CHINA GRAND RALLY: GREAT WALL ET JINCHENG AU SOMMET !

 

YONG-ZHOU

YONG-ZHOU

 

Pour un certain nombre d’entre nous, le Chinois c’est de l’Hébreu! Mais c’est ce que l’on se disait hier soir dans un dîner d’anciens et d’anciennes du Dakar, du vrai Dakar, quand Sabine a commencé à y poser les bases de ce qui deviendra une légende, qui savait où se trouvaient les villes cultes d’Agadès, de Talcho, de Tahoua, de Tambacounda, qui connaissait la différence entre touaregs et  arabes?  Un jour, Alax Zuoki sera aussi connu des mondains de la piste que l’arbre du Ténéré! Voici le récit envoyé par Hubert pour la quatrième journée de ce Dakar extrême oriental…

 

 DUNES EN VUE! 

 

CARLOS SOUZA

CARLOS SOUZA

 

Les concurrents du China Grand Rally 2013 se sont élancés ce matin pour une étape longue de 592 km en direction de Alax Zuoqi, dont 194 km de secteur sélectif.

Au terme d’une étape difficile qui aura vu l’apparition des premières dunes, ce sont les Team Great Wall en auto et Jincheng en moto qui se sont les mieux sorti d’affaire.

Ce soir, les écarts avec le reste du plateau sont importants.

Lors du briefing d’hier soir, on avait prévenu les concurrents du China Grand Rally de ce qui les attendait.

Après deux étapes plutôt faciles permettant de roder hommes et machines, ils allaient se frotter désormais à une spéciale d’un tout autre calibre.

Et de fait,  malgré les pluies qui se sont abattues dans la région la nuit dernière et qui ont durci le sable, quelques concurrents vont passer une nuit à la belle étoile!

(NDLR: Le vrai Dakar!)

Le Team Great Wall ne laisse décidément rien à ses adversaires et enchaîne les scratchs.

Carlos Sousa et Yong Zhou, le vainqueur du jour, se partagent pour l’instant les victoires dans ce China Grand Rally 2013. Pour 16 secondes, le héros local a dompté le portugais qui, victime d’un souci moteur, a manqué de puissance lors du franchissement des dunes.

 

WEI HAN

WEI HAN

 

Derrière, seul Wei Han a pu suivre le rythme infernal des deux Haval et termine à 2’57’’ du vainqueur.

Déjà remarqué par ses performances sur la spéciale d’hier, le pilote du Nissan Navara prouve une nouvelle fois qu’il faudra compter avec lui sur les étapes à venir.

Les autres sont déjà loin.

La 4ème voiture à l’arrivée, l’autre Nissan Navara de YuanFu Zhou et QingKai Chen pointe à plus de 10 minutes.

Leader hier soir, le Nissan Pathfinder de Kun Liu perd aujourd’hui près de 45 minutes et laisse la place de leader à Carlos Sousa.

Christophe Girard et Eric Simonin terminent 59ème de l’étape sur leur HDJ 100, ralentis de longues minutes par un pneu qui a déjanté.

 

TIAN-ZHOU

TIAN-ZHOU

 

Même domination du côté du Team Jincheng chez les deux roues puisque deux motos de l’équipe trustent les deux premières places.

Après avoir commis quelques erreurs de navigation, le numéro 3 Tian Zhou, vainqueur du jour, a très bien roulé et a fini en tête.

Il devance son coéquipier Pablo Oscar Pascual de 2’46’’.

Parfois en difficulté, il a pu constater de lui-même que le franchissement des dunes rappelle les fortes houles, au point qu’il a eu le mal de mer et a dû s’arrêter plusieurs fois.

Le quadeur AiDong Hu a quant à lui fini juste derrière l’argentin.

Incapable de suivre le rythme de Tian Zhou, il concède ce soir 2’50’’ mais conserve malgré tout la tête du classement général.

Demain, c’est une nouvelle boucle autour de Alax Zuoqi qui attend les concurrents.

Cette spéciale 100% sable de 145 km, précédée par une super spéciale de 2 km diffusée en direct, est sans doute l’une des plus belles mais également l’une des plus difficiles du rallye.

Quelques changements à prévoir au classement général demain soir.

 

Classement SS3 – Auto :1 – Yong Zhou (Haval) en 3h15’13’’2 – Carlos Sousa (Haval) à 16’’3 – Wei Han (Nissan Navara) à 2’57’’ Classement SS3 – Moto :1 – Tian Zhou (Jincheng) en 4h15’55’’2 – Pablo Oscar Pascual (Jincheng) à 2’46’’3 – AiDong Hu (Bombardier) à 2’50’’
Général après SS3 – Auto :1 – Carlos Sousa (Haval) en 5h15’13’’2 – Wei Han (Nissan Navara) à 1’49’’3 – Yong Zhou (Haval) à 2’53’’ Général après SS4 – Moto :1 – AiDong Hu (Bombardier)  en 6h46’36’’2 – Tian Zhou (Jincheng) à 1’45’’3 – Pablo Oscar Pascual (Jincheng) à 3’54’’

 

AVIS A LA POPULATION AUTONEWSINFO: 

 

Bon, parfois il faut s’accrocher à la lecture parce que clairement, les Chinois restent maîtres à bord de leurs jonques du désert, et que ces noms là seront plus compliqués à retenir que Metge, Auriol,Neveu et Peterhansel…

Les noms des spéciales aussi, il est vrai que dans ces coins là, le dernier touriste européen s’appelait Marco Polo…

Mais c’est là, il s’agit d’un avis perso qui  n’engage que moi, que le frisson de l’aventure recommence à  filer la chair de poule.

Un parfum qui ne trompe pas, l’aventure est là, comme sur l’Africa Race et sa (vraie!) Mauritanie, et s’il y a maintenant deux courses de cette sorte dans le monde, c’est comme l’a dit un mec qui descendait de sa fusée, un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour l’humanité!

 

HUBERT AURIOL ET JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION

 

Moto Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis