ELMS. BRANDON HARLEY EN POLE AVEC L’ORECA NISSAN DE MURPHY AU HUNGARORING

 

ELMS-2013-HUNGARORING-ORECA-NISSAN-Team-MURPHY-en-pole

ELMS-2013-HUNGARORING-ORECA-NISSAN-Team-MURPHY-en-pole

 

BRANDON HARTLEY EN POLE AU HUNGARORING !

C’est le jeune pilote Néo-zélandais de l’équipe Irlandaise Murphy prototypes qui s’est offert ce samedi matin la pole sur la piste Hongroise et sur une piste détrempée dans des conditions météo épouvantables et une session ponctuée par plusieurs arrêts au drapeau rouge, signant le temps de référence au volant de son Oreca 03-Nissan, en 2’09″301.

Il devance une autre Oreca-Nissan, pilotée par Patric Niederhauser, seconde en 2’11″394, juste devant Nelson Panciatici au volant de l’Alpine de l’équipe Signatech, 3éme lui, en 2’12″251. Panciatici qui a été l’un des rares pilotes à trouver un tour clair dans les cinq dernières minutes avant qu’il y ait un arrêt final avec un peu plus d’une minute d’avance sur le temps imparti.

Le mauvais temps a occasionné des problèmes pour deux des leaders du championnat, et notamment l’Oreca n ° 1 du Thiriet by TDS Racing avec Mattias Beche à son volant et aussi à la n ° 38 du Jota Sport alors aux mains d’Oliver Turvey et qui sont sorties de la piste.

Turvey qui n’est que cinquième tandis que Beche qui partage le volant avec le leader du championnat Pierre Thiriet ne figure qu’en septième position.

Dans les rangs GT, Lorenzo Case s’offre avec un chrono de 2’17″878 – 10éme temps – la pole avec la Ferrari F458 AF Corse en GTC, tandis que Andrea Bertolini a été le meilleur en GTE avec une autre Ferrari F458, celle du JMW Motorsport, décrochant le 11éme temps, en 2’19″363

Départ de la course d’une durée de trois heures, à 16Heures ce samedi après-midi. Et, tous les regards sont tournés vers le ciel, en espérant que la pluie ne perturbe pas plus, l’avant-dernière course de la saison. Avant la grande finale dans deux semaines dans le sud de la France sur le circuit Provençal du Paul Ricard.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : WEC

 

LA GRILLE DE DEPART : 1. Hartley-Hirschi (Oreca-Nissan) Team Murphy, en 2’09″301 – 2. Frey-Niederhauser (Oreca-Judd) Team  Race Performance, en 2’11″394 – 3. Ragues-Panciatici (Alpine-Nissan) Team  Signatech, en 2’12″251 – 4. Mediani-Zlobin (Oreca-Nissan) Team SMP, en 2’12″763 – 5. Dolan-Turvey (Zytek Z11SN-Nissan) Team Jota, en 2’13″350 – 6. Chatin-Hirsch (Formula Le Mans Oreca) Team  Endurance Challenge, en 2’13″959 – 7. Thiriet-Beche (Oreca-Nissan) Team Thiriet by TDS, en 2’16″784 – 8. Gachnang-Klien (Morgan-Judd) Team  Morand, en 2’16″904 – 9. Pons-Ayari (Formula Le Mans Oreca) – Team Endurance Challenge, en 2’16″927 – 10. Rizzoli-Gai-Casè (Ferrari 458) Team  AF Corse, en 2’17″878 -11. Bertolini-Camathias (Ferrari 458) Team JMW, en 2’19″363 – 12. Babini-Shaitar-Ladygin (Ferrari 458) Team SMP, en 2’19″524 – 13. Mancini-Rocca-Romanini (Ferrari 458) Team Easy Race, en 2’20″996 – 14. Kox-Pronk-Retera (Lamborghini Gallardo) Team Kox, en 2’22″799 – 15. Kapadia-Hartshorne (Oreca-Nissan) Team Boutsen Ginion, en 2’23″507 – 16. Ried-Bachler-Tandy (Porsche 997) Team Proton, en 2’24″568 – 17. Milesi-Vernay (Porsche 997) Team  IMSA, en 2’30″589 -18. Perrodo-Collard (Porsche 997) Team Prospeed, en 2’31″706 – 19. Mowlem-Griffin (Ferrari 458) Team  RAM, en 2’34″872 – 20. Millroy-Twyman-McCaig (BMW Z4) Team Ecosse, en 2’43″465 – 21. Jeannette-Montecalvo (Ferrari 458) Team RAM, en 2’47″476 -22. Perazzini-Cioci-Leo (Ferrari 458) Scuderia AF Corse, en 2’51″096 – 23. Jones-Catsburg (Formula Le Mans Oreca) Team  Algarve : pas te temps – 24. Mallegol-Bachelier-Blank (Ferrari 458) Scuderia  AF Corse : pas de temps – 25. Markozov-Persiani-Frolov (Ferrari 458) – Team SMP – Pas de temps.

 

ELMS

About Author

gilles