F1. AU GRAND PRIX DE SINGAPOUR 2013, PIRELLI PREVOIT 2 A 3 ARRETS !

 F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-dans-le-stand-RED-BULL-Racing


F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-dans-le-stand-RED-BULL-Racing après sa 41éme pole

 

Sebastian Vettel au volant de sa Red Bull-Renault, a  donc signé la 41ème pole position de sa carrière, à Singapour, en effectuant le meilleur temps de la séance de qualifications, chaussé d’un train de pneus Pirelli P Zero Rouge supertendre.

Désigné aux côtés du P Zero Blanc medium, le mélange supertendre offre une performance de l’ordre de deux secondes au tour.

Les stratégies restent donc grandes ouvertes ce week-end pour la course. Le temps de la pole de Vettel avec 1’42’’821, a été plus rapide d’un dixième que celui de la Mercedes de Nico Rosberg, second sur la grille de départ.

C’est par des conditions chaudes et humides que les pilotes ont pris la piste aujourd’hui en Q1 (31°C). Lancée avec le mélange medium avant de passer les supertendres, la majorité des pilotes a tenté de ne réaliser qu’un tardif tour avec les pneus les plus performants.

 

 F1-2013-SINGAPOUR-RED-BULL-RENAULT-SEBASTIEN-VETTEL-photo-PIRELLI


F1-2013-SINGAPOUR-RED-BULL-RENAULT-SEBASTIEN-VETTEL-photo-PIRELLI

 

Seules les Red Bull-Renault et la Lotus-Renault de Romain Grosjean se sont abstenues de passer les supertendres en Q1. Mark Webber dans le baquet de la seconde Red Bull-Renault, fut le plus rapide en medium, avec le 6ème chrono.

Avec les supertendres, Lewis Hamilton signait de son côté, le meilleur temps de la séance au volant de sa Mercedes.

Tous les pilotes ont attaqué la Q2 avec le pneu supertendre, utilisant en majorité le train usé de la fin de Q1. Vettel fut le plus rapide sur sa seule sortie en supertendre, huit dixièmes devant son coéquipier, qui a adopté la même stratégie.

Les deux Mercedes ont accompli  la Q2 en un unique run, également avec le mélange qui offrait le plus de traction.

Le Top 10 s’est vite lancé en piste en Q3, en supertendres, à l’exception de Jenson Button le pilote McLaren-Mercedes, qui a été le seul à choisir de sortir en medium, sans établir de chrono.

Il se lança ensuite en piste pour un second run en supertendres.

Vettel signant, lui, la pole position sur son seul et unique tour lancé.

Les Ferrari n’ont également réalisé qu’un unique relais.

Belle performance enfin de la Sauber-Ferrari d’Estaban Gutierrez, 10ème sur la grille, sans avoir ensuite établi de chrono en Q3.

Il s’agit de la meilleure position sur la grille de sa jeune carrière en F1.

 

F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-devant-le-peloton

F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-devant-le-peloton

 

Lors des Essais Libres 3 en fin de matinée, Sebastian Vettel, s’était montré le plus rapide en tournant devant la Lotus de Romain Grosjean. Tous deux ont établi leur référence en mélange supertendre au terme d’une séance globalement dominée par les deux Red Bull.

 

F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-rentre-au-stand-apres-sa-41éme-pole-photo-PIRELLI

F1-2013-SINGAPOUR-VETTEL-rentre-au-stand-apres-sa-41éme-pole-photo-PIRELLI

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, précisant :

« Il était clair depuis le début du weekend que cette course allait tourner autour de la stratégie pneumatique et les décisions concernant ces stratégies affectent également les qualifications. Tout débute donc maintenant –la stratégie de course étant déjà en marche dès la Q1. Traditionnellement, il est toujours important de bien se qualifier sur la grille de Singapour, car les dépassements n’y sont pas faciles. Avec la différence de performance entre les mélanges, il fallait choisir le supertendre en qualifications. Ceci dit, ces pneus doivent être envisagés pour la course également : les qualifications comme la course se disputent de nuit ; cela signifie que l’évolution des températures en piste est différente de ce que l’on constate lors des autres courses. Si la piste n’est pas particulièrement exigeante en termes d’usure, la dégradation thermique peut être assez élevée et l’absence de longue ligne droite  -associée au plus grand nombre de courbes de la saison-, en fait un défi pour les pneus. Les importants freinages sont une autre caractéristique de cette piste car ils font également monter les températures des pneus. Demain, nous nous attendons à assister à deux ou trois arrêts, mais tout dépendra de facteurs extérieurs comme la température et la voiture de sécurité. »

 

Les prévisions de Pirelli quant aux stratégies possibles ce dimanche.

Singapour est l’une des courses les plus difficiles en termes de prédiction stratégique, en raison des chances statistiquement élevées d’intervention de la voiture de sécurité. Théoriquement, la stratégie la plus rapide est en trois arrêts.

Mais en raison du trafic et des conditions de course, la plupart des équipes devrait cependant procéder à deux arrêts.

On devrait donc voir un départ en supertendre, pour un changement en mediums au 16ème passage et un nouveau chaussage de supertendres au 39ème tour.

Une stratégie alternative serait le même timing, avec l’utilisation des mediums au lieu des supertendres dans le dernier relais.

 

 Le fait Pirelli du jour :

 

Le GP de Singapour, inauguré en 2008, n’a été remporté que par des Champions du Monde : Fernando Alonso en 2008 et 2010 ; Lewis Hamilton en 2009, et Sebastian Vettel ces deux dernières saisons.

Actuellement, Vettel et Alonso sont à égalité au nombre de victoires en carrière F1, avec 32 succès.

Seuls trois pilotes ont un meilleur palmarès : Michael Schumacher, Alain Prost et Ayrton Senna.

 

Sam HORNETT

Photos : PIRELLI et RED BULL

 

F1

About Author

gilles