SALON AUTOMOBILE DE FRANCFORT. VISITE SUR LES STANDS FRANCAIS

 

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Voila-deux-sportives-avec-lesquelles-ont-aimerai-bien-courir-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-DE-FRANCFORT-2013- PEUGEOT 308 R – Voila-deux-sportives-avec-lesquelles-ont-aimerait-bien-courir- Photo-Patrick-Martinoli

 

Au gigantesque Salon Automobile de Francfort, dans le temple de la toute-puissance des premiums allemand qui monopolisent chacun un pavillon entier, les constructeurs Français font mieux que se défendre.

Certes, les stands de Peugeot, Citroën et Renault se trouvent dans le lointain Hall 8

Mais ils sont loin de faire pale figure malgré les difficultés financières et le dynamisme qui s’en dégage, semble de bon aloi et laisse à penser que les principaux soucis des constructeurs sont derrière eux.

Dans l’industrie comme à la guerre, la meilleure défense, c’est l’attaque dit-on…

 

Peugeot

 

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Sous-les-feux-de-la-rampe-la-nouvelle-308-de-Peugeot-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Sous-les-feux-de-la-rampe-la-nouvelle-308-de-Peugeot-Photo-Patrick-Martinoli.

 

La marque sochalienne dévoile son nouveau modèle phare, dans le segment le plus occupé : La nouvelle 308.

Bien que portant le même nom que son prédécesseur, elle est entièrement nouvelle, sur une plateforme moderne et modulaire. On est loin de l’habile transformation de la 307 en 308 première version.

Il s’en dégage une impression de véhicule particulièrement abouti, avec une finition se voulant l’égale de sa principale cible, la Golf.

Et Peugeot est en passe de réussir ce pari.

Assemblage, mobilier intérieur, matériaux, peinture, bruit des portes quand on les claques, tout semble avoir été pris en compte.

Et quelle évolution par rapport au modèle précédent…

 

SALON-FRANCFORT-2013-Préparée-par-Peugeot-Sport-la-future-308-R-sera-le-modèle-le-plus-performant-de-la-gamme-Photo-Patrick-MARTINOLI

SALON-FRANCFORT-2013-Préparée-par-Peugeot-Sport-la-future-308-R-sera-le-modèle-le-plus-performant-de-la-gamme-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Pour donner une image avantageuse à cette nouvelle 308 pourtant déjà bien née, Peugeot lui a adjoint sous les feux de la rampe, une diabolique 308 R à la décoration tapageuse bien loin de l’image traditionnelle de Peugeot, mais tellement proche en revanche de celle qu’avait acquise feu-la-205 GTI des années 80 !

Elle propose un moteur de RCZ-R de 1,6 l de cylindrée dont la puissance de 270 ch. permet d’afficher un 170 ch/l digne d’une voiture de course pour un poids extrêmement contenu grâce à l’apport sans restriction des matériaux composites pour les éléments de carrosserie.

Avec sa caisse abaissée de 26 mm et ses voies élargies de 30 mm, ses freins Alcon de 380 à l’avant et de 330 à l’arrière avec des étriers à 4 pistons ? garantissent un comportement sportif de haut niveau.

 

SALON-FRANCFORT-2013-La-Peugeot-RCZ-R-a-suivi-un-stage-de-remise-en-forme-chez-Peugeot-Sport-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-FRANCFORT-2013-La-Peugeot-RCZ-R-a-suivi-un-stage-de-remise-en-forme-chez-Peugeot-Sport-Photo-Patrick-Martinoli.

 

C’est ce même moteur que l’on retrouve sur la RCZ – R qui ambitionne de chasser l’Audi TT sur les autoroutes allemandes et dont le châssis a été lui aussi revu pour encaisser le surcroit de puissance, avec un élargissement des voies et des lois de suspensions revues.

 

SALON-DE-FRANCFORT-2013-208-FE-une-aérodynamique-revue-de-grandes-jantes-légères-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-DE-FRANCFORT-2013-208-FE-une-aérodynamique-revue-de-grandes-jantes-légères-Photo-Patrick-Martinoli

 

Intéressons-nous maintenant à la 208 Hybrid FE. Nous vous en avions déjà parlé lors du dernier Salon de Genève au printemps dernier.

Où le concept sous forme de maquette avait été exposé. Peugeot, associé à Total pour des matériaux composites et des lubrifiants spéciaux sur ce projet, a tenu ses promesses et nous présente un engin étonnant, dont certaines des particularités sont directement issues de la course.

Tout d’abord au niveau du moteur, où le 3 cylindre 1,0 dont la cylindrée a été portée à 1233 cm3, avec un taux de compression record de 16,1 et où la technique d’hybridation (moteur électrique entre le moteur et la boite de vitesse) n’est pas sans rappeler la 908 Hy qui n’a malheureusement pas eu le droit de prouver son potentiel.

Il en résulte des chiffres intéressants, 68 ch, mais avec un couple de 119 Nm. Le moteur électrique, pour seulement 7kg, peut développer 30 kW en moteur (soit Plus de 40 ch) et 100kW en frein. Dans les deux modes, son couple atteint au maximum 30Nm.

Poids et aérodynamique ont été aussi profondément travaillés. Par exemple, les panneaux de carrosserie et de plancher sont en composites, la console du tableau de bord en résines VER. Tout le hayon arrière, les jantes et le spoiler avant ont été revus pour réduite la trainée, tandis que la voie arrière a été diminuée dans le même but.

La place et le confort pour les passagers reste identique à la version normale, mise à part la climatisation qui a été supprimée (poids et consommation d’énergie).

La 208 FE a ainsi maigri de 20%, soit près de 200 kg en moins que la version allure qui pèse 975 kg et son Cx atteint des valeurs record de 0,25 (-25%) pour une petite voiture .

Si les performances en accélération (avec 108 ch et 780 kg) sont digne d’une GTI, la 208 FE ne consomme que 2,1 l aux 100 et n’émet que 49 g/km de CO2, soit la moitié de la 208 standard, dont 40% des gains sont dus à l’allègement et à l’aérodynamique, 40% à l’hybridation et au moteur, les 20% restant étant trouvés dans la transmission.

 

SALON-DE-FRANCFORT-2013-La-208-FE-Peugeot-a-tenu-ses-promesse.-2L1-aux-100-et-49-g-CO2-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-DE-FRANCFORT-2013-La-208-FE-Peugeot-a-tenu-ses-promesse.-2L1-aux-100-et-49-g-CO2-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Il faut enfin expliquer que ces trois derniers véhicules qui ont attiré notre attention, sont nés grâce aux mêmes hommes, ceux de Peugeot Sport qu’il a bien fallu occuper suite au retrait inattendu et aussi maladroit au dernier moment en janvier 2012, de Peugeot du Championnat du monde d’endurance.

Il en résulte de vraies ‘voitures passions’ que ce soit dans le domaine de la sportive ou de la vertueuse. Peugeot Sport encadrait d’ailleurs véritablement le stand Peugeot, avec ces trois voitures placées dans les coins, plus la 208  type PP, engagée à la célèbre Pikes’Peak au cœur du Colorado, sur les pentes duquel le magistral Sébastien Loeb, a pulvérisé de plus d’une minute trente, le record !

Signalons pour mémoire le restyling des 3008 et 5008 qui caracolent en haut de leur segment, et qui mettent ainsi à jour leurs calendres aux identités visuelles de la marque sur la face avant.

 

Citroën pique la concurrence

SALON-FRANCFORT-2013-La-Citroën-Cactus-un-concept-qui-se-rapproche-de-la-série-Photo-Patrick-Martino

SALON-FRANCFORT-2013-La-Citroën-Cactus-un-concept-qui-se-rapproche-de-la-série-Photo-Patrick-Martino

 

Après les séries DS, résolument haut de gamme et faisant référence à l’inoubliable DS des années 50, 60 et même 70, Citroën revient à ce qui a fait son succès à l’autre bout de l’échelle, la voiture minimum.

Les 2 CV et Méhari en ont été les plus emblématiques références.

Mais avec Cactus, une démarche initiée dès 2007, Citroën veut montrer que la voiture minimum du 21éme siécle, n’a plus grand-chose en commun avec ses aïeules.

Le concept car mis à l’honneur à Francfort représente pas loin de 90% de la version finale.

 

SALON-FRANCFORT-2013-Intérieur-simplifié-mais-sympatique-de-la-Cactus-Citroën-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-FRANCFORT-2013-Intérieur-simplifié-mais-sympatique-de-la-Cactus-Citroën-Photo-Patrick-Martinoli

 

Cette dernière sera proposée beaucoup moins chère que les 2008, Captur, 500L ou Mini Countryman qui font la loi dans les grandes villes.

De dimensions équivalentes, elle se positionne de manière plus simple, avec moins d’artifices et moins de strasses, mais avec une bouille craquante et une planche de bord pour le moins originale.

