24 HEURES TT DE PARIS : 70 AUTOS ET 250 PILOTES AU DEPART !

 

La 21ème édition des 24 heures TT de Paris, qui se déroule à Chevannes, à 25 km au sud de la Porte d’Orléans, sera un spectacle aussi terrifiant que digne de frissons, car 70 autos qui prennent le départ en même temps, que ce soit dans la poussière ou la boue, c’est pire que la bataille de chars de Koursk ! (Les obus et les morts  en moins quand même…)

 

CONCEPT QUASI UNIQUE AU MONDE…

A l’heure où les pus grandes épreuves d’endurance moto se demandent comment faire revenir leur public qui fond comme le sable dans la main, Jean Louis Dronne, le créateur de l’évènement, a trouvé, entre autres, une idée aussi géniale qu’évidente… Comme le départ d’une course est l’un des moments les plus intenses, c’est dommage qu’il n’y en ait qu’un par 24 heures et donc il y en aura deux…

 

JEAN LOUIS DRONNE

JEAN LOUIS DRONNE

 

L’un à 14 heures, qui sera, on l’a dit,  un affrontement titanesque.

A 21 heures, on stoppe la course, et on repart à 23 heures avec ce petit supplément, on repart sur un autre circuit car on roule dans le sens inverse, or tout le monde imagine que le circuit dans un sens puis dans le sens contraire, c’est … le jour et la nuit, d’autant plus que le deuxième départ a justement lieu… de nuit !

 

DES STARS AU CERCEAU…

CHRISTIAN LAVIEILLE

CHRISTIAN LAVIEILLE

 

L’équipage No1, emmené par Nicolas Clerget, deux fois vainqueur de l’épreuve, sera rejoint par Christian Lavieille, et c’est hilarant car avant de devenir pilote auto en rallye raid, il a gagné deux fois le Rallye des Pharaons et a été Champion du Monde Marathon en 2006, il a commencé par l’endurance moto où il a été l’un des très grands, trois fois vainqueur du Bol d’Or, quatre fois aux 24 heures de Spa, deux fois Champion du Monde…

Il est certain que le team JMS se donne une bonne chance de faire le triplé de l’épreuve cette année….

 

ETIENNE SMULOVICI

ETIENNE SMULOVICI

 

Autre exemple, juste choisi au hasard bien sûr, l’auto no 78 sera pilotée par Etienne Smulevici, qui a quand même 31 Dakar à son actif, avec cette constante, « Quand Smul attaque, il fait pas semblant…« , secondé de François Chatriot, multiple Champion de France de rallye sur route, qui a a gagné deux fois les 24 Heures TT de Paris mais pas récemment.

 

François Chatriot

François Chatriot

 

Ce qu’il en dit : « J’ai gagné les 24 Heures à deux reprises, en 1995 et 96, sur Toyota, en compagnie de Hubert Rigal et d’Yves Tartarin. Certes, cela ne nous rajeunit pas, mais j’y reviens cette année avec toujours le même plaisir car j’aime vraiment beaucoup cette épreuve. Et puis, j’ai débuté ma carrière par le tout-terrain avant de devenir un spécialiste de l’asphalte alors, en venant ici, je retrouve des sensations très anciennes et j’apprécie. Par ailleurs, comme j’ai cessé mes activités sportives, Chevannes est désormais ma seule course de l’année — je la fais avec des amis, pour le seul plaisir (j’adore la glisse !) et c’est formidable !
Ici, j’aime bien prendre le volant en fin de nuit et au petit matin : à ce moment, il y a une ambiance très particulière sur le circuit. Ça n’a l’air de rien, mais sur ce tracé de 10 kilomètres, on trouve de tout : des arbres isolés et de petites forêts, des plaines, des courbes larges et des virages serrés — c’est varié, pas le temps de s’ennuyer. Encore moins depuis qu’il y a ce départ de nuit et en sens inverse : les zones de freinage, les trajectoires, tout change brutalement et je trouve ça très bien!
Ces deux dernières années, la réussite nous a manquée et nous avons très envie de faire un bon résultat dans cette 21ème édition. François Florantin est le plus rapide d’entre nous, il sera le ‘lièvre’ de l’équipe, qui peut également compter sur le coup de volant et la grosse expérience d’Étienne Smulevici. Quant à Dominique Housieaux, je ne le connais pas, mais je sais qu’il a du talent et un solide palmarès. Bref, notre team est très affûté !
 »

Les deux autres pilotes du team sont donc François Florantin et Dominique Housiaux.

Sur chaque auto, c’est au choix des équipages, il y a trois ou quatre pilotes.

 

UN CIRCUIT QUI VOUS ATTEND… 

 

Sachez que le circuit sur lequel vous pouvez voir chaque année près de 120 voitures de course s’affronter durant 24 heures non-stop n’existe pas !

Et non… les terres servent ici de cultures (principalement du blé…).

En effet, chaque année entre le mois de juin et le mois d’août, après le passage de moissonneuses-batteuses, une artillerie lourde d’engins de TP débarque sur le terrain afin de relever un véritable challenge : transformer 110 hectares de cultures en un circuit unique en son genre de 10 km de développé, avec la capacité de recevoir plus l’un des plateaux tout terrain les plus important… un chantier hors du commun !

 

UN CIRCUIT AGRICOLE QUI ENTEND LE RESTER...

UN CIRCUIT AGRICOLE QUI ENTEND LE RESTER…

 

Mais ce n’est pas tout, car une fois le circuit achevé, et la course terminée, cette même artillerie recommence tout son travail à l’envers, afin de remettre en état le terrain et laisser la place aux engins agricoles qui prépareront leurs prochaines cultures !

Bien entendu, le vrai secret des organisations de Jean Louis Dronne a toujours été la convivialité, les concurrents seront reçus aux petits oignons mais aussi le public.

 

SPECTACLE ET SOUVENIRS GARANTIS

SPECTACLE ET SOUVENIRS GARANTIS

 

Vous verrez ci-dessous,  toutes les infos proposées par l’organisation pour le public, c’est une sorte de bible!

Bref, bienvenue aux spectateurs, c’est un spectacle unique!

Et ps vraiment cher, comme on le verra.

INFOS GENERALES POUR LE PUBLIC :

 

HORAIRES: 

• Vendredi 13 septembre

14h00-19h00 : Vérifications administratives et techniques sur convocations

• Samedi 14 septembre

08h00 – 11h00 : Essais libres puis chronométrés

13h15 : Tour de formation et mise en grille

14h00 : Départ des 24 heures Tout Terrain de France

21h00 : Interruption de course

23h00 : 2nd départ de nuit (dans le sens inverse)

• Dimanche 15 septembre

16h00 : Arrivée des 24 Heures Tout Terrain de France

Info : l’accès au site est contrôlé dès le vendredi, et nécessite donc un billet d’entrée.

 

 

LA BOUFFE: 

Snack sur place.

LA BILLETTERIE

1. Sur place

Caisse à l’entrée du circuit (fermée la nuit du samedi au dimanche de minuit à 06h00). Règlements par chèque et espèce uniquement (15 €/pers.).

 2. Magasins et Internet

Dans les magasins Carrefour, Fnac et sur Fnac.com (tarif 16€)

• INFO BILLETTERIE : les billets d’accès sont valables les 2 jours de la course (samedi et dimanche), le parking (non surveillé) est gratuit. Accès gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d’un adulte.

L’ACCES

• En voiture

– Adresse : route départementale RD 74 91750 Chevannes

– Accès par autoroute A6 : direction Lyon : sortie n°11 « Auvernaux » puis suivre fléchage (de Paris : 30 min. environ) – direction Paris : sortie « Mennecy / Corbeil » pour reprendre A6 direction Lyon puis suivre indications ci-dessus.

– Info : parking gratuit non surveillé.

• Autres moyens de transport

– Train : RER D Mennecy (8 km du circuit) – Plan RER D

– Taxi : Taxi Bestetti Cedric (06 08 73 31 76 GRATUIT 06 08 73 31 76 ) + Allo Taxi Sylvain (06 07 44 07 51 GRATUIT 06 07 44 07 51 ) + Allo Taxi 91 (06 61 76 31 43 GRATUIT 06 61 76 31 43 ) + Taxi Ravaud (06 81 26 60 26 GRATUIT 06 81 26 60 26 ).

– Bus : réseau STA (du lundi au vendredi de 5H27 à 20H10, le Samedi de 6H34 à 18H43)

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL/DESERT RUN, TEAMS et ACO

Sport

About Author

jeanlouis