WORLD SERIES RENAULT. KEVIN MAGNUSSEN ET DAMS S’APPROCHENT DU TITRE EN FORMULA 3.5

 

WSR-2013-HUNGARORING-KEVIN-MAGNUSSEN-casque-photo-WSR-DPPI

WSR-2013-HUNGARORING-KEVIN-MAGNUSSEN-casque-photo-WSR-DPPI

 

Il est des courses qui révèlent la dimension d’un pilote, d’une équipe. Celle de samedi à Budapest l’aura été, assurément, pour le jeune Danois de DAMS, auteur d’une remontée d’anthologie qui l’a porté sur le podium (2ème).

Grâce à une performance identique le lendemain, Kevin Magnussen a accru son avance au championnat des pilotes, la portant désormais à 36 points et permet à l’équipe DAMS que dirige François Sicard de prendre le large aussi au classement des Teams ou l’écurie Sarthoise posszde maintenant la aussi une solide avance avec 32 points de marge sur le Team Fortec.

 

WSR-2013-Le-Danois-NORMAN-NATO-photo-WSR-DPPI

WSR-2013-Le-Danois-NORMAN-NATO-photo-WSR-DPPI

 

Son équipier, Norman Nato a été moins heureux, surtout en qualifications, mais son rythme en course laisse augurer des jours meilleurs.

Le déluge qui s’est abattu sur les collines magyares en ouverture de week-end a passablement influé sur le résultat de la première manche. Parti en aquaplaning, comme tant d’autres, Norman échouait dans le bac à graviers sans pouvoir signer un chrono.

Pour sa part, Kevin réalisait un premier tour lancé, mais était stoppé dans sa seconde tentative par un ultime drapeau rouge.

Bilan, une 16ème place sur la grille. Un mal pour un bien puisqu’il allait effectuer une véritable démonstration sous la pluie battante en course.

 

 

 WSR-2013-HUNGARORING-Le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-et-STOFFEL-VANDOORNE-photo-WSR-DPPI


WSR-2013-HUNGARORING-Le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-et-STOFFEL-VANDOORNE-photo-WSR-DPPI

 

Revenu rapidement sur Vandoorne – parti de la 11ème place -, il continuait sa progression inexorable vers le sommet. Et finalement, seul Nico Muller, qui s’était élancé de la première ligne, parvenait à résister à la tornade danoise. De son côté, Norman, pris dans le mur des projections d’eau, ne pouvait terminer qu’à la 15ème position.

 

WSR-2013-Depart-le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-DEVANCE-LE-PELOTON-photo-WSR-DPPI

WSR-2013-Depart-le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-DEVANCE-LE-PELOTON-photo-WSR-DPPI

 

Sous des cieux apaisés le dimanche, Kevin Magnussen confirmait son emprise avec une nouvelle pole position, devant ses deux grands rivaux, Da Costa et Vandoorne. Pour sa part, après une bonne première tentative (8ème temps provisoire), son équipier français ne parvenait pas à exploiter son deuxième train de pneus au mieux et devait s’aligner en 17ème position au départ.

Après un envol réussi, le Danois menait la première partie de la course. Cependant, il ne pouvait empêcher Antonio Félix da Costa de profiter d’une stratégie décalée. Mais en contrôlant jusqu’au drapeau à damiers, les velléités de Vandoorne, Kevin faisait un nouveau pas, autant arithmétique que psychologique, vers son objectif, le titre, avec la deuxième place.

 

WSR-2013-HUNGARORING-Le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-devant-STOFFEL-VANDOORNE-photo-WSR-DPPI

WSR-2013-HUNGARORING-Le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-devant-STOFFEL-VANDOORNE-photo-WSR-DPPI

 

Derrière, Norman réalisait aussi une course remarquable, revenant de la 17ème à la 11ème position finale, dans une excellente cadence et maintenant derrière lui un futur pilote de F1, Sirotkin. Pas de point donc, mais bien des promesses !

 

François SICARD

François SICARD – photo autonewsinfo

 

François Sicard, Directeur Général  expliquait : « Le bilan comptable du week-end est excellent pour nous et je félicite chaudement toute l’équipe. Nous avons encore du travail devant nous pour les dernières manches, mais Kevin a marqué les esprits, en particulier samedi où il s’est imposé comme le patron de la discipline. Il a été exceptionnel ! Norman a aussi montré son potentiel en course, il doit seulement débloquer sa performance en qualifications. J’espère qu’il trouvera l’occasion lors du prochain meeting, chez lui au Paul Ricard. »

 

WSR-2013-Le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-cockpit-dans-les-stands-DAMS-photo-WSR-DPPI

WSR-2013-Le-Danois-KEVIN-MAGNUSSEN-cockpit-dans-les-stands-DAMS-photo-WSR-DPPI

 

 

De son côté Kevin Magnussen, confiait : « Merci à l’équipe qui a réalisé un travail excellent sur la voiture. Samedi, c’était très difficile, mais j’ai pu faire une belle course et remonter le peloton. Avec une meilleure qualification j’aurais pu gagner, mais je marque des points importants au championnat. Je suis un peu déçu d’avoir manqué la victoire dimanche, mais l’objectif est le titre et nous avons fait de bons pas en avant. Il ne faut surtout pas se relâcher maintenant. »

 

WSR-2013-HUNGARORING-NORMAN-NATO-casque-photo-WSR-DPPI

WSR-2013-HUNGARORING-NORMAN-NATO-casque-photo-WSR-DPPI

 

Et Norman Nato précisait  : « Malgré les résultats, je veux retenir du positif de ce week-end. La course de samedi était extrêmement compliquée en partant de l’arrière. Mais dimanche je suis content du rythme que j’ai tenu en course. Il faut que je réussisse à mieux me qualifier, cela me facilitera la vie. J’espère vraiment que la prochaine manche, en France, me permettra d’y parvenir et de récompenser le travail de l’équipe. »

 

Prochaine épreuve, la manche Française sur le Circuit Paul-Ricard, les 28-29 septembre. avant-dernier rendez-vous de la saison 2013 avant l’épreuve finale sur la piste Catalane du circuit de Montmélo au nord de Barcelone.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : WSR DPPI et autonewsinfo

 

 

WSR-2013-HUNGARORING-Course-2-Podium-DA-COSTA-1er-MAGNUSSEN-2-et-VANDOORNE

WSR-2013-HUNGARORING-Course-2-Podium-DA-COSTA-1er-MAGNUSSEN-2-et-VANDOORNE

 

Sport

About Author

gilles