RALLYE D’ALLEMAGNE. CHARDONNET-DE LA HAYE VICTORIEUX EN WRC3 ET CITROEN TOP DRIVER

WRC-2013-ALLEMAGNE-DS3-Podium-CHARDONNET-DE-LA-HAYES-Photo-Jo-LILLINI.

WRC-2013-ALLEMAGNE-DS3-Podium-CHARDONNET-DE-LA-HAYES-Photo-Jo-LILLINI.

 

La première manche asphalte du ‘Citroën Top Driver’ s’est montré particulièrement sélective et complexe pour les équipages engagés.

Performants et efficaces, le jeune équipage Français formé de Sébastien Chardonnet et Thibault de la Haye a su contourner tous les pièges pour réaliser une course parfaite.

De leur côté, les tandems composés de Keith Cronin-Marshall Clark et de Christian Riedemann-Lara Vanneste, parviennent à hisser leur DS3 R3 sur le podium du Rallye d’Allemagne en WRC3.

Les quatre journées de course se sont enchaînées à un rythme effréné, avec un climat mêlant conditions sèches et humides. C’est avant tout une météo incertaine qui venait pimenter la dernière journée.

Les équipages partaient pour deux spéciales de 25 kilomètres et ce sans retour au parc d’assistance !

Le choix des pneumatiques restait donc un élément primordial dans la gestion de cette fin de course.

 

 WRC-2013-ALLEMAGNE-DS3-DE-CHARDONNET-DE-LA-HAYES-Photo-Jo-LILLINI.


WRC-2013-ALLEMAGNE-DS3-DE-CHARDONNET-DE-LA-HAYES-Photo-Jo-LILLINI.

 

Pour Sébastien Chardonnet, la tendance n’était cependant pas à l’attaque. Disposant d’une confortable avance, construite au fil des spéciales et de ses huit meilleurs temps, le pilote Français devait assurer sa position.

Il ne prenait évidemment pas de risques et remportait tout naturellement la victoire finale.

Cette belle performance lui permettait également de reprendre la tête du Citroën Top Driver.

 

WRC-2013-CHARDONNET-DE-LA-HAYE

WRC-2013-CHARDONNET-DE-LA-HAYE

 

Sur de son succès, Sébastien Chardonnet confiait :

« Nous pouvons être satisfait de ce weekend. Les conditions étaient vraiment difficiles et nous avons pu éviter les pièges »  

Et il enchaînait :

 « Il fallait faire les bons choix au bon moment et cela s’est avéré fructueux. Nous voulions reprendre la tête du Top Driver et l’objectif est rempli. Je souhaite vraiment remercier Thibaut et l’équipe qui ont fait un super boulot avec une DS3 R3 au top! »

Aux arrières postes, Keith Cronin s’avouait, lui, chanceux d’être le dauphin de cette manche allemande.

Victime d’une crevaison dans les 14 kilomètres de Sauertal, le triple Champion d’Angleterre des rallyes se présentait avec neuf minutes de retard au départ de Moselland après avoir réparé sa voiture qui souffrait d’un problème technique.

Il réussissait ensuite à maintenir un bon rythme pour conserver sa deuxième position même s’il était gêné par la sortie de route d’un concurrent dans la première spéciale du dimanche.

Parvenu à l’arrivée, le jeune pilote Irlandais lâchait :

« Nous sommes satisfaits de ce résultat. Les conditions étaient vraiment difficiles mais le rallye se termine bien. Nous avons perdu le leadership mais il reste deux courses pour tenter de le récupérer ! »  

 

Après une sortie de route dans l’ES4, le jeune espoir Allemand Christian Riedemann, n’aurait jamais imaginé figurer sur le podium final.

Réintégré à la course dans le cadre du Rally2, le samedi matin, il se greffait au rythme des hommes de tête et remontait progressivement sur Mohammed Al Mutawaa.

Auteur du meilleur chrono dans le premier passage de Dhrontal, il parvenait à reprendre la troisième place au pilote Emirati.

« Quel week-end ! Nous sommes évidemment déçus de ce résultat à domicile mais nous ne baissons pas les bras pour autant. Nous tenterons de décrocher la victoire en France. »

De son côté, Le vainqueur des Abu Dhabi Young Driver Sélections se montrait « ravi de cette première expérience sur asphalte à bord de la DS3 R3 ».

Il terminait quatrième du Citroën Top Driver.

Quentin Gilbert complétait le Top cinq, à l’issue d’une course laborieuse. Contraint à l’abandon suite à un problème technique avant le départ de la deuxième boucle du vendredi, le jeune vosgien repartait grâce à la règle du Rally2.

Dans les premiers kilomètres de la journée du samedi, il tapait une pierre et devait se retirer de la course. Le dimanche, c’est une crevaison qui allait encore hélas ralentir le vainqueur du Citroën Racing Trophy Français 2012.

Un week-end infructueux pour le jeune Français qui ne cachait pas sa déception.

Du côté du Championnat teams c’est Top Teams qui garde l’avantage avec cinq petits points d’avance sur Charles Hurst Citroën Belfast.

 

Marek NAWAREKI

Marek NAWARECKI

 

Marek Nawarecki, responsable Compétition Client Citroën Racing dressait un bilan du weekend :

 « Cette première manche asphalte a démontré que la DS3 R3 peut s’imposer sur tous les terrains. Elle remporte la le WRC3 pour la quatrième fois consécutive. Les DS3 R1 ont également brillé dans leur catégorie en s’octroyant la victoire. Un grand bravo à Julius Tanner et Jordan Berfa qui se sont particulièrement illustrés ce weekend. »

 

Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI et Teams

 

WRC

About Author

gilles