F1. DANIEL RICCIARDO POURSUIT SON ASCENSION…

F1-DANIEL-RICCIARDO-rejoint-le-Team-RED-BULL-photo-RED-BULL

F1-DANIEL-RICCIARDO-rejoint-le-Team-RED-BULL-photo-RED-BULL

 

Passé directement des World Séries et la Formula Renault 3.5 Series, à la Formule 1 au cours de la saison 2011, Daniel Ricciardo poursuit son ascension en étant titularisé au sein de l’Infiniti Red Bull Racing-Renault à partir de l’année prochaine.

Après avoir fait ses premières armes en monoplace en Australie et en Asie, Daniel Ricciardo a effectué la majeure partie de sa formation au sein de la filière développée par Renault Sport Technologies en Europe.

Daniel intègre le Red Bull Junior Team en 2008. Cette même année, il gagne la Formula Renault 2.0 West European Cup et termine deuxième de l’Eurocup derrière Valtteri Bottas. Il remporte ensuite le Championnat de Grande-Bretagne de F3.

Revenu dans le giron des World Series by Renault en 2010, l’Australien décroche huit poles positions et quatre victoires au cours d’une saison de Formula Renault 3.5 Series marquée par son duel avec Mikhail Aleshin. Le Russe ne s’impose qu’à l’issue de la toute dernière course, rendue mémorable par la passe d’armes entre Daniel et son équipier au sein de Tech 1 Racing, un certain Jean-Éric Vergne !

Lequel  une fois son titre de Champion d’Angleterre de F3  assuré, a été appelé  en fin de saison a remplacer le jeune espoir Néo-zélandais en disgrâce chez Red Bull.

Le Russe  bénéficiant à Barcelone lors de la dernière course  sur le circuit de Montmélo de la lutte fratricide et l’emportant pour deux points, 136 à Ricciardo contre 138 pour lui!

L’attitude de son partenaire Français, coûtera donc le titre  à Ricciardo au grand  dam et désarroi des dirigeants de Red Bull !!! Lesquels sauront s’en souvenir en ne renouvelant pas leur partenariat avec l’équipe Française Tech1 qu’ils tiennent comme coupable de ne pas avoir su donner ordres et instructions dans l’intérêt du Team,  de ses sponsors et du titre …

Retour sur cette ultime course. Alors que le jeune Argentin Esteban Guerrieri qui finira 3éme du Championnat, va remporter la course finale devant Vergne, Ricciardo et Aleshin se sont battus pour la troisième position et la victoire finale au championnat, laquelle revient donc à Aleshin, Vergne ne laissant pas sa seconde place à son équipier  pourtant en lutte pour le titre !

En choisissant de recruter Daniel Ricciardo  pour épauler le triple Champion du monde et qui a toujours été le  » chouchou  » et la  » coqueluche  » des patrons de la firme de canettes énergétiques et de son charismatique responsable, l’ancien pilote Helmut Marko, Red Bull Racing, a ainsi rappelé que le jeune Australien était bien  » Le jockey  » N°1  parmi tous les espoirs soutenus par Red Bull.

 

F1-DANIEL-RICCIARDO-portrait-photo-RST
F1-DANIEL-RICCIARDO-portrait-photo-RST

 

Poursuivant malgré son échec avec Tech1 en WSR et au sein de la discipline, l’Australien passe, poussé par Red Bull naturellement, chez ISR pour la saison 2011. Courant juillet, la disponibilité d’un baquet en F1 chez HRT accélère sa promotion en Formule 1. Dix Grands Prix lui permettent de parfaire son apprentissage avant une titularisation avec la Scuderia Toro Rosso à partir de 2012.

L’an prochain, Daniel Ricciardo rejoindra Infiniti Red Bull Racing-Renault, où il fera équipe avec le triple Champion du Monde Sebastian Vettel. Les deux hommes ont pour point commun d’être passés directement de la Formula Renault 3.5 à la Formule 1, une trajectoire également empruntée par Jean-Éric Vergne, Jules Bianchi Robert Kubica et Jaime Alguersuari.

La boucle est bouclée pour Daniel Ricciardo, qui poursuivra sa longue association avec Renault en disposant d’une monoplace propulsée par le nouveau Power Unit Energy F1-2014.

Quant à Jean-Eric Vergne, lui, il devrait poursuivre pour une 3éme saison avec Toro Rosso. Mais  l’histoire de Barcelone en WSR fin 2010, lui colle à la peau chez Red Bull.

Le recrutement de Ricciardo  est là pour le lui rappeler var il n’a jamais été question d’offrir le baquet de Mark Webber au Français !

Chez Toto Rosso, JEV devrait être rejoint par un autre espoir Red Bull, qui fait actuellement ses gammes en World Séries Renault, le Portugais Antonio Félix da Costa;

Le Docteur Marko le tient lui aussi en haute estime et voit en lui, un futur grand !

Encore un rival de plus sur la la route de Vergne.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : RST et RED BULL 

 

 

F1

About Author

gilles