ENDURANCE WEC. VICTORIEUX EN 2012, TOYOTA RACING DE RETOUR À INTERLAGOS

 

 WEC-2012-SAO-PAULO-victoire-de-la-TOYOTA-TS030-de-LAPIERRE-WURZ-PHOTO-Team-TMG


WEC-2012-SAO-PAULO-victoire-de-la-TOYOTA-TS030-de-LAPIERRE-WURZ-PHOTO-Team-TMG

 

TOYOTA Racing revient ce week-end sur le circuit de sa première victoire à l’occasion de la quatrième manche du Championnat du Monde d’​​Endurance WEC, les Six Heures de Sao Paulo.
Il y a un an, la TS030 HYBRID N°7 d’Alex Wurz et Nicolas Lapierre signait la première victoire de TOYOTA Racing, sur le circuit d’Interlagos (4,309 km), après s’être élancée de la pole position. La première des trois victoires de l’équipe sur les quatre dernières courses de la saison 2012.

 

 WEC-2012-SAO-PAULO-la-TOYOTA-TS030-file-vers-sa-premiere-victoire


WEC-2012-SAO-PAULO-la-TOYOTA-TS030-file-vers-sa-première-victoire en Championnat du monde WEC

 

 

Ce week-end, après une pause estivale de dix semaines, depuis la fin de la deuxième épreuve de la saison, les 24 Heures du Mans, la TS030 HYBRID N° 8 d’Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Stéphane Sarrazin défendra les couleurs TOYOTA Racing, au Brésil.

Après le Mans, le staff Toyota ayant décidé de se concentrer sur la meilleure des deux voitures classées au Championnat et de ne plus aligner donc que l’équipage de la N°8, les pilotes de la seconde Toy se concentrant eux sur le développement de la voiture dans sa version 2014.

D’oû, l’absence au Brésil du tandem victorieux à Interlagos l’an dernier, Alex Wurz et Nicolas Lapierre !

Alors que le reste des épreuves de la saison de WEC, exige des appuis aérodynamiques différents de ceux du Mans, TOYOTA Racing engage au Brésil, une version révisée de la TS030 HYBRID.

Un package aérodynamique modifié a été développé dans les ateliers de l’équipe, chez TOYOTA Motorsport GmbH (TMG), afin de générer beaucoup plus d’appuis comparativement aux spécifications de la voiture du Mans qui se concentraient plus sur la vitesse de pointe.

 

WEC-2013-TOYOTA-Num-8-stand-24-Heures-du-Mans-photo-Team.

WEC-2013-TOYOTA-Num-8-stand-24-Heures-du-Mans-photo-Team.

 

La vitesse moyenne de la TS030 HYBRID au Mans est proche des 240 km/h, tandis que sur les pistes plus courtes et plus lentes qui composent le reste de la saison WEC, la vitesse moyenne est d’environ 180 km/h.

Les changements les plus notables concernent les passages de roues avant, le capot moteur et l’aileron arrière tandis que plusieurs autres détails aérodynamiques ont été affinés en prévision des spécificités des circuits à venir.

Le groupe motopropulseur TOYOTA HYBRID System – Racing a également été optimisé, revenant à des paramètres sprint afin de s’adapter aux courses de six heures, plus courtes que l’épreuve du Mans basée sur l’endurance.

 

ENDURANCE WEC 2013 - TOYOTA Num 8 Sarrazin et Davidson avec Buemi.

ENDURANCE WEC 2013 – TOYOTA  engage la N° 8 de Sarrazin et Davidson avec Buemi.

 

Anthony et Sébastien ont participé, au début du mois, à un test de deux jours sur le circuit du Lausitzring, au sud de Berlin, à l’est de l’Allemagne, afin de valider les évolutions.Cette séance fut couronnée de succès alors que l’équipe a pu rouler environ 1500 km tout en affichant des résultats prometteurs.

 

TOYOTA-Le President-KINOSHITA-Photo Patrick MARTINOLI

TOYOTA-Le Président Yoshiaki KINOSHITA-Photo Patrick MARTINOLI

 

Yoshiaki Kinoshita, Président du Team, explique :

« Le Mans semble bien loin, mais nous avons utilisé cette pause pour reprendre des forces et mettre en place un nouveau package aérodynamique apportant plus d’appuis. Nous savons que le défi sera difficile à relever pour battre Audi. Mais nous nous inspirons de la superbe performance réalisée au Brésil l’année dernière. Ces souvenirs sont encore bien présents dans nos esprits et nous ferons tout notre possible pour obtenir un résultat similaire. »

 

24 HEURES DU MANS 2012 ANTHONY DAVIDSON photo Thierry COULIBALY autonewsinfo

24 HEURES DU MANS 2012 ANTHONY DAVIDSON photo Thierry COULIBALY autonewsinfo

 

Anthony Davidson, lui, confie :

« La TS030 HYBRID a beaucoup changé depuis Le Mans afin d’apporter plus d’appuis, ce qui sera important sur ​​une piste courte comme celle d’Interlagos où l’adhérence joue un rôle clé. Notre test au Lausitzring s’est bien déroulé et les sensations furent bonnes avec le nouveau package.Nous espérons que ces changements réduiront l’écart avec Audi, mais nous savons aussi que ce sera un vrai challenge de rééditer la victoire de l’an dernier.Je me souviens avoir regardé la course à la maison l’an dernier quand les gars de la N°7 ont gagné au Brésil et combien cela a compté pour l’équipe. Je suis sûr que cela nous donne encore plus de motivation pour faire une course parfaite ce week-end. Nous attaquerons aussi fort que possible en visant la plus haute marche du podium. »

 

 WEC-2013-SILVERSTONE-BUEMI-portrait-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


WEC-2013-SILVERSTONE-BUEMI-portrait-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Sébastien Buemi, poursuit :

« C’est génial de rouler à Interlagos avec la TS030 HYBRID et je suis impatient de voir les performances de notre système hybride sur cette piste. Par rapport au Mans, Interlagos est un tracé beaucoup plus court et le trafic sera un facteur important durant la course. C’est là que les boosts générés par le système hybride peuvent être un réel avantage. Je suis toujours sur un nuage après notre deuxième place au Mans et lors des essais au Lausitzring, l’ambiance était au top lorsque nous avons essayé pour la première fois le package aérodynamique avec de forts appuis. Il semble que nous ayons fait un grand pas avec ces améliorations. Ce ne sera pas facile de gagner à Sao Paulo mais c’est l’objectif que nous nous sommes fixés. »

 

 WEC-2013-SILVERSTONE-SARRAZIN-portrait-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


WEC-2013-SILVERSTONE-SARRAZIN-portrait-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Stéphane Sarrazin, concluant:

« J’ai déjà roulé à Interlagos dans plusieurs catégories. J’ai même gagné en LMP2 sur ce circuit, j’y ai donc quelques bons souvenirs. C’est une piste sympa avec beaucoup de relief et quelques longs virages difficiles. Je suis vraiment impatient d’y être, d’autant plus que la voiture a connu quelques évolutions. Il sera intéressant de ressentir ces changements au cours des premières séances d’essais qui, j’en suis sûr, seront très intenses.Même si le WEC a fait une pause depuis Le Mans, j’ai participé à trois courses aux Etats-Unis, ce qui m’a permis de rester en bonne condition. A présent, jesuis impatient de retrouver l’équipe TOYOTA Racing et de me replonger dans le championnat WEC. »

 

À Interlagos, le début des hostilités est fixé ce vendredi avec deux séances d’essais de 90 minutes (11h05 et 15h40, heure locale).

Une ultime séance d’essais est prévue le samedi (10h20 à 11h20) puis 25 minutes de qualifications, à partir de 15h10. La course de six heures débutera le dimanche, à midi.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY – Patrick MARTINOLI. TEAM

 

LE PODIUM 2012

WEC-2012-SAO-PAULO-PODIUM-1-TOYOTA-2-AUDI-1-3-AUDI-2

WEC-2012-SAO-PAULO-PODIUM-1-TOYOTA- 2-AUDI  N°1 et 3-AUDI N°2

DÉPART DES 1000 KMS DE SAO PAULO  2012 A INTERLAGOS

WEC-2012-SAO-PAULO-depart-des-SIX-HEURES-Photo-WEC

WEC-2012-SAO-PAULO-depart-des-SIX-HEURES-Photo-WEC

POLE 2012.ALEX WURZ ET LA TOYOTA TSO30 A INTERLAGOS

 WEC-2012-SAO-PAULO-ALEX-WURZ-POLEMAN-SALUE-PAR-NICOLAS-LAPIERRE-SON-EQUIPIER


WEC-2012-SAO-PAULO-ALEX-WURZ-POLEMAN-SALUE-PAR-NICOLAS-LAPIERRE-SON-EQUIPIER

 

WEC Championnat du monde

About Author

gilles