CHINA GRAND RALLY: LA LETTRE D’HUBERT AURIOL… SOUSA ET PASCUAL DE RETOUR AUX AFFAIRES !

 TingJun Fan

TINGJUNFAN

 

Hubert Auriol nous écrit depuis Duguitala où la spéciale du jour était en boucle sur 165 km. On note au passage qu’Hubert, grand manitou de cette épreuve, a tracé des spéciales plutôt courtes, quand on initie un milliard de gens à une nouvelle discipline, faut y aller mollo, surtout que la Grande Marche, ils ont déjà donné et en ont un souvenir très mitigé… Bon, je passe la plume à Hubert.

 

COMME UN AIR D’AFRIQUE… 

Sousa

CARLOS SOUSA

 

En catégorie auto,  Carlos Sousa a remis les pendules à l’heure en s’adjugeant le scratch, mais laisse le leadership à son coéquipier Yong Zhou.

Du côté des motos, l’argentin Pablo Oscar Pascual a remporté la spéciale et se rapproche du leader au général, le quadeur AiDong Hu.

Les pistes empruntées aujourd’hui par les concurrents avaient un air d’Afrique.

En traçant cette spéciale, avec  Gilles Picard, nous nous sommes souvenus de nos  aventures passées ensemble sur le continent africain!

Certaines pistes sablonneuses tracées dans la végétation ressemblaient en effet étrangement à celles que l’on peut retrouver au Mali entre Gao et Tombouctou. (NDLR: Hélas, on sait que maintenant, il faut y aller en half-track ou en char Leclerc, mais c’est vrai que le Mali est  toujours  l’un des plus beaux pays au monde. On y retournera!)

Preuve s’il fallait encore en douter que le territoire chinois offre un terrain de jeu idéal à la pratique du rallye-raid.

Dans la catégorie auto, le scratch est revenu à Carlos Sousa.

 

CARLOS SOUSA

CARLOS SOUSA

 

 

Remonté à bloc ce matin après sa contre performance d’hier, le portugais a attaqué toute la journée pour se hisser en haut de la feuille des temps.

Chargé d’ouvrir la route hier sur une spéciale difficile, la Haval numéro 101 a démontré aujourd’hui toutes ses qualités sur une piste rapide.

Son coéquipier Yong Zhou finit deuxième à 1’26’’ et offre ainsi au team GreatWall le doublé sur cette seconde spéciale du China Grand Rally.

La performance du jour ( NDLR photo d’ouverture de ce reportage…)  est à mettre à l’actif de TingJun Fan et Bo Liu sur leur buggy Class One « Made in China » qui, parti 29ème ce matin, termine aujourd’hui 4ème après avoir effectué un nombre incalculable de dépassements.

Les américains Harvey Letner et Donald Gehnert continuent leur apprentissage.

Bien que ralentis par un incident mécanique, ils terminent 6ème et occupent la 5ème place au classement général.

Du côté de nos français, l’équipage Christophe Girard – Eric Simonin termine 64ème à plus de 20 minutes de Carlos Sousa.

Après deux premières spéciales difficiles, le duo attend avec impatience les dunes et les longues étapes qui leur permettront de tirer profit au maximum de la fiabilité de leur véhicule.

Chez les deux roues, auteur d’un sans faute, l’argentin Pablo Oscar Pascual, après avoir signé le deuxième temps hier, a démontré son agilité et son sens du pilotage sur les pistes rapides .

« J’ai souhaité préserver la mécanique car les étapes qui arrivent s’annoncent plus compliquée. J’ai roulé avec mon équipier WenMin Su dans la première partie. Nous sommes ensuite revenus sur le quad de Ai DongHu au ralenti à l’approche de l’arrivée. Je suis content de cette victoire. Elle m’offre le plein de confiance avant d’attaquer demain les premières dunes qui ne sont pas vraiment ma spécialité. ».

Pascual se rapproche ainsi au classement général de AiDong Hu. Obligé d’ouvrir la route ce matin, le quadeur n’a pu empêcher le retour dans ses roues des deux motos du team Jincheng.

Demain, mercredi 18 septembre, c’est une spéciale longue de 194 km en direction de Alax Zuoqi qui attend les concurrents avec l’apparition des premières de dunes.

Si les deux premières étapes n’ont pas provoqué pour le moment d’écart significatif, rendez-vous demain soir.

 

 HUBERT AURIOL et JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION 

Moto Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis