SALON AUTOMOBILE DE FRANCFORT. LA DEMESURE ALLEMANDE…

A Francfort, la démesure allemande…

 SALON-Frankfort-2013-Kolossal-le-stand-Mercedes-sur-3-étages-Photo-Patrick-Martinoli.


SALON-Frankfort-2013-Kolossal-le-stand-Mercedes-sur-3-étages-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Tous les deux ans, au Salon Automobile de Francfort, on est  réellement impressionné par le déploiement de force des constructeurs allemands !

En alternance avec le Mondial de l’Automobile de Paris, l’IAA est véritablement le rendez-vous incontournable de ‘l’industrie automobile allemande toute puissante’.

Si à Paris? les constructeurs français disposent d’une surface généreuse dans l’historique pavillon 1, qu’ils partagent avec d’autres constructeurs malgré tout, à Francfort, les grandes marques allemandes disposent chacune de leur pavillon spécifique !!!

Ainsi Mercedes occupe le gigantesque premier pavillon sur ses trois étages, en y incluant Smart… dans le hall d’accueil.

 

 

SALON-Frankfort-2013-La-piste-en-huit-du-stand-BMW-passe-par-endroit-au-dessus-des-visiteurs-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-Frankfort-2013-La-piste-en-huit-du-stand-BMW-passe-par-endroit-au-dessus-des-visiteurs-Photo-Patrick-Martinoli

 

A l’extrême opposé, le pavillon 11 abrite le groupe BMW, avec Mini et Rolls Royce et propose une piste d’essais en huit pour montrer dynamiquement ses modèles.

La Galaxie VAG, Audi, VW, Porsche, Skoda et Seat, Bentley et Lamborghini manquant de place bien qu’occupant tout le rez-de-chaussée du pavillon 3,  a eu recours une nouvelle fois comme en 2011 à la construction d’un pavillon éphémère supplémentaire, sur la place centrale du parc exposition pour sa marque Premium Audi.

Nettement moins futuriste qu’il y a deux ans, et n’intégrant plus de piste d’essais, rationalisation de l’espace oblige, il donne néanmoins, de loin, l’impression qu’Audi flotte au-dessus du sol grâce aux miroirs qui composent sa partie basse. Ford et Opel sont eux condamnés aux seconds rôles, comme et avec les constructeurs étrangers, dans les halls 8 ou 10.

 

Mercedes

SALON-Frankfort-2013-La-GLA-sans-aucun-doute-une-des-future-star-des-SUV-branchés-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-La-GLA-sans-aucun-doute-une-des-future-star-des-SUV-branchés-Photo-Patrick-Martinoli.

 

L’offensive se poursuit dans la gamme compacte. Après une formidable réussite avec la Classe A, doublée depuis peu par la CLA, le coupé 4 portes, Mercedes enfonce le clou en  présentant la GLA, une version SUV, encore sous forme de concept car, mais qui sera en concessions dès la fin du premier trimestre 2014.

Parallèlement, l’étoile de Stuttgart fait évoluer sa Classe S, avec une nouvelle face avant plus virile et une version ‘Intelligent drive’ dotées de toutes les aides à la conduite possibles et imaginables, avec notamment des caméras stéréo tridimensionnelles pour explorer la route vers l’avant du véhicule. Le tableau de bord à fait disparaître les traditionnels cadrans et ne comporte plus que deux très larges écrans, l’un pour l’affichage des paramètres de conduite, l’autre pour les informations routières et le multimédia. Sa déclinaison AMG 63 est animée par un V10 de 585 ch !

 

 SALON-Frankfort-2013-Le-magnifique-coupé-Classe-S-Photo-Patrick-Martinoli


SALON-Frankfort-2013-Le-magnifique-coupé-Classe-S-Photo-Patrick-Martinoli

 

Mais surtout, c’est l’annonce d’un futur coupé Classe S qui fait nous saliver.

Il est présenté dans sous les lignes d’un concept car d’une grande pureté qui masquent bien les volumes important d’une voiture dédiée au luxe par excellence.

 

Ses surfaces vitrées sans montants latéraux,  le positionnement ‘coupé traditionnel’ avec un long capot et un espace passagers centré sur l’arrière en font un engin absolument magnifique.

 

SALON-Frankfort-2013-Le-coupé-Classe-S-ou-le-sommum-de-la-GT-de-luxe-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-Frankfort-2013-Le-coupé-Classe-S-ou-le-sommum-de-la-GT-de-luxe-Photo-Patrick-Martinoli

 

 

Il bénéficie bien entendu de toutes les dernières avancées technologiques de Mercedes à l’image de ‘l’intelligent drive’ et des phares et feux à LED par exemple. Son moteur est le V8 biturbo de 455 ch.

 

BMW

SALON-Frankfort-2013-La-série-4-une-des-vedettes-du-stand-BMW-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-La-série-4-une-des-vedettes-du-stand-BMW-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Outre la gamme « i » que vous retrouverez dans un prochain sujet sur les véhicules électriques, avec en particulier la version commerciale de la i3 et la version quasi définitive de la i8, BMW n’oublie pas ses bases.

Ainsi la nouvelle série 4 (ainsi s’appelle désormais la version coupé de la série 3) se voit adjoindre un concept car appelé X4, répondant à la même philosophie que le X6 mais en dimensions plus mesurées. La version de série est prévue pour l’année prochaine.

 

SALON-Frankfort-2013-Un-X5-hybride-rechargeable-démontre-que-BMW-réfléchits-tous-azimuts-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-Frankfort-2013-Un-X5-hybride-rechargeable-démontre-que-BMW-réfléchits-tous-azimuts-Photo-Patrick-Martinoli

 

De même le X5 se démocratise avec une version 2 roues motrices et un 4 cylindre diesel.

Mais un concept car eDrive montre que BMW ne met pas tous ses ressources dans le seul véhicule électrique, et que l’hybride rechargeable lui semble une voie particulièrement pertinente, notamment pour que les grosses voitures passent sans problèmes les normes Euro 6.

 

 

 SALON-Frankfort-2013-nouvelle-déclinaison-du-concept-car-de-monospace-BMW-doté-de-porte-vélos-embarqués-dans-le-coffre-Photo-Patrick-Martinoli.


SALON-Frankfort-2013-nouvelle-déclinaison-du-concept-car-de-monospace-BMW-doté-de-porte-vélos-embarqués-dans-le-coffre-Photo-Patrick-Martinoli.

 

A la motorisation classique de ce modèle, BMW ajoute un moteur électrique de 70 kW (95 ch) permettant à ce X5 de rouler durant 30 km en mode électrique et ce jusqu’à 120 km/h.

Enfin BMW continue son travail d’acculturation de sa clientèle sur le segment des monospaces et présente une deuxième déclinaison de son concept car.

 

Audi

SALON-Frankfort-2013-La-Sport-Quattro-on-la-veut-sur-la-route-le-plus-tôt-possible-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-La-Sport-Quattro-on-la-veut-sur-la-route-le-plus-tôt-possible-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Audi nous gratifie d’un sublime concept car ‘Sport Quattro’, digne héritière de l’Audi Quattro des années 80. Une ligne pure et racée, une sportivité innée, une mécanique à la hauteur de la modernité exigée par les voitures modernes, puisqu’elle est hybride rechargeable mais développe moteur à essence et électrique confondus, 700 ch…

On en rêve sur la route !…

 

 SALON-Frankfort-2013-Quel-dynamisme-suggéré-dans-cette-Sport-Quattro-Photo-Patrick-martinoli.


SALON-Frankfort-2013-Quel-dynamisme-suggéré-dans-cette-Sport-Quattro-Photo-Patrick-martinoli.

 

Et il se murmure même que le concept est tellement abouti qu’il ne manque pas grand-chose pour le mettre en production. Espérons que ce soit vrai. Son tableau de bord à lui seul est un spectacle pour qui aime la course, puisque l’on peut afficher le circuit sur lequel on tourne (en particulier celui du Mans) avec la position de la voiture sur le circuit lors d’un tour ’idéal’ de référence. Un vrai jeu vidéo embarqué pour adultes consentants…

 

SALON-Frankfort-2013-La-Quattro-Nanuk-dévoile-sans-doute-quelques-éléments-du-futur-style-Audi-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-La-Quattro-Nanuk-dévoile-sans-doute-quelques-éléments-du-futur-style-Audi-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Autre concept car, plus curieux, le Nanuk, sorte d’hybride de coupé sportif et de SUV. Un mélange des genres pas forcément heureux ni pertinent, mais qui dévoile sans doute quelques lignes des futurs dessins des Audi.

Par ailleurs la A8 voit son avant redessiné avec en particulier des phares à diodes résolument dans le ton des hauts de gammes modernes : les 25 diodes sont pilotées par un calculateur en fonction de la luminosité ambiante ou de la présence d’autres voitures.

Ils n’éblouissent ainsi jamais tout en procurant au conducteur un éclairage optimal en toutes circonstances.

Enfin, pour ne pas laisser Mercedes occuper seul le créneau des déclinaisons multiples de la gamme compacte, Audi ajoute un cabriolet, encore inexistant du côté de l’étoile, à sa gamme A3.

 

VW

SALON-Frankfort-2013-La-Golf-Sportsvan-plus-quune-compacte-mais-un-monospace-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-Frankfort-2013-La-Golf-Sportsvan-plus-quune-compacte-mais-un-monospace-Photo-Patrick-Martinoli

 

La position de Volkswagen est particulière. A la fois Marque elle-même et Groupe devant faire avancer de nombreux autres labels. Aussi la marque VW fait plutôt dans le sérieux et l’utile, tout en conservant une notion de plaisir automobile, en déclinant à l’envie ses gammes, en version classiques, essence ou diesel, en versions ludiques, Cross ou R Line, ou encore cabriolet. Ainsi la nouvelle Golf Sportsvan, héritière plus inspirée de l’ancienne Golf+, plus que compacte mais pas monospace, se veut attractive tant pour les familles que pour les amateurs de conduite automobile.

Mais l’électricité fait partie visiblement des nouveaux territoires de conquête du constructeur avec deux modèles présentés en version électrifiée, la Up ! et la Golf. Nous en reparlerons dans notre sujet dédié aux véhicules électriques.

 

Les autres allemands se font plus discrets en se répartissant dans les autres halls avec des stands pas plus grands que ceux des autres marques étrangères. Elles présentent une autre vision, plus commune et industrielle de l’automobile.

 

SALON-Frankfort-2013-Le-futur-SMAX-dévoile-ses-traits-de-monosace-sportif-photo-Patrick-Martinoli

SALON-Frankfort-2013-Le-futur-SMAX-dévoile-ses-traits-de-monosace-sportif-photo-Patrick-Martinoli

 

Ford Allemagne fait dans l’utile et présente sous forme de showcars griffés par le carrossier Vignale, la Ford Mondéo qui débarquera en concessions l’année prochaine et une nouvelle version de son S Max, le monospace sportif du père de famille pressé et aimant malgré tout les lignes racées.

 

SALON-Frankfort-2013-Avec-Opel-on-ne-sait-plus-ou-porter-le-regard-devant-ces-deux-beautés-réunies-Photo-Patrick-Martinoli

SALON-Frankfort-2013-Avec-Opel-on-ne-sait-plus-ou-porter-le-regard-devant-ces-deux-beautés-réunies-Photo-Patrick-Martinoli

 

Opel de son côté se distingue par cette splendide Monza Hybride. Si le nom fait renvoie au mythique coupé 6 cylindres des années 70/80, ce concept car est lui complètement différents, remplaçant les lignes tendues de son ancêtre par des courbes du plus bel effet.

Et le son du six en ligne est remplacé par un moteur électrique épaulé par un prolongateur d’autonomie trois cylindre de 1,0 de cylindrée fonctionnant au GNV (gaz naturel), l’ensemble étant un nouveau développement de l’Ampéra.

 

Texte et photos : Patrick MARTINOLI

 

 SALON-Frankfort-2013-Opel-propose-lun-des-plus-beau-concept-car-du-salon-avec-la-Monza.


SALON-Frankfort-2013-Opel-propose-l’un-des-plus-beau-concept-car-du-salon-avec-la-Monza.

SALON-Frankfort-2013-Un-relifting-réussi-pas-sur-la-jeune-personne-mais-sur-lA8-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-Un-relifting-réussi-pas-sur-la-jeune-personne-mais-sur-lA8-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-une-face-avant-suggestive-pour-lOpel-Monza-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-une-face-avant-suggestive-pour-l’Opel-Monza-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-Le-tableau-de-bord-de-la-nouvelle-Classe-S-est-composé-de...-deux-écrans-seulement-mais-tout-y-est-grace-à-linformatique-embarquée-Photo-Patrick-Martinoli.

SALON-Frankfort-2013-Le-tableau-de-bord-de-la-nouvelle-Mercedes Classe-S-est-composé-de…-deux-écrans-seulement-mais-tout-y-est-grâce-à-l’informatique-embarquée-Photo-Patrick-Martinoli.

 SALON-Frankfort-2013-Le-pilote-de-la-Spot-Quattro-peut-se-mesurer-aux-temps-idéaux-sur-plusieurs-circuit-dont-celui-du-Mans-Photo-Patrick-Martinoli.


SALON-Frankfort-2013-Le-pilote-de-l’Audi-Spot-Quattro-peut-se-mesurer-aux-temps-idéaux-sur-plusieurs-circuit-dont-celui-du-Mans-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Salons Sport

About Author

gilles