Elle viendra aussi concurrencer les ludospaces, les plus petits des monospaces.

 

SALON-DE-FRANCFORT-2013-on-retrouve-à-lavant-de-la-Citroën-Cactus-une-position-des-phares-similaires-aux-nouveaux-C4-Picasso-comme-une-nouvelle-identité-de-la-gamme-C-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-DE-FRANCFORT-2013-on-retrouve-à-lavant-de-la-Citroën-Cactus-une-position-des-phares-similaires-aux-nouveaux-C4-Picasso-comme-une-nouvelle-identité-de-la-gamme-C-Photo-Patrick-Martinoli

 

Le prix de la version définitive qui sera lancée en 2014 sera donc serré, mais ce n’est pas un véhicule low cost pour autant. Il s’agit plutôt une nouvelle déclinaison donnée à la gamme C.

Lancée vraisemblablement avec des moteurs 3 et 4 cylindres du groupe PSA, elle fera partie des voitures dotées du système HybridAir (Hybridation combinant l’hydraulique et l’air comprimé comme énergie additionnelle au traditionnel moteur thermique) qui sera utilisé par les véhicules urbains du groupe PSA dès 2016.

Elle aura ainsi une vocation éco responsable, qu’un poids contenu dès le départ (utilisation massive des composites pour la carrosserie, simplification des aménagements de bord), a initié

 

SALON-FRANCFORT-2013-La-DS-Wild-Ruby-devait-être-réservée-au-marché-chinois-mais-on-pourrait-bien-la-voir-arriver-en-Europe-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-FRANCFORT-2013-La-DS-Wild-Ruby-devait-être-réservée-au-marché-chinois-mais-on-pourrait-bien-la-voir-arriver-en-Europe-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Autre vedette, la Wild Rubis, un SUV haut de gamme, siglé dans la gamme DS, déjà présenté à Shanghai au printemps, mais qui restait donc encore très mal connu en Europe.

Conçu à l’origine pour le marché Chinois, il pourrait bien venir chasser finalement sur d’autres territoires, ce qui justifie sa présence à Francfort.

 

SALON-FRANCFORT-2013-La-DS-Wild-Ruby-avec-son-sourire-largement-chromé-Photo-Patrick-Martinoli.jpg 14 septembre 2013

SALON-FRANCFORT-2013-La-DS-Wild-Ruby-avec-son-sourire-largement-chromé-Photo-Patrick-Martinoli.jpg
14 septembre 2013

 

Bien ancré dans ce monde des SUV, un peu clinquant par ‘tradition DS’, il est équipé d’une motorisation hybride selon le principe Hybrid 4 cher à PSA. Ainsi le moteur thermique 1.6 l turbo de 225 ch entraine le train avant tandis que la motorisation électrique de 70 ch entraine le train arrière.

Enfin, le public peut examiner sous toutes ses coutures l’arme développée par Citroën pour le Championnat du monde des voitures de tourisme, 2014, le WTCC.

Cette C-Elysée, non commercialisée  en France reste une voiture répondant aux différents marchés mondiaux émergeants.

 

SALON-FRANCFORT-2013-La-Citroën-C-Elysée-pour-le-WTCC-2014-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-FRANCFORT-2013-La-Citroën-C-Elysée-pour-le-WTCC-2014-Photo-Patrick-Martinoli

 

Une grandepartie des épreuves se déroulant hors Europe de l’ouest, ce choix se justifie au plan marketing. D’un point de vue compétition il est également pertinent, puisque l’aérodynamique d’un tel modèle (offre, position de l’aileron) est plus favorable sur une forme à trois volume que sur une avec deux seulement comme la C4.

 

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Le-Directeur-de-Citroën-Sport-Yves-Maton-entouré-de-Seb-Loeb-et-Yvan-Muller-les-futurs-pilotes-de-la-CITROEN-WTCC

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Le-Directeur-de-Citroën-Sport-Yves-Maton-entouré-de-Seb-Loeb-et-Yvan-Muller-les-futurs-pilotes-de-la-CITROEN-WTCC

 

Et ses futurs pilotes, Sebastien Loeb et Yvan Muller (13 titres de champion du monde à eux deux, quelle belle équipe), étaient venus la présenter avec Yves Maton, le directeur de Citroën Sports

 

Renault

 

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Linterieur-de-la-version-de-série-sera-sans-doute-très-différente-de-lInitiale-Concept-Car-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-DE-FRANCFORT-2013-L’intérieur-de-la-version-de-série-sera-sans-doute-très-différente-de-l’Initiale-Concept-Car-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Renault n’est pas en reste.

