VDEV MICHELIN ENDURANCE SERIES 2013. LE TEAM PALMYR EN ROUTE POUR LES 12 HEURES DE MOTORLAND-ARAGON

 

 

VDEV 2013 Gregory FARGIER Philippe MONDOLOT David ZOLLINGER Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo.

VDEV 2013 Gregory FARGIER Philippe MONDOLOT David ZOLLINGER Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo.

 

Deux mois après la troisième place décrochée sur le circuit de Dijon-Prenois, le trio que forme David Zollinger, Philippe Mondolot et Grégory Fargier se rend en Espagne pour disputer la course la plus longue de la saison, les 12 Heures de Motorland Aragon.

Dans un format qui les avantage, l’équipage de la NORMA du Team Palmyr, visera la victoire ce week-end pour remonter au Championnat.

Avant de prendre la direction du circuit Ibérique, David nous explique :

 » Motorland sera la course la plus longue de la saison, est-ce que cela influe sur la préparation d’un week-end ? C’est toujours la même façon de voir les choses, même si l’on revient sur des formats un peu plus représentatifs de l’Endurance, les courses de 3 ou 4 heures étant plus des épreuves sprint. Généralement, ce format nous convient un peu plus. Avec l’équipe Palmyr, nous avons tout ce qu’il faut pour bien gérer la stratégie et la fiabilité de la voiture. Cela se présente plutôt bien. J’avais déjà fait une course de 12 Heures en VdeV à Magny-Cours, mais c’était en 2007. Il n’y a pas eu de course de 12 Heures depuis, il va donc falloir faire attention au moindre détail. »

 

VDEV-2013-David_ZOLLINGER-PHOTO-Prosportphoto

VDEV-2013-David_ZOLLINGER-PHOTO-Prosportphoto

 

Quels seront vos objectifs en Espagne ?

  » Ce ne sera pas la course décisive de la saison, mais presque. Elle sera coefficient 2 au championnat, donc être à l’arrivée sera l’objectif de base. Ce sera une course par élimination où la moindre erreur pourra se payer cher. C’est un circuit qui nous réussit plutôt bien puisque nous avons déjà gagné deux fois là-bas et décroché une deuxième place l’an dernier. C’est un beau circuit avec de belles infrastructures et c’est un régal rien que d’y penser. »

 

Quel a été votre programme durant l’été ?

  » J’ai organisé une dizaine de journée de coaching pendant ces deux mois, ce qui a permis de garder le rythme en roulant un peu. J’ai également fait beaucoup de sport avec environ 2000 kilomètres en vélo pour conserver une bonne condition physique. »

Reste à souhaiter plus de réussite au trio du Team Palmyr, afin qu’il se relance dans la course au titre.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Hugues LAROCHE et PROSPORTPHOTO

 

V DE V VdeV Michelin

About Author

gilles