GP DE BELGIQUE 2013: LE CIRCUIT DE SPA FAIT PARTIE DE L’HISTOIRE DE LA F1 !!!

 

GP DE BELGIQUE 2013: CLAP 58ème

CIRCUIT-DE-SPA-FRANCORCHAMPS-Spa-Francorchamps-un-cadre-unique-©-Manfred-GIET

CIRCUIT-DE-SPA-FRANCORCHAMPS-Spa-Francorchamps-un-cadre-unique-©-Manfred-GIET

 

De tous les GP de F1 inscrits au calendrier de la FIA, le GP de Belgique qui se courre ce  25 août, figure parmi les plus anciens de l’histoire du Championnat du Monde des conducteurs.

Après celui d’Italie, de Monaco, d’Angleterre et d’Allemagne, le GP de Belgique va se retrouver à égalité avec la France en ce qui concerne le nombre d’éditions.

Un sacré bail!

 

SPA-francorchamps-vue-aerienne

SPA-francorchamps-vue-aerienne

 

Si le GP de Belgique s’est disputé depuis le début du Championnat du Monde des Conducteurs, créé en 1950, simultanément sur les circuits de Spa-Francorchamps (45 fois), Zolder (10 fois) et Nivelles, circuit entretemps disparu (2 fois), c’est surtout grâce au circuit ardennais que le GP de Belgique s’est forgé une notoriété, et ce malgré plusieurs zones de turbulences auxquelles Spa-Francorchamps a du faire face tout au long de son existence.

 

LE REGRETTE PEDRO RODRIGUEZ DERNIER VAINQUEUR SUR LE « GRAND » SPA-FRANCORCHAMPS

 

SPA-Pedro-RODRIGUEZ-©-Manfred-GIET

SPA-Pedro-RODRIGUEZ-©-Manfred-GIET

 

A l’époque du « Grand Francorchamps », c’est-à-dire le circuit long de 14 Km 100 et qui empruntait des routes nationales situées dans le triangle Francorchamps-Malmedy-Stavelot, les vitesses moyennes atteintes en faisait le circuit le plus rapide du calendrier.

Adulé par certains pilotes de l’époque comme ICKX, AMON, SIFFERT, HILL, PETERSON et RINDT, SPA-FRANCORCHAMPS, connaissait aussi ses détracteurs en raison de sa dangerosité et des conditions climatiques particulières et inhérentes à la longueur de son tracé.

Dès 1970, une fronde organisée par le GPDA (Grand Prix Drivers Association) et sous l’impulsion de Jackie STEWART, réussit à faire rayer Spa-Francorchamps du calendrier F1 aussi longtemps que le tracé Ardennais ne se soit  mis en conformité avec les règles sécuritaires en vigueur à cette époque.

 

SPA-Pedro-RODRIGUEZ-©-Manfred-GIET

SPA-Pedro-RODRIGUEZ-©-Manfred-GIET

 

Le regretté pilote Mexicain Pedro RODRIGUEZ, qui se tua le 11 juillet 1971 au Norisring en Allemagne lors d’une course de sports-protos, restera dans les annales en tant que dernier vainqueur du  GP de Belgique, disputé sur l’ancien circuit de Spa-Francorchamps, à la vitesse moyenne de 241,308 Km/h, ce qui a l’époque faisait du circuit Spadois, la piste la plus rapide du calendrier.

Les gestionnaires de l’époque, mis devant le fait accompli, n’eurent d’autres alternatives que de se rendre à l’évidence qu’il était temps d’actionner tous les leviers nécessaires pour faire renaître ce vestige historique de son état de cendres dans lequel STEWART et consorts l’avaient poussé en 1970.

 

CIRCUIT-DE-SPA-FRANCORCHAMPS-Le-celebre-virage-de-lEau-Rouge-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo.

CIRCUIT-DE-SPA-FRANCORCHAMPS-Le-célèbre-virage-de-l’Eau-Rouge-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo.

 

Rapidement les têtes pensantes du nouveau projet optèrent pour un  tracé radicalement modifié et réduit de moitié  et duquel disparaissait la partie la plus dangereuse, c’est -à-dire, les virages de Malmedy-Masta-Hollowel-Stavelot et des Carrières, sans oublier Burnenville et Masta, pour une toute  nouvelle section et qui  se confondrait parfaitement  dans la topographie existante.

Le moins que l’on puisse dire c’est  qu’ils eurent la main heureuse en faisant appel aux conseils avisés et précieux de Jacky ICKX pour en faire un outil qui se démarque totalement de la kyrielle de nouveaux circuits aseptisés créés depuis.

 

SPA-GP-Belgique-virage-de-la-Source

SPA-GP-Belgique-virage-de-la-Source- photo Manfred GIET

 

En gardant des passages mythiques tels LA SOURCE, EAU ROUGE ou BLANCHIMONT et en y incorporant les nouvelles sections BRUXELLES-POUHON-RIVAGE-LES FAGNES-L’ANTENNE CHIRURGICALE et rebaptisé depuis virage Paul FRERE et la chicane du BUS STOP, les concepteurs ont en effet réussi, tout en réduisant sensiblement les vitesses moyennes , à combiner  un tracé sur lequel les courbes s’enchaînent harmonieusement sans trop casser le rythme et  conçu autour de la pièce maîtresse qu’est sans conteste ce fameux Raidillon de l’Eau Rouge, véritable monument et défi permanent parmi l’ensemble des tracés mondiaux.

 

SPA-Le-Raidillon-avec-les-traces-de-laccident-mortel-de-Bellof-en-1985-©-Manfred-GIE

SPA-Le-Raidillon-avec-les-traces-de-l’accident-mortel-de-Stefan Bellof-en-1985-©-Manfred-GIERT

 

En effet, ce que le film « Le Salaire de la Peur » est au cinéma, le célèbre passage de l’Eau Rouge l’est sans conteste à Spa-Francorchamps !

Transformé et sécurisé à différentes reprises, il n’en reste pas moins vrai que cette portion  « magique » ne trouve son équivalant nulle part ailleurs et  par la même occasion réconcilie certainement tous les nostalgiques du « Grand Francorchamps » , ne fut-ce que par sa sélectivité et les sensations fortes qu’il génère.

Actuellement, ce virage qui engendre les forces verticales les plus importantes de l’année avec près de 1000 Kg par pneu,se négocie pied au plancher,c’est -à-dire à  300 Km/h, à franchir au moins 130 fois par les dix meilleurs pilotes qualifiés sur la longueur totale d’un week-end de GP!

Vraiment Impressionnant en « live »,  rappelant le Roller Coaster de Ferrari World à Abu Dhabi….

 

PROST PREMIER VAINQUEUR DU GP DE BELGIQUE SUR LE NOUVEAU CIRCUIT.

SPA-Alain-PROST-Renault-GP-de-Belgique-1983-©-Manfred-GIET

SPA-Alain-PROST-Renault-GP-de-Belgique-1983-©-Manfred-GIET

 

Cette année à l’occasion du 58ème GP de Belgique, il y aura juste trente ans que Spa-Francorchamps reprenait ses droits pour organiser en alternance avec le circuit concurrent en Belgique néerlandophone de Zolder, le GP.

Cette alternance n’alla toutefois pas au-delà de 1984, suite à un gros litige entre Bernie Ecclestone et les gestionnaires de Zolder restés pantois une fois entrés dans les arcanes des contrats imposés par celui qui déjà à l’époque se profilait comme le futur Calife de la F1 !

En 1983, pour le retour après 13 années d’absence de la F1 à Spa et devant à peine 20.000 spectateurs, Alain PROST imposa sa RENAULT RE 40 devant la FERRARI 126 2B de Patrick TAMBAY et la RENAULT RE 40 de son co-équipier Eddie CHEEVER.

 

SPA-Thierry-BOUTSENGP-de-Belgique-1983-débuts-en-F-1-©-Manfred-GIET-

SPA-Thierry-BOUTSENGP-de-Belgique-1983-débuts-en-F-1-©-Manfred-GIET-

 

Ce même GP vit également les débuts de Thierry BOUTSEN en F1 sur la modeste ARROWS  A6 atmosphérique  et qui au terme d’une carrière longue de 10 années  en F1, avec 163 GP disputés et 3 victoires, clôtura  à  Spa-Francorchamps lors de l’édition 1993 du GP de Belgique, son parcours parmi l’élite.

Mis hors-jeu en 2003 et 2006 suite à la loi anti-tabac et une levée de boucliers du groupement écologiste belge d’une part , des raisons budgétaires et mise en conformité de la zone des stands d’autre part ,le GP de Belgique à Spa-Francorchamps  a néanmoins pu réintégrer chaque fois le calendrier.

Depuis qu’il est aux affaires, Bernie ECCLESTONE a en effet un faible pour le tracé Spadois, pour le plus grand bonheur  des gestionnaires du circuit et du RACB (Royal Automobile Club de Belgique),qui espèrent malgré l’arrivée prochaine de nouveaux GP exotiques, qu’ils feront encore longtemps partie des « heureux »élus.

 

SPÄ-Bernoie-ECCLESTONE-et-Charlie-WHITING-le-premier-donne-son-feu-vert-au-GP-de-Belgique-et-le-second-fait-passer-le-feu-rouge-au-vert-tre©-Manfred-GIET

SPÄ-Bernie-ECCLESTONE-et-Charlie-WHITING-le-premier-donne-son-feu-vert-au-GP-de-Belgique-et-le-second-fait-passer-le-feu-rouge-au-vert©-Manfred-GIET

 

Autre facteur jouant en faveur de Spa-Francorchamps: sa cote auprès des pilotes et qui fait l’unanimité .

La sélectivité du tracé représente pour eux un vrai apport d’adrénaline refoulant au second plan les infrastructures quelque peu désuètes par rapport aux écrins faisant partie du gotha mondial.

A leur yeux,une victoire à Spa revêt certainement autant de prestige, si pas plus, qu’au pied du Rocher de Monaco.

Afin de pouvoir continuer à bénéficier de ce privilège dans le futur, les gestionnaires actuels du circuit ardennais ont toutefois intérêt à adapter leurs infrastructures aux normes actuelles en vigueur ailleurs et améliorer ainsi  le confort de tous les acteurs .

Ce sera le prix minimum à payer par le bailleur de fonds, c’est-à-dire la Région Wallonie-Bruxelles, afin que Spa Francorchamps,  garde sa place au soleil !

Car même si chaque pays organisateur doit « casser sa tirelire » annuellement pour payer le plateau, qui varie selon la tête du client, les retombées financières directes et indirectes restent néanmoins non négligeables.

Ainsi la Wallonie bénéficiera cette année, via le GP de Belgique, d’un  clip touristique TV non négligeable d’une minute, juste avant la retransmission télévisuelle  du GP  qui sera diffusé et vu dans 180 pays à travers le monde, soit par plus de 500 millions de téléspectateurs.

Un petit geste commercial de la part de Bernie,qui en temps normal serait impayable….

Le tracé du GP de Belgique à Spa-Francorchamps en chiffres:

 

SPA-haut-raidillon

SPA-haut-raidillon – photo MANFRED GIET

 

longueur du tracé: 7,004 KM

Nombre de tours à parcourir:44,soit 308,176 Km

Nombre de virages: 20 dont 13 à droite et 7 à gauche

Vitesses de passage dans les principales courbes:  La Source: 80 Km/h  – Raidillon: 310 Km/h- Freinage Les Combes: 315 Km/h-Double Gauche du Pouhon:290 Km/h -Pif-Paf des Fagnes:150 Km/h-Virage Paul Frère:270 Km/h- Blanchimont:315 km/h-Chicane du Bus Stop:90 Km/h

Meilleur tour réalisé sur le tracé actuel: Sebastain VETTEL  en 2009 en 1’47 »263 à 235,071 Km/h de moyenne

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

SPÄ-Ayrton-SENNA-Spa-Francorchamps-Raidillon-1991-©-Manfred-GIET

SPÄ-Ayrton-SENNA-Spa-Francorchamps-dans le Raidillon-1991-©-Manfred-GIET

SPA-Nelson-PIQUET-en-1986-dans-le-Raidillon-©-Manfred-GIET

SPA-Nelson-PIQUET-en-1986-dans-le-Raidillon-©-Manfred-GIET

SPA-Action-spectaculaire-de-Keke-Rosberg-dans-le-Raidillon-en-1983-©-Manfred-GIET

SPA-Action-spectaculaire-de-Keke-Rosberg-dans-le-Raidillon-en-1983-©-Manfred-GIET

F1 Sport

About Author

gilles