MOTOGP : PHOTOS SUBLIMES…D’UN GP D’INDIANAPOLIS DE GEANTS !!!

 

Cette première photo a été prise à un moment crucial de ce sublime GP qu’a été Indianapolis, le seul dommage étant que le circuit est d’une dangerosité extrême, et que les pilotes du MotoGP ont pu parfois se croire sur la glace du trophée Andros, à 330 km/h !

Bon, la photo.

Marquez est parti trois, derrière Lorenzo et Pedrosa.

Il a mis dix tours à passer Pedrosa, qui roulait manifestement moins vite, il aura quatre secondes de retard sur Marquez à l’arrivée, mais c’est un pilote qui ne fait pas d’erreurs en trajos. .

Puis Marquez a mis un tour pour remonter sur Lorenzo.

Puis le tour suivant, il passe Lorenzo.

Et voilà ce que cela donne, avant que Marquez décide de prendre le large…

« Je n’ai pas réussi à prendre un bon départ mais je savais avant la course que seule la fin allait compter. Durant les dix premiers tours, j’ai simplement essayé de suivre Dani et Jorge en économisant les pneus. Une fois que j’avais consommé une partie du carburant, j’ai commencé à attaquer. J’ai creusé l’écart et j’ai même pu me faire plaisir sur les glissades. C’était génial. Les 25 points sont importants. Je me sens toujours bien aux Etats-Unis et j’ai gagné trois courses ici cette année. Maintenant nous pouvons rentrer en Europe et essayer de continuer comme ça. J’ai eu un week-end parfait et j’essayerai d’en refaire à l’avenir, mais ce sera difficile. Il y a encore beaucoup de courses et Jorge et Dani ont plus d’expérience que moi. »

C’est une des plus belles photos que j’aie vues en MotoGP…

 

ET DES BAGARRES DE DIEUX…

 

J’en ai ajouté deux qui racontent ce qu’est l’excellence en compétition.

La première est le dépassement de Marquez sur Lorenzo, au millimètre près, à plus de 250 km/h, et où tout se passe bien, on le rappelle sur une piste avec des changements de goudron et donc d’adhérence continuels.

 

 

La seconde est celle du dépassement incroyable que fait Rossi en fin de course pour doubler en même temps Crutchlow et Bautista, ce qui fait vraiment regretter qu’il n’ait eu sa moto en main qu’après beaucoup de tours, manifestement en pneus neufs, il n’arrivait à rien, c’est après usure qu’il devient le sublime pilote que l’on connaît.

Ce qu’en dit Rossi :

« Au total, ma course n’a pas été si mauvaise, surtout la deuxième partie. J’ai pu piloter correctement et me faire plaisir. J’ai fait un très bon chrono sur la seconde moitié et je me suis bien battu avec Bradl et Bautista mais surtout avec Cal sur le dernier tour, c’était très fun. La quatrième place est un bon résultat pour moi ici parce que c’est l’un des circuits qui me réussissent le moins et que je partais en neuvième position. Je suis donc assez content. Nous avons encore du travail à faire et nous devrons comprendre pourquoi je n’arrive pas à piloter la moto sur les premiers tours et à utiliser le surplus de grip. Sur la seconde moitié, quand les pneus glissaient, je pouvais entrer dans les virages plus rapidement, j’allais plus vite et j’ai pu fait de bons chronos. Nous devons essayer de progresser parce que les trois pilotes de devant sont très forts. »

On ne demande qu’une chose…

Revoir ce genre de duels à Brno et ce des dimanche !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTOGP

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis