CHINA GRAND RALLY: GENGIS KHAN, NOUS VOILA!

 

HARVEY LETNER

HARVEY-LETNER

 

Le menu du sixième jour est le désert de Gobi (on prononce « Gov » chez les branchés qui ont fréquenté le coin…) historiquement donc sur le territoire de cet Empire Mongol qui a réussi l’exploit de régner en même temps sur l’Extrême Orient et une partie de l’Europe. Par ailleurs, c’est un endroit sublime, un des plus grands déserts au monde et un des plus beaux, bref Hubert Auriol a trouvé son Ténéré, son Sahara, son absolu. Il nous envoie la lettre du sixième jour, demain repos.

 

SOUSA ET PASCUAL VAINQUEURS DANS LE DESERT DE GOBI !

CARLOS SOUSA

CARLOS SOUSA

 

Après une étape difficile hier où certains sont arrivés tard dans la nuit au bivouac d’Alax Zuoqi, les concurrents du China Grand Rally ont fait leur entrée dans le désert de Gobi.

Ils retrouvaient aujourd’hui une spéciale de 247 km beaucoup plus rapide en direction d’Ejinaqi.

Carlos Sousa et Pablo Oscar Pascual, les deux vainqueurs du jour, creusent l’écart vis-à-vis de leurs poursuivants dans une étape où certains favoris ont perdu gros.

Dans la catégorie autos, Carlos Sousa remporte sa deuxième spéciale de suite.

Malgré quelques erreurs de navigation, il s’impose avec plus de 3 minutes d’avance sur son premier poursuivant, Wei Han et son Nissan Navara jaune.

La bagarre a été intense entre les deux hommes qui n’ont cessé de passer l’un devant l’autre durant toute la spéciale, le portugais ayant pris le meilleur sur la fin.

Le podium est complété par YanGui Liu, second hier, qui après des débuts difficiles semble avoir trouvé son rythme sur ce China Grand Rally 2013.

Belle performance du team américain, Harvey Letner et Donald Gehnert (photo d’ouverture ci-dessus) après des spéciales dans le sable où ils se sont montrés plus en retrait, terminent 4ème sur leur buggy.

Le grand perdant du jour est Yong Zhou qui ne se classe que 12ème, à  23 minutes à  son coéquipier.

Le numéro 108 du team Great Wall a beaucoup jardiné aujourd’hui, et lors d’un hors-piste a abîmé l’avant de son Haval.

Au classement général, malgré cette contre performance, Yong Zhou reste accroché à sa 3ème place, à 49 minutes de son coéquipier leader de ce China Grand Rally 2013.

Pablo Oscar Pascual, quant à lui, a fait la démonstration dans la catégorie motos.

 

PABLO OSCAR PASCUAL

PABLO OSCAR PASCUAL

 

Il devance la Honda de Min Zhang de 47 minutes, parti premier aujourd’hui.

Habitué à rouler sur ces pistes rapides dans son pays natal (NDLR: il est argentin) il a en effet vite rattrapé le vainqueur d’hier, incapable de suivre son rythme.

Il creuse par la même occasion l’écart sur ses concurrents directs au classement général.

Hier troisième, la moto numéro 2 du team Jincheng pilotée par Min Zhang, visiblement plus à l’aise sur le sable, perd aujourd’hui plus d’une heure et se retrouve désormais loin du vainqueur du jour.

Demain, les concurrents du China Grand Rally 2013 passeront leur première journée de repos dans un « superbe » bivouac planté au pied des dunes de Ejinaqi.

 

AH OUI,MAINTENANT ON SAIT OU ON EST!

AH OUI,MAINTENANT ON SAIT OU ON EST!

 

Ce qu’ils ont dit à l’arrivée…

AUTOS

Carlos Sousa (Haval – numéro  101) – Vainqueur de l’étape et leader : « Je suis bien entendu ravi de notre performance même si je pense que l’on aurait pu faire mieux. On a fait quelques erreurs de navigation. »

Wei Han (Nissan Navara – numéro 107) – 2ème de l’étape et 2ème au classement général : « Très belle spéciale qui nécessite de bien piloter si l’on veut bien figurer au classement. Je me suis amusé ! On va essayer d’aller chercher Sousa, même si j’ai bien conscience qu’il faudra qu’il commette une erreur pour le déloger de sa première place. »

Kun Liu (Nissan Pathfinder – numéro 111) – 5ème de l’étape : « Une spéciale avec beaucoup de pièges. On aurait pu faire une belle performance mais la mécanique en a décidé autrement. On a fait la moitié de la spéciale en deux roues motrices… La journée de repos arrive à point nommé »

Yong Zhou (Haval – numéro 108) – 12ème de l’étape : « On a perdu beaucoup de temps, la navigation était difficile. Je suis déçu, mais le rallye est encore loin d’être terminé. Il reste beaucoup de spéciales dont certaines très difficiles. »

MOTOS

Pablo Oscar Pascual (Jincheng – numéro 1) – Vainqueur de l’étape : « Une bien meilleur journée pour moi que celle d’hier. J’ai tout donné aujourd’hui sur des pistes que j’apprécie particulièrement. C’est sur ce genre de pistes que je m’entraine chez moi, en Argentine. »

 

Classement SS5 – Auto :1 – Carlos Sousa (Haval) en 2h57’31’’2 – Wei Han (Nissan Navara) à 3’37’’3 – YanGui Liu (Mitsubishi) à 7’54’’ Classement SS5 – Moto :1 – Pablo Oscar Pascual (Jincheng) en 4h12’55’’2 – Min Zhang (Honda) à 37’01’’3 – Tian Zhou (Jincheng) à 43’57’’
Général après SS5 – Auto :1 – Carlos Sousa (Haval) en 10h54’46’’2 – Wei Han (Nissan Navara) à 6’38’’3 – Yong Zhou (Haval) à 49’14’’ Général après SS5 – Moto :1 – Pablo Oscar Pascual (Jincheng) en 14h49’57’’2 – Tian Zhou (Jincheng) à 46’53’’3 – Min Zhang (Honda)  à 1h06’11’’

 

HUBERT AURIOL ET JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION/CARTE WIKIPEDIA

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis