RALLYE RAID “CHINA GRAND RALLY” AVEC HUBERT AURIOL: A L’EST, L’EDEN DES DUNES…

 

C’est une histoire qui a mis du temps à se mettre en place, en Chine, on compte en millénaires, pas en années, mais c’est bel et bien parti. L’Empire du Milieu organise sa version du Paris-Dakar.

Du vrai s‘entend, celui des années Sabine. En Afrique, le descendant légitime de ce rallye s’appelle l’Africa Race, voici venir son cousin asiatique, qui partira de Pékin le 15 septembre.

Hubert Auriol en est le directeur de course.

 

COURIR EN CHINE ? UNE EVIDENCE !

 

D’abord, c’est un très beau voyage et c’est ce que tout pistard aventurier recherche avant tout.

C’est une formidable découverte parce que rouler 6000 km dans un pays quasiment inconnu, c’est une sorte de renaissance.

C’est un vrai rallye-raid, qui roule selon  les critères FIA, les responsables techniques du projet sont d’ailleurs ce qui se fait de mieux au monde, Hubert Auriol, ex multiple vainqueur du (vrai !) Dakar, en auto et moto, et ex directeur de course du (toujours vrai…) Dakar, est le directeur de course de ce CHINA GRAND RALLY.

 

HUBERT L'AFRICAIN ET  HUBERT DE MONGOLIE

HUBERT L’AFRICAIN DEVIENT HUBERT KHAN

 

Les recos ont été faites avec Gilles Picard, et l’ouvreur sera Stéphane Le Bail.

A propos de Picard, l’anecdote vaut d’être comptée…

Hubert Auriol : « Je suis à Pékin en réunion avec les responsables du projet, qui me disent que les recos doivent commencer incessamment ! J’ai appelé Gilles de Pékin, il n’était évidemment au courant de rien, il a été tout de suite enthousiaste au point qu’il est arrivé une semaine plus tard et nous sommes restés ensemble pendant huit semaines pour faire le road-book aux critères FIA ! »

 

GILLES PICARD EN RECO

GILLES PICARD EN RECO

 

Hubert Auriol est en train de me raconter tout ça avec des yeux de rêves de gosse.

Etonnant comme ce pays, depuis Marco Polo, est encore tellement attirant au sens magnétique du terme.

J’y suis allé plusieurs fois et je suis toujours resté scotché par tout ce que j’ai vu, tout ce que j’ai vécu !

L’organisation nous fera passer à partir du 15 septembre des éléments qui permettront à autonewsinfo de faire une sorte de journal de voyage.

 

LE PAYS OU L'ON SCULPTE LES DUNES...

LE PAYS OU L’ON SCULPTE LES DUNES

 

Et oui, encore les premiers, quand un coup est génial à priori, nous savons aussi être enthousiastes !

Ce que me dit Auriol, qui a quand même vu du pays dans sa vie, c’est que le parcours est magique.

Et je le crois, ses yeux ne mentent pas.

Cette année, les concurrents sont en grosse majorité chinois (certains ont déjà roulé en Afrique, sur le (vrai !) Dakar, quelques coéquipiers européens ont été recrutés et à terme bien sûr, l’enjeu est de faire venir  les spécialistes mondiaux du rallye-raid.

 

ENVIE DE PARTIR?

ENVIE DE PARTIR?

 

Et il est évident qu’en dehors du strict intérêt sportif et aventurier, ce pays est un marché tellement colossal qu’un responsable industriel de l’automobile  qui déciderait de ne pas y aller serait passible de licenciement pour faute grave !

La Chine, c’est presque un milliard et demi d’habitants, 20% de la population mondiale.

Ce qui ne fait toujours pas à priori un marché…

Sauf quand le pays en question a un taux de développement colossal, possède un nombre de millionnaires à faire rêver Hollywood, et que l’on y vend déjà autant de voitures que dans toute l’Europe et que ce marché va doubler dans les quatre années à venir !

Idem pour les camions, les motos etc…

De façon non accessoire, on en revient au voyage, la ville d’arrivée, Dunhuang, reçoit trois millions de touristes par an, la moitié de la Tour Eiffel, monument le plus visité de France, pays le plus visité du monde !

 

DUNHUANG

DUNHUANG

 

Hubert me dit à quel point il a été ébloui par l’endroit, à la sorte de la ville, on est dans des dunes façon Everest ! Il ya des milliers de chameaux (des vrais, à deux bosses)  qui emmènent chaque jour les voyageurs pour un grand moment d’éclate !

Bon, pour finir, sachez que ce rallye est inscrit à l’agenda de la FIA, ouvert aux autos, camions, motos, quads, SSV, qu’il est organisé par un fonds d’investissement énormel, le China Equity Group, soutenu par la chaîne de TV CCTV5, une sorte d’Eurosport avec un milliard de téléspectateurs, et bénéficie du support technique de la fédé chinoise de sport automobile, bref des géants partout !

Sur cette première, il y aura 14 jours de course dont deux de repos, 120 participants, 200 véhicules d’assistance et près de 1000 personnes au total.

Il y a quelques jours, Gilles Gaignault a rencontré Philippe Gache, le patron de l’équipe SMG. Laquelle sera présente sur l’épreuve où elle a engagée deux GREAT WALL actuellement en fin de préparation dans les ateliers de Fréjus (Voir lien en bas article)

 

LE STADE EN NID D'OISEAU DE PEKIN

LE STADE EN NID D’OISEAU DE PEKIN

 

On partira du stade de Pékin, celui qui a été construit pour les JO, l’arrivée est à 6000 km de là, en suivant en grande partie le tracé de la Grande Muraille.

Bon, on hâte de recevoir les premiers mails.

Marco Polo, on va enfin se retrouver !

 

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION/TOURISME CHINOIS

 

 LE SUJET SUR PHILIPPE GACHE

 

http://www.autonewsinfo.com/2013/08/28/en-visite-chez-philippe-gache-patron-pilote-100673.html

Moto Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis