24 HEURES DU MANS KARTING. UNE PREMIERE POUR UN CIRCUIT NEW LOOK !

 

 KARTING-2013-Nouveau-circuit-du-MANS


KARTING-2013-Nouveau-circuit-du-MANS

 

Les 24 Heures Karting au Mans, la classique des classiques de la discipline, entre dans une nouvelle ère

L’édition 2013 des 24 Heures Karting restera quoiqu’il arrive dans les annales.

Il s’agira en effet  de la première épreuve organisée sur la toute nouvelle piste construite par l’Automobile Club de l’Ouest juste à côté du célèbre Circuit Alain Prost.

La plus grande course d’endurance au monde ouverte exclusivement aux karts de compétition s’annonce passionnante à suivre.

 

Sarthe RTKF : les locaux favoris

 KARTING 2013 - Depart 24 Heures Karting 2010


KARTING 2013 – Depart 24 Heures Karting 2010

 

Les favoris de la course se trouvent principalement dans le Groupe 1 des karts de type KF : les châssis, de marque libre, sont équipés de freins avant et les moteurs 2 temps 125cm3 sans boite de vitesses développent environ 34 chevaux.

L’équipe Sarthe RTKF a remporté la dernière édition disputée sur l’ancien circuit, elle voudra donc ouvrir le palmarès sur les 1395 mètres du nouveau tracé. A l’appui de cette ambition légitime, elle a signé un doublé au terme des trois premières manches 2013 de l’Euro Endurance Série. Invaincu cette saison et victorieux au Mans en 2012, l’équipage du kart n°1 est reconduit avec Charles Fiault, Antoine Poulain, Antoine Lepesqueux et le pilote officiel Sodi Anthony Abbasse.

La Force est avec eux mais n’oublions pas que depuis 2009, Sarthe RTKF 1 a été battu deux fois par… Sarthe RTKF 72 ! Maxime Bidard et Adrien Bloyet, vainqueurs en 2011, seront rejoints par le prometteur William Westerloppe et l’expérimenté Arnaud Bouilland. La structure chère au charismatique Claude Jamin continue à faire confiance, pour ses deux karts, aux châssis nantais Sodi et aux moteurs italiens Parilla préparés par les frères Boulineau.

 

Wilfrid Lecarpentier : Monsieur Le Mans, version Karting !

KARTING 2013 - Wilfried LECARPENTIER

KARTING 2013 – Wilfried LECARPENTIER

 

Comme les 24 Heures du Mans avec Tom Kristensen, les 24 Heures Karting ont leur « M. Le Mans » en la personne de Wilfrid Lecarpentier. Mais le Normand possède depuis juin dernier une victoire de retard sur son alter ego Danois ! Il visera donc un neuvième succès. Wilfrid sera le « capitaine de route » idéal pour les jeunes Victor Compère, Clément et Elie Bluy au sein de La Manche Kart mag qui alignera un Tony-Vortex. L’équipe créée par le promoteur de l’épreuve et organisateur de l’Euro Endurance Série Jacky Foulatier s’était imposée en 2006.

Sarthe GTL Energy Corse avait brillamment animé l’épreuve l’an passé avant de rencontrer quelques soucis, mais Vincent Gendry, Maxime Gourloo, Matthieu Ponsart et Jonathan Houtin ont été les plus virulents rivaux du clan RTKF lors des courses de 6 heures du début de saison. L’équipe Calvados s’appuiera sur le savoir faire de la maison Technikart. Son quatuor de pilotes (Charles Tesnière, David Ladouce, le Belge Guillaume de Ridder et Jeoffrey Jamin) est tout à fait capable de relever le défi.

 

Le Groupe 2 peut-il battre le Groupe 1 ?

 

 KARTING-2013-Photo-Stephane-Ortelli-vainqueur-24-Heures-du-Mans-1998-et-les-pilotes-Eure-Technikart-vainqueurs-24-Heures-Karting-2012-Groupe-2.

KARTING-2013-Photo-Stéphane-Ortelli-vainqueur-24-Heures-du-Mans-1998-et-les-pilotes-Eure-Technikart-vainqueurs-24-Heures-Karting-2012-Groupe-2.

 

En auto, les « petits » protos LM P2 ont déjà ponctuellement battu les LM P1 dans les championnats Le Mans Series et American Le Mans Series, mais ils sont logiquement supplantés par les voitures d’usine aux 24 Heures du Mans. La réglementation des groupes 1 et 2 de l’endurance Karting est identique au niveau des châssis et des pneus.

Le Groupe 2 se distingue par une motorisation issue d’une coupe de marque et au Mans, le Rotax Max fait l’unanimité. Le moteur de kart le plus vendu au monde offre 30 chevaux et sa fiabilité l’a mené sur le podium du classement général des 24 Heures 2010, 2011 et 2012 !

Il est difficile d’estimer l’impact de la nouvelle piste sur les écarts chronométriques et la fiabilité des deux types de motorisation. On peut en revanche identifier quelques favoris parmi les nombreux concurrents du Groupe 2, à commencer par le Kosmic n°27 d’Eure Technikart. Comme Sarthe RTKF 1, cette équipe a gagné les trois premières courses de la saison dans sa catégorie. Elle en avait fait autant aux 24 Heures Karting 2012, tout en se classant 2ème au général. Le dicton « on ne change pas une équipe qui gagne » se vérifie là aussi puisque Maxime Lemonnier, Andrew Deberne, Jean Letard et le Belge Arnaud Kankelj feront à nouveau cause commune.

Pour leur donner la réplique, on peut citer les « podiumisés » des 6 Heures d’Arvillers, de Mer et d’Anneville que sont La Rochelle Malevaut Sport, Le Mans Superkart et Belinois Jac Kart. Jacques Gautier et Vincent Fraïsse, deux anciens vainqueurs « scratch » de l’épreuve, font partie de cette dernière équipe qui défend les couleurs Sodi. il y a du beau monde aussi chez les Britanniques de Brands Hatch-Screenvyn, chez Cassino MD et dans les différents teams portant le label « Technikart »… liste non exhaustive !

 

Romain DIDIER

Photos : Jacky FOULATIER – KART MAG – Romane DIDIER

 

Karting

About Author

gilles