MOTOGP : AUTOMOTONEWSINFO : DES MENACES, DU POGNON, DES MENSONGES, DES INDISCRETIONS, DES PROMESSES…

 

Outre le GP d’Indianapolis, que l’on a vu (photo ci-dessus) comme d’habitude avec 60 000 spectateurs SUR LES TROIS jours dans un endroit qui reçoit, à l’occasion des 500 Miles, 400 000 spectateurs dont 250 000 assis, il s’est passé des tas de choses en coulisses. Voici donc quelques indiscrétions pas toujours de haute volée…

 

INDIANAPOLIS VEUT GARDER SON GP, MENACES…

"INDY"

« INDY »

 

Les menaces sur ce GP sont une très bonne chose d’ailleurs, on a expliqué ici cinquante fois que pour la moto c’est une imbécillité sans nom et l’on verra que les pilotes sont d’accord là-dessus.

Bon, la Dorna, boîte espagnole, organise quatre GP en Espagne et trois aux USA, ce qui est absurde pour un Championnat dit « du monde ». Par ailleurs, les pays asiatiques, qui fournissent les motos importantes et aussi l’argent de plusieurs teams, demandent que ce Championnat « du Monde » soit plus souvent organisé en Asie.

Donc, la Dorna doit supprimer certains GP, et l’on commence par Indianapolis. Ce circuit, hélas, a encore été signé pour 2014 mais à condition de faire de gros changements. Pour savoir ce qui serait souhaitable aux yeux des pilotes, les amerlos ont invité Rossi et Cal Crutchlow.

Réponse des susdits : Oui, mais il faut refaire entièrement l’asphalte qui pour l’instant est une constellation de taches (et donc d’adhérence) différentes, et modifier le tracé en plusieurs endroits.

C’est en effet ce que l’on reproche tant à ce circuit.

Ce qui veut dire des millions de dollars à claquer

Ce qui n’a jamais fait peur à des investisseurs US, d’autant plus qu’avec des gradins vides, le GP est très déficitaire.

On fait comment alors ?

Simple, on appelle Monsieur Red Bull, qui se fout comme de sa première chaussette du nombre de spectateurs mais qui veut des retombées TV mondiales.

Et pour cela, les trois GP US qui sont sponsorés par Red Bull sont un formidable levier publicitaire, et l’on sait que chez red Bull, on ne manque ni d’idées, ni de pognon…

Bon, mais pourquoi pas les autres GP US ou d’autres chez qui la moto n’a ni légitimité ni existence ?

Parce que l’Inde veut son GP, l’Indonésie, la Chine, la Thaïlande, les Philippines et aussi certains pays d’Amérique du Sud, on sait que l’Argentine arrive dès 2014…

Et ces pays sont de gros marchés pour la moto, fût-elle de bas de gamme.

Austin ? Pas à l’ordre du jour, en plus les pilotes aiment bien ce circuit très beau, très réussi. Qui plus est, il gagne déjà de l’ »argent avec la F1, beaucoup d’argent, tout simplement parce qu’il a au sud de l’Etat du Texas un pays qui adore les sports mécaniques, le Mexique. En F1, il ya un pilote mex, Perez, qui roule fort en plus, et dans les gradins d’Austin façon F1, on parlait beaucoup espagnol. Le fait que l‘Espagne domine la quasi-totalité des cylindrées du MotoGP est aussi un argument pour ce type de public. La tendance est donc plutôt au contrat long avec la Dorna. Il ya bien toujours ce procès avec Kevin Schwantz, qui a été viré du projet avec pertes et fracas alors qu’il s’y était beaucoup investi au départ mais aux USA, ce sont les avocats qui rendent la justice quand les plaideurs sont pétés de thunes, donc on trouvera une solution !

Quant à Laguna Seca, outre qu’il se trouve en Californie, là où toute la compétition moto US est concentrée, c’est un circuit magnifique, légitime et sur lequel on roule depuis plus de vingt ans.