Encore secoué par ses turbulences managériales, les hommes de  Boulogne- Billancourt présentent pas moins de six concepts cars, dus aux dessins de Laurens van den Acker, le chef du design Renault et ses équipes.

En particulier, celui présentant un haut de gamme, complétant le cycle de vie selon Renault, l’Amour avec le concept DeZir, Exploration avec le concept Captur, Famille avec R-Space, le Travail avec Frendzy, le Jeu avec Twin’Z et enfin la Sagesse matérialisé par ce nouveau concept-car haut de gamme.

 

 SALON-DE-FRANCFORT-2013-LInitial-Paris-est-volumineux-et-bien-dans-la-ligne-des-gros-SUV-du-marché-photo-Patrick-MARTINOLI.


SALON-DE-FRANCFORT-2013-LInitial-Paris-est-volumineux-et-bien-dans-la-ligne-des-gros-SUV-du-marché-photo-Patrick-MARTINOLI.

 

L’Initiale Paris propose le dynamisme d’une berline associé au caractère d’un SUV et la luminosité et l’habitabilité d’un monospace. Il est haut perché avec des roues de 22’’ et présente des idées de décorations intéressantes, avec des signatures sur les panneaux de custodes et un amusant toit en plexiglas plaqué d’un plan de… Paris en aluminium avec tous ses monuments.

Sur le plan moteur, Renault se veut réaliste : pas d’hybridation sensationnelle mais une application raisonnée du downsizing.

Au lieu des gros moteurs diesel embarqués sur l’Espace, un petit Energy dCI 130 1,6 l doté d’une technologie twin-turbo, un petit à faible inertie pour les bas régimes et un plus gros prenant le relais dans les hauts régimes. Il est associé à une boite EDC (Efficient Dual Clutch) à 6 vitesses dont la commande shift-by-wire a été empruntée à la F1.

 

SALON-FRANCFORT-2013-Dernier-concept-car-de-Renault-lInitial-Paris-préfigure-le-remplaçant-de-lEspace.-Se-sera-un-grand-SUV-haut-de-gamme-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-FRANCFORT-2013-Dernier-concept-car-de-Renault-lInitial-Paris-préfigure-le-remplaçant-de-lEspace.-Se-sera-un-grand-SUV-haut-de-gamme-Photo-Patrick-Martinoli

 

Qui dit downsizing, dit gain de poids et au total,  Renault annonce qu’en comparaison d’un grand Espace, ce ne sont pas moins de 250 kg qui ont été gagnés. En  prévoyant ce type de motorisation sur un concept car et en faisant ce type de comparaison, Renault annonce clairement le remplaçant de l’Espace.

Au même titre d’ailleurs que certains précédents concepts cars, tel le Captur dont la version de série reste très proche.

Enfin, Renault présente sa Mégane au gout du jour en lui offrant un lifting mais qui ne sera disponible en concessions qu’au début de l’année prochaine.

Les faces avant se rapprocheront des Clio  et Captur avec calendres et phares à fond noir et un logo de fortes dimensions.

Les différentes versions proposées se mettront elles-aussi à l’unisson de ses sœurs en portant les noms de Zen ou Life.

 

Texte et photos : Patrick MARTINOLI

 

SALON-FRANCFORT-2013-La-Twin-Z-symbolise-un-jeu-auquel-on-aimerai-bien-jouer-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-FRANCFORT-2013-La-Twin-Z-symbolise-un-jeu-auquel-on-aimerai-bien-jouer-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Le-Citroën-grand-Picasso-avec-ses-7place-et-identifiable-de-larrière-par-ses-doubles-feux-qui-restent-simple-sur-le-Picasso-5-places-6-PHOTO-pATRICK-martinoli

SALON-DE-FRANCFORT-2013-Le-Citroën-grand-Picasso-avec-ses-7 places-et-identifiable-de-l’arrière-par-ses-doubles-feux-qui-restent-simple-sur-le-Picasso-5-places-6-Photo Patrick MARTINOLI

SALON-FRANCFORT-2013-La-partie-arrière-est-très-différente-de-la-version-208-de-série-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-FRANCFORT-2013-La-partie-arrière-est-très-différente-de-la-version-208-de-série-Photo-Patrick-Martinoli.

Salons

About Author

gilles