enchaînait :

« Singapour reste une course longue, donc il y a beaucoup de choses qui peuvent mal se passer et vous ne pouvez pas vous permettre de vous relâcher. À la fin, je n’ai fait que contrôler mon avance sur cette piste l’une des plus exigeantes de la saison. »

 

Au classement général provisoire, Vettel a encore augmenté et accentué son avance et se retrouve avec une confortable qui atteint dorénavant ce dimanche soir 60 points sur son dauphin Fernando Alonso, son plus dangereux rival pour le sacre.

De quoi respirer et être cool …

Avance qui ne l’empêche pourtant pas d’expliquer :

« Pour tout dire, je ne me préoccupe fort peu du classement  du championnat. Je profite essentiellement de mes victoires et c’est ce qui m’importe en priorité. »

 

F1-2013-SINGAPOUR-La-FERRARI-de-Fernando-ALONSO-Photo-KASPERSKY

F1-2013-SINGAPOUR-La-FERRARI-de-Fernando-ALONSO-Photo-KASPERSKY

 

Justement qu’en pense son dauphin, Fernando Alonso, superbe second après s’être élancé depuis le 7éme rang ?

 « J’ai pris un formidable départ, prenant assurément des risques, mais vu ma position au championnat, je n’avais rien à perdre »

Le Champion Espagnol faisant allusion à son important retard…

Mais, malgré sa superbe deuxième place, le pilote de la Scuderia Ferrari, a encore concédé et lâché sept nouveaux points supplémentaires !!!

Il s’en explique honnêtement :

« Nous savons pertinemment que nous n’avions pas le rythme nécessaire pour tenter de rivaliser avec Vettel. La seule solution restait de tenter quelque chose. Nous avons donc opté pour une stratégie différente des autres équipes et cela a parfaitement fonctionné. Pour moi, cette deuxième place équivaut et à valeur de victoire. »

Serait –t-il résigné à se satisfaire désormais de finir seulement second?

Vas savoir Charles…

 

 

Sam HORNETT

Photos : RED BULL-PIRELLIU et RENAULT DPPI

 

LE CLASSEMENT DU GP DE SINGAPOUR

 

1 – Sebastian Vettel (Red Bull RB9-Renault) les 61 tours, en 1h59’13″132
2 – Fernando Alonso (Ferrari F138) à 32″627
3 – Kimi Raikkonen (Lotus E21-Renault) à 43″920
4 – Nico Rosberg (Mercedes W04) à 51″155
5 – Lewis Hamilton (Mercedes W04) à 53″159
6 – Felipe Massa (Ferrari F138) à 1’03″877
7 – Jenson Button (McLaren MP4/28-Mercedes) à 1’23″354
8 – Sergio Perez (McLaren MP4/28-Mercedes) à 1’23″820
9 – Nico Hulkenberg (Sauber C32-Ferrari) à 1’24″261
10 – Adrian Sutil (Force India VJM06-Mercedes) à 1’24″668
11 – Pastor Maldonado (Williams FW35-Renault) à 1’28″749
12 – Esteban Gutierrez (Sauber C32-Ferrari) à 1’37″894
13 – Valtteri Bottas (Williams FW35-Renault) à 1’45″161
14 – Jean-Eric Vergne (Toro Rosso STR8-Ferrari) à 1’53″512
15 – Mark Webber (Red Bull RB9-Renault) à 1 tour
16 – Giedo Van der Garde (Caterham CT03-Renault) à 1 tour
17 – Max Chilton (Marussia MR02-Cosworth) à 1 tour
18 – Jules Bianchi (Marussia MR02-Cosworth) à 1 tour
19 – Charles Pic (Caterham CT03-Renault) à 1 tour

Meilleur tour : Sebastian Vettel, en 1’48″574

Abandons :
23° tour : Daniel Ricciardo –
37° tour : Romain Grosjean
54° tour : Paul Di Resta

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

1.Vettel : 247 points – 2.Alonso : 187 pts – 3.Hamilton : 151 pts – 4.Raikkonen : 149 pts – 5.Webber : 130 pts – 6.Rosberg : 116 pts – 7.Massa : 87 pts – 8.Grosjean : 57 pts – 9.Button : 54 pts – 10.Di Resta : 36 pts – 11.Sutil : 26 pts – 12.Perez : 22 pts – 13.Hulkenberg : 19 pts – 14.Ricciardo : 18 pts – 15.Vergne : 13 pts – 16.Maldonado : 1 pt.
 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

 

1.Red Bull-Renault  : 377 points – 2.Ferrari : 274 pts – 3.Mercedes : 267 pts – 4.Lotus-Renault : 206 pts – 5.McLaren-Mercedes : 76 pts –  6.Force India-Mercedes :  62 pts – 7.Toro Rosso-Ferrari : 31 pts – 8.Sauber-Ferrari : 19 pts – 9.Williams-Renault : 1pt.

 

F1 Sport

About Author

gilles