Bref, le seul visé est Indy…

Pourquoi pas d’autres circuits sans légitimité, sans public, sans intérêt (pour la moto !) comme le Qatar ?

Parce que le Qatar est le pays le plus riche au monde, qu’il achète tout partout et que  ce qu’il paie comme redevance à la Dorna suffirait à combler une partie du déficit de la sécu en France !

Bref, on ne menace pas des gens aussi sympathiques à une époque où l’argent se fait aussi rare que l’eau dans le Ténéré…

 

LCR : LE DOUBLE LANGAGE DE LUCIO CECCHINELLO

 

On sait que Bradl, ses jolies perfs américaines y sont pour beaucoup, vient de signer une année de plus avec le team LCR, pour rouler sur une moto très bien préparée par le HRC…

Ce qui fait un pilote.

 

SREFAN BRADL

STEFAN BRADL

 

Chaque team a le droit de faire courir deux pilotes.

Et Honda avait très envie de proposer à Cecchinello de faire rouler Jonathan Rea, actuellement pilote de WSBK, Superbike mondial, Cechinello l’a d’ailleurs reconnu mais en bottant en touche…

Ce qu’il en a dit :

« Pendant le Sachsenring Tomonori Sato, qui est responsable des équipes satellites au HRC m’a contacté. Il m’a demandé si je serais intéressé par un coureur de Superbike pour le Championnat du Monde Moto GP 2014 comme deuxième pilote. Je lui ai dit très clairement lors de cette réunion ce que j’avais déjà dit l’hiver dernier. Un tel projet ne peut être réalisé qu’avec un budget supplémentaire de 3 millions d’euros au moins. Vu notre situation, en 2014 notre projet s’articulera uniquement autour de Stefan Bradl. »

Au passage, on apprend donc que faire rouler un pilote sur une compé-client coûte au bas mot trois millions, on est loin du million indiqué par la Dorna pour catégorie de motos…

Lucio avait ajouté «  L’idée vient de Livio Suppo, mais il  connaît notre situation économique actuelle, nous n’avons pas de budget pour deux pilotes. Par conséquent, il ne peut pas nous suggérer d’accueillir Rea».

Et puis, aux USA, les journalistes qui travaillent pour MotoGP.com, la Dorna donc, ont eu une autre réponse, à propos de la venue éventuelle de Nicky Hayden…

 

NICKY HAYDEN

NICKY HAYDEN

 

Le même Cecchinello… « Pour moi ça reste un rêve mais disons qu’il y a peut-être une possibilité, nous sommes en discussion avec le HRC (Honda Racing Corporation) et ils discutent avec Honda ici aux Etats-Unis. Nous allons voir si nous pouvons réunir le budget et éventuellement avoir une seconde moto dans notre team. »

Tiens donc…

Pas de budget, et quand il s’agit de Hayden et de Honda US, il ya du pognon à l’horizon…

La puissance de Honda US n’y est évidemment pour rien tsss… tsss…

Hayden qui confirme en plus !

« Cette opportunité serait très intéressante mais pour l’instant j’ai déjà deux options assez enthousiasmantes. Il y aura forcément un gros changement pour moi l’an prochain. Il y a des choses prometteuses mais il y a encore beaucoup de détails à voir et je suis encore loin de prendre une décision. Nous ne savons pas encore quel sera le niveau des compétition-client l’an prochain, nous ne connaissons pas leur potentiel mais je suis assez optimiste pour mon avenir. Oui, il y a eu des discussions avec LCR. Je ne vais pas le nier. »

Voilà, on peut nous prendre pour des cons, mais il ya quelques limites quand même.

Ce qui est sûr, c’est qu’entre le marché colossal que se goinfre Honda aux USA et ce malheureux Jonathan Rea, septième au WSBK 2013 pour l’instant, y’a pas photo ! En plus Rea est anglais mais de seconde zone, il est nord-irlandais !

Bref, question pognon, il représente queue dalle…

 

NGM 2014 : DE VRAIES M1 YAMAHA… ET UNE P…DE BAGARRE ENTRE PILOTES !

 

On a dit que ne trouvant pas preneur pour ses moteurs M1 compé-clients, Yamaha et son boss Lin Jarvis avaient donc proposé au team NGM, qui court cette année en CRT avec Corti et Ewards, de devenir une équipe Yamaha « ter », avec des motos très performantes. En fait, ce sera la M1 2013 avec électronique Magneti Marelli.

Cuzari, le patron de NGM : « Nous avons un accord avec Yamaha pour louer le moteur et le cadre, et ils nous fourniront donc une moto presque complète. Nous devrons nous occuper nous-mêmes du carénage. Nous allons utiliser l’ECU de Dorna, avec 24 litres de carburant et un pneu tendre supplémentaire, selon le règlement. Yamaha a déjà commencé à tester le moteur avec l’ECU de Dorna et ils sont optimistes à ce niveau-là. »

Bref, pour un team, devoir se préoccuper seulement du carénage, c’est finalement une bonne année 2014 qui se profile à l’horizon.

Mais c’est sur le choix des pilotes que ça va chier.

Parce que Yamaha, qui consent des tarifs très promotionnels sur ses motos, va peut-être aussi demander des pilotes façon calibre !

 

GIOVANNI CUZARI

GIOVANNI CUZARI

 

Cuzari : « Je vous en dirai plus à Silvertsone dans quinze jours. Je respecte mes deux pilotes actuels, Colin et Claudio, mais je dois aussi me plier à certaines exigences de Yamaha. Nous sommes en discussion avec Nicky Hayden Aleix Espargaró, Jonathan Rea et d’autres très bons pilotes. Je ne dis pas que nous n’avons pas de bons pilotes. J’ai de très bons pilotes mais je dois évidemment prendre la meilleure décision pour le team et pour nos fans mais surtout pour mes sponsors qui soutiennent ce projet. »

Autrement dit, entre les pilotes, c’est la guerre civile.

Il n’aura échappé à personne que comme par hasard, Colin Edwards a été le meilleur pilote CRT des essais chronos du GP d’Indianapolis… La guerre est ouverte !

 

ROBERTS DE RETOUR ? MYSTERE …

 

Kenny Roberts est pour l’instant le dernier pilote à être devenu Champion du Monde 500 dès sa première année dans la catégorie.

Trois titres au total, 1978, 1979, 1980.

Puis, il a été team manager, il a fait courir Jean Michel Bayle en GP, entre autres.

Et il annonce son retour, de façon très mystérieuse…

« Nous travaillons là-dessus. Et nous travaillons sur quelque chose d’assez gros, ça se fera ou ça ne se fera pas. Ce n’est pas pour tout de suite. Quand nous reviendrons, nous reviendrons avec quelque chose de gros ! Et si vous ne me voyez pas, vous saurez que ça n’a pas marché. Ce sera difficile à faire en 2014 mais encore une fois, si nous avons quelque chose de gros, nous pourrions peut-être le faire. Si nous n’avons pas confirmé d’ici plus ou moins un mois, je pense que ce ne sera pas pour 2014. »

Gloups ! Sob ! Kezaco ?

Bien sûr, on pense tout de suite à Nicky Hayden.

Et oui, encore lui, Ducati le fout dehors à la fin de l’année et lui propose le WSBK dont il ne veut pas.

Ce qu’il veut, lui, c’est rester en MotoGP.

Mais, on l’a vu plus haut, Hayden est courtisé par LCR, avec une Honda compé-client, et il semble que Yamaha aimerait le voir sur l’une des deux NGM-M1 l’an prochain…

Alors ?

Alors d’abord, une fois que Hayden aura décidé du team avec lequel il court, cela laissera des places pour les autres.

Une sorte de jeu de chaises musicales en quelque sorte.

Dans lequel Roberts veut devenir chef d’orchestre mais… avec quels solistes ?

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP ET YAMAHA

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis