PLATEAU SPORTIF DE HAUT NIVEAU POUR LE MAXXIS PONT DE VAUX MONDIAL DE QUAD LES 31 AOÛT ET 1er SEPTEMBRE

affiche-12h-2013

 

A PONT DE VAUX dans l’Ain, les frères MAINGRET ont toujours été les chantres de la compétition en sports mécaniques. Casque et outils raccrochés, Maurice et Bernard, ex-pilote moto en endurance et ex-préparateur en chef des MITSHUBISHI du DAKAR, ont œuvré avec Michel un autre frère et Rodolphe le fils de Maurice, pour faire de leur ville la capitale internationale de la moto et du quad, avec une organisation sportive d’envergure qui en est à sa 27ème édition.

 

Pont-de-Vaux-2011-Bernard-Rodolphe-et-Maurice-Maingret-organisateurs-Photo-Michel-Picard-Autonewsinfo.jpg

Pont-de-Vaux-2011 Bernard,Rodolphe et Maurice Maingret organisateurs-Photo Michel Picard-Autonewsinfo

 

Cette année, le MAXXIS PONT DE VAUX MONDIAL de quad a voulu, tout en conservant son format et les épreuves qui y sont associées, opérer un changement de date afin de viser un public plus nombreux. En effet, par tradition, cette manifestation avait lieu la 3ème semaine d’août afin d’accueillir un maximum de concurrents. Même si le report en fin de mois, a eu pour conséquence de diminuer le nombre d’engagés (les vacances étaient propices pour faire de l’épreuve un but de vacances pour certaines équipes d’amateurs), les organisateurs misent sur le fait que les spectateurs potentiels seront plus nombreux. Afin de les convaincre de faire le déplacement sur le circuit de PONT de VAUX, les organisateurs ont prévu avec le Conseil général de l’Ain des animations de présentation de l’épreuve. Ils espèrent ainsi accueillir, non seulement les véritables amateurs ou fervents spécialistes de ce genre d’épreuves, mais aussi les habitants de BOURG en Bresse ou de MACON qui auront envie de profiter d’un véritable spectacle complet et varié avec les diverses animations encadrant les 12 heures.

 

Bagare-sur-tyerrain-gras-en-2012_-Photo-Alain-MONNOT-autonewsinfo

Bagarre  sur terrain gras en-2012_Photo-Alain MONNOT-autonewsinfo

 

Qu’on se rassure le sport de haut niveau sera bien présent et parmi les quelques 90 équipages engagés, on assiste à une recomposition des équipages habitués de l’épreuve et l’internationalisation du plateau ne perd pas ses droits.
C’est ainsi qu’il conviendra d’ajouter, aux favoris français ex vainqueurs comme les Romain COUPRIE (team YAMAHA Racing, Clément JAY (team Dragon), ou encore le trio Yoan CICLET, Yann MAGNIN et Florent RAMEL trio vainqueur 2012 sur SUZUKI, des anglais très expérimentés ou des américains tout aussi déterminés et pros de la discipline dans leur pays.

 

En-2012-victoire-pour-CHICLET-MAGNIN-et-RAMEL-sur-SUZUKI_-Photo-Alain-MONNOT autonewsinfo.

En 2012, victoire pour CHICLET-MAGNIN et RAMEL sur SUZUKI_Photo-Alain MONNOT autonewsinfo.

 

Comme l’indique notre confrère Jean-Philippe AURAY attaché de Presse de l’épreuve, le très expérimenté Thierry VERSTAPPEN qui reprend du service en tant que manager, (ou sorcier diront certains), est allé chercher aux USA deux pointures, deux des meilleures stars d’outre-Atlantique pour les associer à l’anglais Paul HOLMES qui a gagné à Pont de Vaux en 2010 et 2011 pour former ainsi un équipage exceptionnel dont les qualités sont tout à fait complémentaires. D’un côté l’anglais qui sait gérer une victoire et de l’autre les deux ricains: Joël HETRICK qui brille en cross (2ème du Championnat US, première victoire à 18 ans) et l’autre, Adam MCGILL, remarquable en enduro, (2ème du Championnat US, catégorie Grand National Cross Country).
Pour décrocher l’or, le trio disposera d’un proto hybride flambant neuf préparé par VERSTAPPEN, à partir d’un châssis Walsh et d’un moteur de 450 Honda CRF à injection. Une machine de guerre qui effectuera ses premiers tours de roue à Pont-de-Vaux. On peut s’interroger sur la fiabilité de la machine, mais en revanche du côté des hommes, derrière le chef de file Paul HOLMES, MCGILL et HETRICK, qui tous les deux connaissent le circuit de la vallée de l’Ain, seront performants, d’entrée de jeu.

