VDEV MICHELIN ENDURANCE SERIES. REPRISE AUX 12 HEURES DE MOTORLAND ARAGON.

 

V de V Endurance Series logo 2013

 

Les débats sont ouverts sur le magnifique circuit de Motorland Aragon

Nous sommes vendredi et la matinée a été l’occasion de faire les premiers tours de piste pour toutes les catégories engagées sur ce meeting espagnol.

Comme à l’habitude, ce sont les essais privés qui ont ouvert le bal avec la sortie des GT et sports prototypes qui s’affronteront en piste ce samedi à 13h00 pour le départ d’une course commune.

Les Sprint CN et le Single- Seater ont ensuite pris possession du tracé afin d’établir eux aussi leurs chronos de référence.

Pour une première journée, c’est sous un ciel peu nuageux que tout le paddock s’est réuni, un début en douceur avec 21°c, avant que la température ne monte nettement plus dans l’après-midi, dans le ciel comme dans les esprits avec les premières qualifications.

16h30, les choses sérieuses commencent avec les qualifications du Sprint CN.

Les pilotes des Funyo disposent de 15 minutes pour aller chercher la meilleure place sur la grille, la première des quatre courses du week-end étant programmée samedi matin

. On retrouve les habitués de cette chasse au chrono avec le leader du championnat Nicolas Cannard, mais aussi Jean-Pascal Burguet et Serge Hériau respectivement 2e et 3e au général.

C’est pourtant Eric Grare qui s’impose en position de pointe devant Nicolas

Cannard. Jean Quelet s’invite dans le trio de tête et réussi donc un très beau temps sur ce tracé vallonné où les Funyo sont à leur aise.

Après cette première séance qualif, ce sont les Single-Seater qui ont pris la piste, ces pilotes ayant eux aussi un quart d’heure pour faire un temps. A noter, la présence d’Amandine Foulard qui a rejoint Lamo Racing pour cette épreuve espagnole, une première pour elle au volant d’une monoplace.

La Formula Master de Florian Revaz impose son rythme en tête dès les premières minutes et John Filippi, également en classe A, est sur ses talons.

Comme lors des meetings précédents, Böckmann et Benecchi sont en tête de la classe B, s’approchant même de certains chronos des Formula Master.

Sylvain Milesi et Timothe Buret s’affrontent dans la classe C, mais cette fois ci un peu plus loin des leaders du classement scratch.

La fin de journée est consacrée aux GT et Protos, réunis en piste pour les qualifications. Le coup d’envoi de cette séance est donné à 17h30, mais le thermomètre affiche encore 29°c !

Ces qualifs se décomposent en trois manches de 20 minutes : Protos seuls, GT et Protos, et GT seules

 

VdeV-2013-MUGELLO-MONDOLOT-DEVANT-LE-PELOTON-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo

VdeV-2013-MONDOLOT-DEVANT-LE-PELOTON-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo

 

Une configuration qui doit permettre à chaque team d’aller chercher la meilleure position sur la grille de départ. Lors du premier passage des protos, la Norma n°8 de TFT prend la tête des opérations. Elle est suivie par la Tatuus officielle n°12 qui semble à son aise sur ce circuit espagnol.

La Norma n°4 de CD Sport et la n°40 de Palmyr sont elles aussi dans le rythme, ce qui nous promet déjà une belle bataille d’équipes.

On reprend les mêmes leaders du côté des protos à l’attaque de la seconde partie de cette qualification.

Chez les GT, c’est la Mosler n°111 du V de V qui se fait remarquer en profitant pleinement de cette séance groupée. Elle est accompagnée par l’autre GTV2, la Porsche 997 Cup S (Porsche Lorient Racing) des frères Demorges, Roy et Ancel.

 

 VDEV-2013-MOTORLAND-La-PORSCHE-CRUBILE-©Hugues-Laroche


VDEV-2013-MOTORLAND-La-PORSCHE-CRUBILE-©Hugues-Laroche

 

Mais la véritable explication en GT n’arrive que lors des vingt dernières minutes où elles vont être seules à s’expliquer en piste. Les trois leaders du championnat sont au rendez-vous, mais malchance pour la Porsche de Crubilé Sport qui casse son pare-brise dans les premiers tours à cause d’un capot mal fermé. Elle est obligée de rejoindre les stands et ne peut ressortir pour faire un temps, elle partira donc en fond de grille ce samedi, un beau challenge pour les deuxièmes du championnat et certainement du grand spectacle en piste !

C’est la Ferrari F458 GT 2 de l’équipe Visiom qui s’adjuge le meilleur temps devant la Porsche IMSA du trio Gibon-Belloc-Balandras. Le meilleurs temps des qualifications est signé par la Norma n°8 de l’équipe TFT (Capillaire-Cavailhes-Gelin).

Cette première journée s’achève par une dernière séance d’essais nocturnes permettant aux pilotes des GT et sports prototypes d’appréhender le tracé de nuit et ses éclairages.

Une ouverture de week-end qui s’achève par un beau spectacle, d’autant que l’ambiance commence à monter dans les paddocks où chacun profite de cette fin de journée pour se retrouver et apprécier quelques spécialités locales.

 

Marion SRARAMELA

Photos : Hugues LAROCHE

 

V DE V VdeV Michelin

About Author

gilles