HISTORACING FESTIVAL . GRANDE ET PETITE HISTOIRE AU CASTELLET

 

 HISTORACING FESTIVAL Logo

 

HISTORACINBG FESTIVAL LE CASTELLET Affiche

 

Grande et petites histoires au Castellet

Premier du nom, l’HistoRacing Festival du Castellet place le circuit Provençal au cœur de l’actualité du sport auto historique ce week-end.

Dès samedi, ses sept premières courses ont confirmé le statut résolument international du meeting, avec la fastueuse XL Formula en point d’orgue.

 

HISTORACING  FESTIVAL 2013 LE CASTELLET  XLFORMULA

 

XL FORMULA – On peut désormais l’affirmer, la nouvelle série XL Formula est bel et bien sur les rails. Le parterre de monoplaces réuni au Paul Ricard en est une éblouissante démonstration avec pas moins de 22 autos d’exception, dont quatre anciennes F1 (Jaguar ex Webber 2004, Benetton ex Alesi 1997, Tyrrell ex Katayama 1994, Ensign ex Surer 1981), trois Panoz ou G-Force de Champcar, six plus récentes GP2, le tout ajouté à quelques F3000 ou Formule Nissan.

Rien de moins !

En course, la logique l’a emporté avec la domination de la Jaguar R5 de F1 du Néerlandais Klass Zwart face aux Dallara de GP2 du jeune luxembourgeois Gary Hauser (le frère cadet du pilote de course de côte) et de l’Autrichien Ingo Gerstl. Son compatriote Peter Milavec prend la quatrième place au volant d’une Panoz de Champcar, devant la voiture sœur du Néerlandais Henk De Boer et la GP2 du meilleur français du jour, et auteur de la plus belle remontée, Philippe Haezebrouck.

L’ancien rallyman Monégasque Jean-Pierre Richelmi a eu moins de chance en étant privé de l’arrivée, tout comme le jeune britannique Scott Mansell, qui s’était illustré en qualifs à bord d’une Tyrrell de F1.

 Classement : 1.Zwart (Jaguar F1), 2.Hauser (Dallara GP2), 3.Gerstl (Dallara GP2), 4.Milavec (Panoz Champcar), 5.De Boer (Panoz Champcar), etc.

 

HistoRacing Festival du Castellet  F3 CLASSIC

 

TROPHEE F3 CLASSIC – Dépossédé de sa pole à la suite d’un contrôle technique, Valerio Leone n’a pas mis longtemps à récupérer son bien. Sitôt le deuxième tour bouclé, l’Italien à la March 783 s’est empressé de reprendre la situation en mains, pour se ménager ensuite une confortable avance sur Michel Arbeit (Ralt RT3) et Frédéric Lajoux (Martini MK34), à la lutte jusqu’au passage sous le drapeau à damier. Pointé à la quatrième place après l’exclusion de Pascal Gerbout (Ralt RT3), pour non respect d’un drive throught, l’Italien Roberto Tonetti (Ralt RT3) a achevé la course à ce rang devant Laurent Vallery-Masson et Jean-Pascal Lammelin, aux aussi adeptes de la Ralt RT3.

Côté Formule Renault, le duel opposant Bernard Lacour à Jean-Baptiste Emeric s’est achevé à l’avantage de ce dernier après une petite friction entre les deux hommes…

Classement : 1.Leone (March 783), 2.Arbeit (Ralt RT3), 3.Lajoux (Martini MK34), 4.Tonetti (Ralt RT3), 5.Vallery-Masson (Ralt RT3), etc.

 

HISTORACING FESTIVAL  LE CASTELLET 2013  FORMULECLASSICHE

 

CHALLENGE FORMULE STORICHE – Série italienne d’audience européenne, la Formule Storiche réunit F3 1000 cm3 et Formule Junior. Une catégorie que connait bien le Suisse Louis Maulini au colant de sa Merlyn MK10 qui, une fois n’est pas coutume, a eu à subir la domination d’un pilote Français :

Le quasi local Thierry Gallo. Au volant d’une Tecno au passé prestigieux – Jean-Pierre Jaussaud a gagné le GP de Monaco 68 à son volant – le Marseillais s’est emparé du commandement au quatrième tour, pour ne plus le lâcher par la suite. Derrière eux, l’Italien Bruno Ferrari (Branca) est parvenu à sauver sa place sur la troisième marche du podium malgré un drive throught.

Classement : 1.Gallo (Tecno), 2.Maulini (Merlyn), 3.Ferrari (Branca), 4.Liberatore (Brabham), 5.Delea (Brabham), etc.

 

HISTORACING FESTIVAL  LE CASTELLET 2013   U2TC

 

 

U2TC – Plateau britannique réservé aux voitures de Tourisme d’avant 1966 et de moins de 2 litres, l’U2TC a donné le coup d’envoi des courses de l’HistoRacing Festival en début d’après-midi.

Une épreuve inaugurale disputée au format endurance d’une heure, durant laquelle l’Alfa Roméo Giulia GTA des Allemands Alex Furiani et Franck Stippler a longtemps figuré en tête, avant de devoir se retirer à 10 mn de l’arrivée.

Une aubaine pour l’Anglais Richard Meaden (Ford Cortina Lotus), qui les suivait à distance jusqu’à ce coup de théâtre. Dion Kremer (Cortina Lotus) lui aussi contraint à l’abandon en fin de course, et ainsi privé de la 2ème place, David Tomlin-Martin Stretton et Roland D’Abel de Liban se partagent les deux autres marches du podium à bord de semblables Ford Cortina Lotus.

Classement : 1.Tromans-Meaden (Cortina Lotus), 2.Tomlin-Stretton (Cortina Lotus), 3.D’Abel de Libran (Cortina Lotus), 4.Mahy-Haynes (BMW 1800 TI), 5.Letts-Letts (Cortina Lotus), etc.

HISTORACING FESTIVAL  LE CASTELLET 2013  FORDHISTO

 

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC – Selon de vieilles habitudes, Olivier Rechêde et Pierre-Alain Lombardi à bord d’identiques Lola T540, ne se sont pas quittés de toute la course, l’explication des deux maîtres de la discipline ne s’achevant que sur la ligne d’arrivée.

Rapidement distancés par ce duo, Laurent Courregelongue et sa Van Diemen RF80, Michel Ghio avec sa Van Diemen RF81 et Alain Girardet dans le baquet d’une Lola T200, ont livré une bataille d’une même intensité pour le gain de la troisième place.

Yannick Verhille avec sa Van Diemen RF77, complète le Top 6, à une place longtemps occupée par Jean-Jacques Deverly. La classe A couronne Alain Girardet, face à Thierry Gallo avec une Merlyn MK20, vainqueur peu de temps avant en F3 1000 cm3, et Régis Prévost derriére le volant de sa McNamara FCA MK3.

Classement : 1.Rechêde (Lola T540), 2.Lombardi (Lola T540), 3.Courregelongue (Van Diemen RF80), 4.Ghio (Van Diemen RF81), 5.Girardet (Lola T200), etc.

 

HISTORACING FESTIVAL  LE CASTELLET 2013   SALOONCAR

 

TROPHEE SALOON CAR – Franck Metzger privé de cette course pour avoir rencontré des soucis d’électronique sur sa Cesca Grac, « Sir » John Doe s’est fait un devoir de surclasser la concurrence aux commandes de sa nouvelle Lola T294/6.

Une auto historique s’il en est, qui compte une double participation au Mans à son actif ! A bonne distance du vainqueur, tombé en panne d’essence dans le tour de décélération (!), Marc Louail avec sa Ford Falcon et Christophe Terriou qui pilote une Porsche 911 RSR, les leaders respectifs des catégories Sixties et Seventies ont croisé le fer jusqu’au bout, à l’avantage final du propriétaire de l’américaine.

Toujours régulier, Jacques Roux hisse sa superbe réplique de Ford GT40 au quatrième rang devant Jacques China et sa Porsche 964, le lauréat de la catégorie Eighties, et Patrick Fuet avec sa BMW 325.

Classement : 1.Doe (Lola T294/6), 2.Louail (Ford Falcon), 3.Terriou (Porsche 911 RSR), 4.Roux (Ford GT40), 5.China (Porsche 964), etc.

HISTORACING FESTIVAL  LE CASTELLET 2013  KENT

 

TROPHEE FORMULE FORD KENT – Leader d’un respectable peloton de 33 monoplaces, Gil Oks avec sa Swift s’est offert un sans faute dans cette première course de Formule Ford Kent en menant les débats de bout en bout. Dans son sillage, Augustin Sanjuan, Benoit Fabre et Nicolas Beloou, sur des Van Diemen, n’ont pourtant jamais réellement abdiqué.

Pour preuve, ils finissent groupés en deux petites secondes !

Alain Girardet se serait bien évidemment mêlé à eux si ses ennuis mécaniques des essais ne l’avaient pas contraint à une longue et brillante remontée jusqu’à la cinquième place. Des regrets aussi du côté d’Arnaud Dousse, qui n’a pu tirer profit de sa pole. Outre Gil Oks, Michel Ghio et Benoit Fabre sont les lauréats des différentes catégories.

Classement : 1.Oks (Swift), 2.Sanjuan (Van Diemen), 3.Beloou (Van Diemen), 4.Fabre (Van Diemen), 5.Girardet (Van Diemen), etc.

 

HISTORACING  FESTIVAL 2013 LE CASTELLET  1000KM ptotos

 

1000 KM – Programmée dimanche en fin de meeting, l’épreuve des « 1000 km » courue en fait sur une durée de 2h30 verra deux Lola T70 se partager la première ligne de la grille de départ. Ainsi en a décidé le chronomètre lors des essais qualifs qu’ont dominé les deux Sport-Protos anglais, respectivement confiés Grant Tromans-Martin Stretton et Jason Wright-Michael Gans.

L’Elva Mk8 de Dion et Gabriel Kremer s’élancera derrière eux, aux côtés de la Chevron B8 de Paul Ingram-Chris Chiles. Pour mémoire, le plateau est réservé aux anciennes gloires de l’endurance d’avant 1972. Vaste programme !

HISTORACING FESTIVAL  LE CASTELLET 2013   GTSCC

 

GTSCC – Comme pour les 1000 km, il faudra attendre dimanche pour retrouver les concurrents du « GT and Sports Cars Cup » en course. Autant de pilotes, majoritairement anglais, qui se répartissent sur des voitures de Sport d’avant 1963 et GT d’avant 1966.

Sans surprise, Gabriel et Dion Kremer ont placé leur rapide Lotus 17 en haut des feuilles de temps lors des essais, cinq secondes pleines devant la Lotus 11 des Français Franck Trouillard-Raphaël Rondoni et l’Austin Healey des Chris Chiles junior et senior. Les protagonistes du GTSCC auront à en découdre sur une durée de deux heures.

 

Jacques FURET

Crédit photos : photoclassicracing.com

 

Historique

About Author

gilles