 

Départ-manche-finale-2012_-Photo-Alain-MONNOT-autonewsinfo.jpg

Départ manche finale 2012_Photo-Alain MONNOT-autonewsinfo

 

La colonie anglaise sera d’importance avec des équipes 100% britanniques comme le team ROCKETMAN ou le team NORA, qui jusqu’alors était intégré au précédent pour sa participation à PONT DE VAUX. Le patron du ROCKETMAN Racing ne cache d’ailleurs pas ses intentions en expliquant :

« Le team ROCKETMAN Racing est indépendant. Au cours des 12 dernières années, le team n’a jamais eu recours aux mêmes pilotes d’une édition sur l’autre. L’objectif reste de présenter un team avec des pilotes qui soient compatibles physiquement et s’entendent. Cela permet d’obtenir de meilleurs résultats. Nous avons toujours pour objectif numéro 1 de gagner. Cet état d’esprit ne nous permet pas en 2013 d’incorporer le team Nora. Ce n’est pas la première fois qu’il ne roule pas avec nous, et sans doute pas la dernière. Nous leur souhaitons bonne chance pour cette 27ème édition. »

Ainsi les choses sont claires. Pour gagner 3 équipages ROCKETMAN seront alignés sur des SUZUKI LTR et l’équipage de pointe aura pour objectif le podium, voire la victoire et, les deux autres ambitionneront de terminer honorablement l’épreuve. Il faut dire que Carl BUNCE troisième du Mondial 2011 partagera le guidon du quad N° 12 avec Justin REID et George CALLAWAY, tous les trois sont redoutablement connus outre Manche pour leurs titres et performances dans les championnats anglais et irlandais.

Le team NORA jouera donc sa partition en solo, mais pas sans ambition. Chris MURPHY qui fréquente en tant que pilote PONT de VAUX depuis 2004, anime en Angleterre l’association British Quad Club NORA MX, et a constitué trois équipages qui s’alignent régulièrement dans le championnat britannique NORA MX DWT. Pour les 12 heures les deux équipages de pointe les N°62 (Jack GRIFFITHS-Clint EAGLE-Jason WILDMAN) et N°61 (Darren JUKES- Roland HOPKINS-Dave WITHBREAD) courront sur des FOURTECH HONDA TRX 450 R, alors que le boss, juste remis de blessure et qui ne manquerait les 12 heures pour rien au monde, s’est réservé un YAMAHA 450 R qu’il partagera avec Aaron POLE et Kierran POWER.

 

 La-lutte-sera-intense-comme-en-2012_Photo-Alain-MONNOT-autonewsinfo

La lutte sera intense comme en 2012_Photo-Alain-MONNOT-autonewsinfo

 

Lors des deux dernières éditions du MAXXIS PONT DE VAUX MONDIAL de QUAD, j’ai remarqué les belles prestations des deux jeunes frères Ettore et Amerigo VENTURA. En 2011 ces italiens terminent neuvièmes et l’an dernier ils cassent leur moteur à deux tours de l’arrivée alors qu’ils tenaient entre leurs mains une très belle septième place. Alors cette année, il était intéressant de connaître leurs ambitions et de mesurer leurs atouts.

« Franchir la ligne d’arrivée après 12 heures de course parmi les 10 premiers serait très bien ! Mais notre objectif affiché se situe dans le Top 5… Notre force, précise Amerigo, (6ème du championnat italien en 2012 et actuellement en milieu de tableau du championnat de France élite), tient à la fois dans notre jeunesse et dans notre expérience. Je viens au Mondial depuis 2009 et mon frère depuis 3 ans. Nous nous entourons pour 2013 d’un troisième pilote de grande qualité, fiable, rapide et aussi très expérimenté en la personne du Français Anthony Souza-Borgès. »

Pour la machine on peut faire confiance à ce team QUADDY puisque les VENTURA sont responsables de l’homologation des quads YAMAHA pour toute l’Europe et que, l’expérience malheureuse de l’an dernier, les a incités à apporter vraiment tous les soins à la préparation de la machine. Gageons que le père, Ricardo, à l’origine d’une rencontre bilatérale avec Maurice MAINGRET qui donnera lieu ensuite à la création du QUAD CONTEST, sera présent pour veiller au bon déroulement des opérations.

 

Pont-de-Vaux-2011-Bain-de-Boue-Photo-Michel-Picard-Autonewsinfo.

Pont-de-Vaux 2011: Bain de Boue-Photo Michel Picard-Autonewsinfo.

 

Bien évidemment à PONT de VAUX l’expérience est un atout non négligeable mais les contraintes physiques sont énormes et selon les conditions de course (en 2011 canicule, en 2012 pluie et boue à gogo) les organismes sont toujours très sollicités et les vieux briscards, s’ils veulent renouveler leurs exploits passés doivent souvent composer leur équipage avec de jeunes pousses dont le physique ne sera pas entamé durant tout le week-end.
De toute manière, tous les pilotes, certains de trouver une piste parfaitement tracée et superbement préparée viennent toujours à PONT DE VAUX pour se faire plaisir. La confrontation avec les américains est toujours la référence et nous avons vu que cette année les pros US entendent bien affirmer leur suprématie.

 

Ambiance-nocturne-Photo-Michel-Picard-Autonewsinfo.

Ambiance nocturne-Photo-Michel Picard-Autonewsinfo.

 

Alors cette épreuve des 12 heures scindée en trois manches, dont une nocturne toujours fabuleuse à suivre, tiendra sans aucun doute toutes ses promesses. Voici les horaires de cette épreuve majeure, encadrée par bien d’autres sources d’intérêt et de spectacle que nous détaillons ensuite.

MAXXIS PONT DE VAUX MONDIAL DE QUAD

–        Essais libres et chronos Samedi 31 août de 08h45 à 10h45.

–        1ère manche Samedi 31 août pré-grille 14h15, départ 15h00, arrivée 18h00.

–        2ème manche Samedi 31 août pré-grille 19h15, départ 20h00, arrivée 01h00 du matin.

–        3ème et dernière manche Dimanche 1er septembre pré-grille 13h00, départ 13h30, arrivée 17h30.

–        Remise des prix Dimanche 1er septembre  18h30 sur le circuit.

Soucieux de proposer aux compétiteurs toute une gamme de compétitions, les organisateurs ont lancé le KENNY QUAD CONTEST qui représente une véritable antichambre pour le Mondial. Cette année l’épreuve prend de la consistance en passant de 2 heures à 3 heures de course (le dimanche de 8h30 à 11h 30). On pourra y repérer les talents de demain avec une autre nouveauté, la possibilité de disputer la course en solo.
Les très jeunes ne sont pas oubliés non plus, avec la course MX 85 qui leur est réservée le samedi.

 

Le free style sera encore à l'honneur

Le free style sera encore à l’honneur

 

Avec le sens aigu de l’organisation qui caractérise les frères MAINGRET, les diverses animations et expositions trouvent toute leur place dans ce week-end, ainsi sont proposés : le QUAD EXPO véritable salon international du quad et de l’accessoire ; le MAXXIS TEST TRACK, piste d’essais avec zones de franchissement ; l’aire de free-style pour quad, fmx, moto-neige, bmx avec les meilleurs « riders » du monde au premier desquels nous trouverons Colten MOORE le frère du regretté Caleb disparu lors des derniers Winter X-Games à ASPEN au Colorado, mais aussi le français Guillaume FAURIE et le costaricien Marco PICADO. A moto ou à vélo, Fred COSSET ou Mike HENDRICK feront le show.
Les « Randos quad » testées avec succès l’an passé, sont à nouveau programmées en lien avec les territoires et les terroirs, permettant de découvrir tout à la fois paysages, gastronomie et vins locaux.

2013-polaris-rzr800-indyred1

Le POLARIS RZR 800

Comme toujours à Pont de VAUX on se veut en avance d’une guerre et des démonstrations de SSV seront proposées avec ce nouveau type de véhicule par le partenaire POLARIS, le dimanche.

Après un 25ème anniversaire de l’épreuve en 2011, la visite du Président Jacques BOLLE en 2012,en 2013, les organisateurs s’adaptent au contexte économique en changeant leurs dates, savent évoluer en modifiant la durée du QUAD CONTEST, en accueillant les jeunes et en ouvrant une fenêtre sur les SSV.

Le-Président-Bolle-découvre-la-course-Photo-alain-Monnot-autonewsinfo.

Le Président Bolle découvre la course_Photo-Alain Monnot autonewsinfo.

 

Nous sommes convaincus que l’épreuve gardera son charme et son pouvoir attractif, que tous les participants apprécient et louent. Nous en avons pour preuve la fidélité et l’enthousiasme d’un certain nombre de concurrents et de partenaires pour lesquels PONT DE VAUX est une épreuve attachante et magique.

 

Maurice MAINGRET  Photo Michel PICARD autonewsinfo

Maurice MAINGRET_ Photo Michel PICARD autonewsinfo

 

L’édition 2013 devrait être un excellent cru sportif et, avant d’aller suivre ces courses passionnantes, nous avons demandé à Maurice MAINGRET de nous donner la recette de cette réussite auprès des concurrents, qu’il faudrait amplifier pour ce qui concerne le grand public.

« La recette, c’est comme toutes les recettes, il faut certains ingrédients : une petite touche de personnalisation et toute une équipe avec chacun qui apporte ses qualités. Cela fait un ensemble, la course a été crée sur cette base là et cela a toujours été préservé de façon à ce qu’elle garde un maximum de qualités. Nous nous appuyons sur une bonne préparation et une forte motivation locale, avec de nombreux bénévoles et beaucoup de jeunes qui nous aident. On en est presque aux petits enfants des pionniers qui sont venus avec nous voici 27 ans ! Cette organisation est un gros travail. C’est une épreuve une fois par an avec une évolution nécessaire. Actuellement nous en sommes à traiter les impondérables. »

Et sur le plan sportif comment se présente les choses ?
« Nous avons un plateau très équilibré puisque au fil des ans les équipes sont déjà venues à PONT de VAUX, les équipes se renforcent, fonctionnent avec plusieurs machines les N°1 les N° 2. Un gros travail est opéré au niveau de la composition des équipages et il n’y a pas cette année de favori qui se détache vraiment. »
Comment les marques sont-elles impliquées pour cette course d’endurance très particulière ?
« Il y a une implication plutôt forte de la part de YAMAHA. Par exemple YAMAHA sort un modèle 2014 qui va courir à PONT DE VAUX avec Romain COUPRIE au guidon. Par contre chez SUZUKI, qui représente environ un tiers du plateau, il n’y a pas de nouveau modèle. COMAS Motos par contre va arriver avec un modèle neuf de 2012, tout juste sorti d’une caisse. Le rôle des préparateurs est donc accru. On pourra citer CANAM avec une belle représentativité et après, pour les autres marques c’est plus épisodique. On va citer quelques HONDA, mais sans aucune implication officielle. »

 

Assistance-rapide-en-vue-dune-troisième-place-en-2012-_-Photo-Alain-MONNOT-autonewsinfo

Sur une SUZUKI privée, assistance rapide en vue d’une troisième place en 2012  _Photo-Alain-MONNOT-autonewsinfo

 

En attendant de rendre compte de cette épreuve originale et attachante, nous tenons à souligner que Jérémie WARNIA qui gagne à peu près tout ce qu’il entreprend, n’a pourtant pas encore pu faire mieux que second à PONT DE VAUX. CANAM n’a pas confirmé officiellement la venue du champion alors que sur le site officiel du pilote, les 12 heures figurent à son calendrier. Alors le constructeur voudra-t-il relever le défi de gagner enfin avec WARNIA, dans la plaine de l’Ain ? Cela ne changerait pas fondamentalement la course mais lui apporterait cette petite pointe de piment supplémentaire comme dans toute bonne recette.

Casse-pour-les-leaders-en-2012-juste-avant-l'arrivée-_PHOTO-Alain-MONNOT-autonewsinfo-Copie.jpg

Casse pour les leaders du Team YAMAHA DRAGON en 2012 juste avant l’arrivée_PHOTO Alain-MONNOT-autonewsinfo

Avant de mettre en ligne ce sujet de présentation du MAXXIS PONT DE VAUX MONDIAL de QUAD, nous apprenons la participation du Néerlandais Joe MASSEN vainqueur du Mondial en 2010 et 2011 avec Romain COUPRIE et Paul HOLMES, dont on a vu qu’ils allaient tenter leur chance de leur côté avec d’autres équipiers. MASSEN a misé sur la jeunesse pour venir lui prêter main forte dans la quête de victoire, en faisant appel pour l’épauler, au champion des Pays-Bas en titre : Mike VAN GRINSVEN, 19 ans (deuxième au classement provisoire européen 2013), et au numéro 1 belge : Davy De CUYPER, 23 ans. Les trois hommes exploiteront un KTM XC 525 cm3 avec un seul objectif : gagner.

Une bonne douzaine d’équipages sont dans le même état d’esprit et ont, eux aussi, de sérieux atouts à faire valoir dans cette soif de victoire.

La YAMAHA AUDEMAR gagannte en 2011_Photo-Michel-Picard-Autonewsinfo1.jpg

La YAMAHA AUDEMAR gagannte en 2011_Photo-Michel-Picard-Autonewsinfo

 

Alain MONNOT
Photos : Michel PICARD, Alain MONNOT et PDV Racing

Quad Sport

About Author

admin