ALMS A BUDAPEST. SUPERBE VICTOIRE POUR ALPINE AVEC PANCIATICI-RAGUES !

 

ELMS-2013-Podium-pour-les-pilotes-ALPINE-Photo-Eric-REGOUBY

ELMS-2013-Podium-pour-les-pilotes-ALPINE-Photo-Eric-REGOUBY

 

On l’attendait cette victoire.

Depuis que le 8 mars dernier, le retour en course des couleurs ‘ bleu de France Alpine ‘ avait été annoncé, lors d’une conférence de presse, tenue sur le circuit du Mans -clin d’œil oblige – par rapport à l’ultime succès d’une Alpine en compétition, le 11 juin 1978, justement lors des 24 Heures du Mans !

 

 ALPINE-2013-LE-MANS-8-MARS-Nelson-Panciatici-Didier-Calmels-Pierre-Ragues-et-Philippe-Sinault-Les-hommes-de-SIGNATECH-ALPINE


Officialisation du retour d’ALPINE–LE-MANS-8-MARS 2013-Nelson-Panciatici-Didier-Calmels-Pierre-Ragues-et-Philippe-Sinault-Les-hommes-de-SIGNATECH-ALPINE

 

Pour son retour à la compétition, officiellement annoncé le 8 mars 2013 et ce après 35 ans d’absence, Alpine a rouvert le grand livre d’histoire du sport automobile Français, en remportant de façon magistrale et après deux podiums en Italie et en Autriche, les 3 Heures du Hungaroring.

Nelson Panciatici aura été un des artisans de cette victoire historique que l’équipe Signatech-Alpine a remporté grâce, en partie, à une stratégie parfaitement adaptée aux conditions de pistes changeantes et à des pneumatiques Michelin très performants.Et à un équipier,Pierre Ragues, lui aussi très brillant.

 

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING - NELSON PANCIATICI file vers la victoire - photo Team

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING – NELSON PANCIATICI file vers la victoire – photo Team

 

L’Alpine A450 que se partageaient donc la paire Nelson Panciatici et Pierre Ragues, montrait les  ambitions de l’équipe Signatech, dès les essais libres, en réalisant par deux fois, les meilleurs temps.

Malheureusement, la qualification ne leur a pas été favorable. Disputée sous des trombes d’eau et interrompue à plusieurs reprises par des sorties de piste, la séance tenait de la loterie, à ce jeu Nelson terminait finalement au troisième rang.

La course se déroulait ensuite à la perfection et Alpine signait donc son retour sur la plus haute marche du podium.Nelson et Pierre l’ayant brillamment emporté après une course exemplaire.

 

ELMS-2013-BUDAPEST-HUNGARORING-NELSON-PANCIATICI-et-Philippe-SINAUT-photo-Team

ELMS-2013-BUDAPEST-HUNGARORING-NELSON-PANCIATICI-et-Philippe-SINAUT-photo-Team

 

Philippe Sinault, le patron de l’équipe Signatech-Alpine, était très satisfait de ce résultat qui les replace dans la course au titre :

 « L’équipe a vraiment voulu cette victoire ! Tout le monde a très bien travaillé. Le premier objectif était de gagner. Nous l’avons fait avec panache aujourd’hui. Et c’est dans les gènes d’Alpine de gagner avec panache… Nos choix stratégiques se sont avérés payants. Nous avons opté pour des pneus pluie au départ alors que la piste séchait. Le package était très compétitif et mettait les pilotes en confiance. Les entendre dire que c’est  facile n’a pas de prix. La dernière manche nous attend au Circuit Paul Ricard. Ce ne sera pas évident mais nous serons à la hauteur du défi ! »

 

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING - PIERRE RAGUES etNELSON un équipage HEUREUX de sa victoire - photo Team

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING – PIERRE RAGUES etNELSON un équipage HEUREUX de sa victoire – photo Team

 

Pour Nelson Panciatici la satisfaction était également de mise :

« J’ai longtemps attendu ce moment, cela fait du bien de gagner ! Pierre, mon coéquipier a fait un superbe double relais et je n’avais plus qu’à finir le travail. Pour évaluer notre niveau de performance par rapport à nos poursuivants j’ai fait quelques tours rapides en cas de safey-car.  J’ai roulé ensuite prudemment en faisant très attention dans le trafic à ne prendre aucun risque. Je suis heureux pour toute l’équipe, je les remercie tous ainsi que Michelin qui nous a fourni des pneumatiques fantastiques dans ces conditions de piste. C’est ma première victoire en Endurance et ma première victoire avec Signature. Quand je prends le départ d’une course, j’ai toujours l’objectif de gagner, maintenant, je veux aussi m’imposer sur le Circuit du Castellet, chez moi ! »

 

Quant à Pierre Ragues, lui il confiait :

 « Je me suis vite senti à l’aise dans l’Alpine A450. Je suis monté en puissance au fil des tours. Je me suis vraiment amusé dans la voiture. Nous avons adopté une stratégie parfaite en partant en pneus ‘pluie’ avant de mettre des slicks au meilleur moment. L’équipe a géré les conditions avec perfection. La fin de course fut très longue mais j’avais vraiment confiance en Nelson. C’est une grande fierté de nous imposer avec Alpine aujourd’hui ! »

 

ELMS-2013-BUDAPEST-HUNGARORING-VICTOIRE-ALPINE-NELSON-PANCIATICI-laisse-eclater-sa-joie-photo-Team

ELMS-2013-BUDAPEST-HUNGARORING-VICTOIRE-ALPINE-NELSON-PANCIATICI-laisse-éclater-sa-joie-photo-Team

 

L’équipe Signatech-Alpine partage désormais avec 73 points, la première place du championnat European Le Mans Series, ex-æquo avec Pierre Thiriet, le co-Champion 2012, avant la finale qui se déroulera en France, les 27 et 28 septembre, sur le Circuit du Castellet.

La bataille en LMP2 devrait passionner les spectateurs, car assurément, l’ambiance sera certainement très chaude !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Team et Eric REGOUBY

 

ELMS

About Author

gilles