NASCAR. BRILLANTS DEBUTS DU ROOKIE FRANCAIS ANTHONY GANDON A LEXINGTON AUX USA

 
Des débuts prometteurs pour Gandon en NASCAR Nationwide Series

 NASCAR-2013-Anthony-Gandon-en-course-à-Mid-Ohio-en-NASCAR-Nationwide-Series-photo-NASCAR-Whelen-Euro-Series

NASCAR-2013-Anthony-Gandon-en-course-à-Mid-Ohio-en-NASCAR-Nationwide-Series-photo-NASCAR-Whelen-Euro-Series

 

 

A Lexington, dans l’Ohio aux USA, le soleil brille sur Mid-Ohio ce samedi 17 août et près de 100 000 fans sont venus assister à la grande première de la NASCAR Nationwide Series sur ce circuit.

Le Français Anthony Gandon, pilote issu de la NASCAR Whelen Euro Serie Europe, est venu se mesurer aux meilleurs pilotes Américains avec l’objectif de découvrir la NASCAR US et de vivre une expérience extraordinaire.

 

Les essais et les qualifications se sont parfaitement déroulés, la voiture et le pilote étaient prêt à affronter les 200 miles (320 kms) et plus de 3 heures de course prévus au programme. La stratégie mise en place était dans un premier temps d’éviter les embuches d’une course que tout le paddock annonce comme très chaude, puis de hausser le rythme pour entrer dans le Top 20.

Anthony s’élance en 32ème position et parvient à boucler le premier tour sans embûche et prendre un bon rythme pour évoluer aux alentours de la 25ème position. Après les ravitaillements et quelques restarts, il pointe 21ème à la mi-course.

Gestion du trafic, pitstop, restart, dépassements musclés …

Anthony gère parfaitement la situation et l’objectif d’entrer dans le Top 20 devient chaque tour plus réaliste. Peu après la mi-course, le comportement de sa Ford Mustang se dégrade et la voiture devient « tight », très sous-vireuse. Le Français se fera même piéger en effectuant un tête-à-queue sans conséquence pour sa machine.

Un nouveau passage par les stands pour ajuster le setup n’y changera rien, la Ford Mustang devient de plus en plus instable. Il faudra alors se résoudre à s’arrêter de nouveau aux pits pour réparer une suspension endommagée. 3 tours seront perdus dans l’opération.

Dès lors Anthony s’efforcera de rejoindre l’arrivée pour passer le damier à la 28ème place finale.

Le jeune pilote, qui a tout donné durant les 3 heures passées dans l’habitacle surchauffé de sa voiture, est heureux.

« C’était une course incroyable !! J’ai tout donné !! Il y a beaucoup à apprendre. Heureusement je m’étais bien préparé. En disputant la NASCAR Whelen Euro Series, j’avais déjà toutes les bases de la NASCAR et Jérome Galpin était là pour m’aider et me spotter. Il y avait aussi Tony Pereira et Damien Bellocq de mon Team TFT ainsi que toute ma famille. Un grand merci à tous pour cette aventure extraordinaire !!! Cette expérience unique va me servir pour la fin de saison et tenter de décrocher le titre en division Open et entrer dans le top 5 en Elite. Nous travaillons également déjà sur l’année prochaine avec un programme NASCAR en Europe et aux USA … ».

Six mois après avoir découvert l’univers NASCAR, la carrière du jeune pilote semble maintenant tournée vers cette discipline unique au monde.

Et qui fait rêver des millions d’Américains, fans de compétitions automobiles…

La NASCAR aux USA, rivalisant en audiences TV avec les disciplines les plus médiatiques et les plus prisées comme le Basket et le football Américain et son célèbre Superbowl !

Après Ander Vilarino à Daytona et Anthony Gandon, un troisième pilote issu de la NASCAR Whelen Euro Series s’alignera au départ d’une série NASCAR aux USA :

Fred Gabillon disputera en effet, lui aussi à son tour, une course de K&N Pro Series à la rentrée.

Comme nous le rappelait Gilles Gaignault, tout le mérite en revient au promoteur Français, la famille Galpin qui a selon lui, eu l’audace et le culot, il y a maintenant cinq ans de lancer en France, ces épreuves de grosses berlines survitaminées qui rencontrent un énorme succès populaire auprès du public et qui ne cesse d’attirer pilotes et Teams

On n’oublie pas qu’autrefois en 1983, Claude Ballot-Lena fut le tout 1er pilote tricolore à se risquer en Nascar. Et que plus récemment Julien Jousse et Michel Disdier se sont eux aussi laissé tenter par cette formidable aventure…

Stéphane ENOUT

Photos : NASCAR-Whelen-Euro-Series

 

 

Nascar Nascar Whelen

About Author

gilles