VDEV MICHELIN ENDURANCE SERIES. AUX 12 H DE MOTORLAND, VICTOIRE POUR LA NORMA DU TEAM PALMYR

 

VdeV-2013-endurance-Series-Motorland-Aragon-Podium-GT-Proto

VdeV-2013-endurance-Series-Motorland-Aragon-Podium-GT-Proto

 

 

Aux 12 Heures de Motorland-Aragon, le drapeau à damiers s’abaisse devant la Norma de l’équipe Palmyr du trio formé de Zollinger-Mondolot-Fargier, après une course d’endurance captivante.

Triplé Norma d’ailleurs qui comble Norbert Santos, le patron de la firme de St Pée de Bigorre.  Puisque derrière la Norma Palmyr victorieuse, les deux autres places sur le podium reviennent à deux autres Norma !!!

 

La course s’était en partie jouée dans les stands en fin d’après-midi et la mécanique a continué à s’inviter dans les débats pour les quatre dernières heures. Comme les machines, les hommes fatiguaient aussi à l’approche du dénouement de ces douze heures.

Le début de soirée est l’occasion du premier véritable accrochage de cette course, avec la n°42 de Palmyr et la n°1 de CD Sport qui était alors aux avant-postes. Cette dernière réussi à rejoindre son box, mais les réparations à effectuer vont l’immobiliser pendant de très longues minutes.

La Tatuus n°12 a, elle, quitté le Top 5 suite à des problèmes d’accélérateur et les ennuis vont s’accumuler pour l’équipe officielle jusqu’à la fin de course.  La n°3 de CD Sport, en lice pour le podium, ne ralliera hélas pas l’arrivée et CD Sport qui avait aligné ses pilotes dans le Top 5 perd le bénéfice d’un excellent début de course. La n°4 est la seule à se maintenir en bonne place.

Avec les 12 passages obligatoires par les stands, on assiste dans les deux dernières heures à un bal de voitures qui rentrent sans s’arrêter dans la pit-lane afin d’avoir un nombre suffisant d’arrêts comptabilisés avant le drapeau à damiers.

 

La Porsche d’IMSA passe à travers les embûches et pointe à la 4e place dès la 9ème heure de course. L’équipe Rouennaise peut même espérer monter sur le podium. En tête, tout se joue entre la n°40 de Mondolot-Zollinger-Fargier, la n°4 de Bole Besançon-Taittinger-Bossy et la n°8 de Capillaire-Cavailhes-Gelin.

On pense que la dernière heure va se dérouler sans encombre, mais dans ce trio de tête, la n°8 de TFT rentre dans son box avec des problèmes électriques, puis c’est au tour de la n°4 de CD Sport de rejoindre ses mécaniciens dans la dernière demi-heure avec des problèmes de freins !

A 1h00 du matin, c’est donc le trio Mondollot-Zollinger-Fargier qui amène la Norma n°40 de l’équipe Palmyr sur la plus haute marche du podium. La Norma n°8 de TFT est seconde et la Norma CD Sport n°4 conserve la 3ème place malgré ses ennuis de la dernière demi-heure.

Parcours quasi parfait pour IMSA Performance Matmut qui positionne sa Porsche GT3-R en tête des GT et à la 4e place du classement général. Gibon et Belloc confortent ainsi leur place de leader au championnat.

La Ferrari F458 GT 2 de Visiom termine à la seconde place et 12e au scratch. La Porsche de Crubilé Sport complète logiquement ce podium GT et limite finalement les dégâts au championnat dans cette course au gros coefficient. La n°136 de Porsche Lorient Racing est 4é GT et première GTV 2, puisque la Mosler n°111 du V de V, n’a pas terminé la course.

Beaucoup d’ennuis mécaniques, mais finalement peu d’abandons sur ces 12 heures d’endurance. Toutes les équipes ont fait le maximum pour rejoindre l’arrivée de cette belle épreuve dans laquelle GT et sport prototypes ont cohabités parfaitement.

Une grande et belle épreuve d’endurance avec ces 12Heures de Motorland-Aragon qui marqueront sans aucun doute cette saison 2013 des V de V Michelin Endurance Séries.

 

Marion SCARAMELA

Photos : Hugues et Victor LAROCHE

 

Sport

About Author

gilles