GT FIA. AU SLOVAKIA RING, VICTOIRE ET DECEPTION POUR LE SEBASTIEN LOEB RACING

 

 GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Victoire-MERCEDES-en-seconde-course


GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Victoire-MERCEDES-en-seconde-course – photo SRO-V/Images

 

 

A BRATISLAVA au SLOVAKIA Ring, la seconde course revient à la Mercedes SLS de l’équipe Gravity du duo Afanasiev-Simonsen au terme des 27 tours.

Le podium étant complété par les Audi R8 du Team Belgian Audi WRT, celles de Mayr Melnhof-Rast qui finit seconde à 4”148 et celle d’Ortelli-Vanthoor 3éme à 4”991.

A noter l’abandon des le départ de la McLaren de Sébastien Loeb, victorieuse ce matin de la 1ére course suite à un contact avec la Lamborghini de Cox, Loeb ayant estimé qu’Ortelli avait anticipé le départ alors que c’était lui le leader et n’ayant pas accéléré à fond, cela a eu pour conséquence d’occasionner un accrochage !

Et un début d’incendie de la McLaren contrainte de s’arrêter et d’abandonner sur le circuit.

Derrière le trio de tête, suivent, une 3éme Audi WRT, de Stippler-Sandstrom, 4éme à 5”422, la BMW Z4 de Zonta-Jimenez de BMW Brazil à 15”356, la Lamborghini Gallardo de Baumann-Proczyk à 22”783 et la seconde McLaren MP4/12C du SLR de Zuber-Parisy, septièmes à 27”438.

Au Championnat, Ortelli-Vanthoor occupent le commandement totalisant 94 points devant Sandström-Stippler, 75 pts, Mayr Melnhof-Rast, 64 pts, Buhk-Day 53 pts et Parisy-Zuber qui en compent 39.

 

GT-FIA-2013-SLOVAKIA-MC-LAREN-SLR.

GT-FIA-2013-SLOVAKIA-MC-LAREN-SLR.

 

Auparavant sur le SLOVAKIA Ring, succès dimanche matin lors de la Course qualificative de la McLaren MP4/12C de l’équipe SLR de l’équipage formé du Français Sébastien Loeb et du Portugais Alvaro Parente.

Et ce bien que pénalisés samedi soir tout comme la seconde voiture-sœur, celle du tandem Zuber-Parisy et l’Audi R8 LMS ultra du Belgian Audi Club Team WRT d’Otelli-Vanthoor et ce pour avoir rejoint la piste pour disputer la Superpole avec plus de cinq secondes après l’heure fixée, la McLaren finalement victorieuse s’étant élancée du 8éme rang seulement !

Mais Parente a effectué un magnifique départ, permettant à Loeb de récupérer le volant en seconde position et de filer ensuite vers leur deuxième victoire de l’année après celle décrochée au printemps lors de la manche d’ouverture à Nogaro.

Ce 1er podium étant complété d’une part par les leaders du classement provisoire du Championnat, le Monégasque Stéphane Ortelli et le Belge Laurens Vanthoor,dans le baquet de l’une des deux Audi R8 LMS ultra, la N°11 du Belgian Audi Club Team WRT qui termine à 5″027.

Et d’autre part par la Lamborghini LP560-4 du Team Reiter de la paire Peter Kox – Stefan Rosina, 3éme à 5″700.

Suivaient, la seconde McLaren MP4/12C du Sébastien Loeb Racing du duo Zuber-Parisy, à 8″107 puis la deuxiéme Audi R8 WRT de la paire Mayr Melnhof- Rast qui s’était élancée depuis la pole et qui se classe 5éme à 13″701 devant la Mercedes SLS de chez Gravity et que se partagent Afanasiev-Simonsen 6éme à 14″195.

Le TOP 10 étant complété par les deux BMW Z4 de BMW Brazil de Bueno-Khodair et Zonta-Jimenez, par l’Audi R8 du WRT de Stippler-Sandstrom et par la seconde Mercedes SLS Gravity de Buhk-Day, respectivement classées à 20’’053, 21’’023, 25’’029 et 29’’960

 

 La course au sein du Team SLR

 GT FIA 2013 SLOVAKIA McLaren SebastienLoebRacing ©V-Iimages.


GT FIA 2013 SLOVAKIA Une seconde victoire pour la McLaren du Sébastien Loeb Racing ©V-Images.SLR

 

 

 

Ce week-end, le Team SLR aura connu le chaud et le froid. Joie donc et déception aussi, hélas

Pour le positif, l’équipe remporte une deuxième victoire après celle déjà décrochée en début de saison lors de la manche d’ouverture à Nogaro.

Et, cette deuxième victoire en FIA GT Series, décrochée sur le Slovakia Ring ce week-end, est venue à point  nommé pour réaffirmer combien les ambitions du Team Sébastien Loeb Racing, sont fondées.

Elle est surtout une juste récompense pour tous les membres de l’équipe qui travaillent d’arrache-pied pour étoffer le palmarès de l’équipe Alsacienne. Elle démontre aussi et surtout que lorsque l’écurie peut dérouler son tableau de marche sans encombre, elle pointe toujours aux avants postes.

 

Course qualificative

GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Sebastien Loeb Racing-©V-images.

GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Sebastien Loeb Racing-©V-images.SLR

 

Animateurs des qualifications, Alvaro Parente au volant de la McLaren MP4-12C N°9 et Mike Parisy dans le baquet de la 10 seront  par la suite malheureusement  bêtement déclassés de la Super Pole pour une question d’interprétation du règlement, la fenêtre d’entrée en piste !

Qu’à cela ne tienne, les deux sociétaires surgissent des 4éme et 5éme lignes au départ de la course qualificative et comme à la parade, se présentent l’un derrière l’autre à l’abordage du premier virage. Ce départ qualifié de ‘phénoménal’ par les commentateurs, sera récompensé pour Alavaro Parente par la seconde place à la sortie de la courbe soit déjà six positions de récupérées !

Le trou de souris était si petit que Mike Parisy, au volant de la voiture sœur ne peut s’y glisser. Le Palois peut tout de même conquérir deux rangs dans la manœuvre et ainsi se joindre au groupe de tête.

Le safety car, entré en piste pour évacuer une voiture concurrente victime d’un incendie, impose le statut quo dans le peloton dès la 10éme minute. Les débats ne reprennent qu’un quart d’heure plus tard, simultanément à l’ouverture de la fenêtre des changements de pilotes.

Opportunément, Mike Parisy s’engouffre immédiatement dans les stands pour transmettre le relai à Andreas Zuber tandis qu’Alvaro Parente reste en piste, lui, jusqu’à la trente quatrième minute de course.

Installé aux commandes de la McLaren N°9, Sébastien Loeb met immédiatement la pression sur l’Audi de tête et prend le leadership de la course au freinage du premier virage !

Derrière, les choses se décantent également pour Andy, 6éme, qui harcelle sans relâche ses prédécesseurs jusqu’à pousser à la faute son vis-à-vis, pour passer le drapeau à damier 4éme, au pied du podium.

D’excellents résultats donc synonymes de pole position et de seconde ligne pour la course de championnat, quelques heures plus tard.

 

Course de Championnat

 

 GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Team-SLR-McLAREN


GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Team-SLR-McLAREN – photo V/Images – SRO

 

 

Agenda bien rempli pour les protagonistes du FIA GT Series qui se positionnent sur la grille de départ de cette antépénultième course du Championnat, quelques heures seulement après l’arrivée de la course qualificative.

Toujours sous un généreux soleil, Sébastien Loeb emmène la meute dans son sillage pendant le tour de formation.

Détenteur de la pole position, c’est donc à lui de donner le top du départ.

Pourtant, à la sortie du virage 14, conditionnant la ligne droite du départ, l’Audi N°11 prend de nombreuses longueurs d’avance sur la McLaren N°9 et ce alors que les feux sont encore au rouge ! !!

La manœuvre crée la confusion dans la procédure et plusieurs concurrents répondent au démarrage anticipé de l’Audi prenant, dans le même temps, l’avantage sur la McLaren du nonuple Champion du Monde des Rallyes !

Sébastien Loeb ne pourra s’extraire de ce départ chaotique, victime de touchettes qui le poussent à l’abandon, victime d’un début d’incendie, lequel motive l’intervention du safety car pendant 15 minutes.

 

GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Depart-houleux-de-la-seconde-course.

GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Départ-houleux-de-la-seconde-course. photo V/Images – SRO

 

Dans ces conditions, tous les espoirs de bon résultat reposent désormais sur la McLaren N°10. Compté 4éme au restart, Andy Zuber accède au podium provisoire, lorsque l’Audi N°11 doit accomplir un drive through, sanctionnant logiquement son départ anticipé.

Toujours dans  le rythme, Andy rejoint les stands pour céder le volant à Mike Parisy, à moins de cinq secondes du leader.

Comme à leur habitude les hommes du Sébastien Loeb Racing libèrent Mike après un arrêt rondement géré – 2éme du pit-stop challenge – car à son retour en

piste la McLaren du Palois, pointe au 4éme rang mais doit immédiatement répondre aux attaques de la BMW N°2 puis de plusieurs Audi.

En proie à un problème moteur, la McLaren N°10 doit ralentir la cadence et franchit finalement la ligne d’arrivée en septième position

 

Les réactions…

 

 GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Podium-course-1-avec-Seb-LOEB-et-Alvaro-PARENTE-1er


GT-FIA-2013-SLOVAKIA-Podium-course-1-avec-Seb-LOEB-et-Alvaro-PARENTE-1er

 

Sébastien Loeb :

« Alvaro a pris un départ incroyable dans la première course et cela lui a permis de me rendre la voiture en deuxième position. J’ai pu rapidement attaquer l’Audi et prendre la tête. C’est bien de gagner à nouveau, d’autant que nous avons manqué de réussite depuis le début de saison. Malheureusement, nous n’avons pas pu confirmer dans la deuxième course. C’est à la voiture en pole d’imprimer le rythme, or l’Audi était devant moi avant la ligne et avant les feux. Cela change tout et je me retrouve au milieu du peloton, bloqué sur ma gauche et ma droite. Le Slovakia Ring est une piste difficile, avec peu de repères, mais c’est un circuit varié et très intéressant. C’était une bonne expérience de courir ici. »

A ses côtés, Alvaro Parente, poursuit :

« J’ai l’impression de revivre un phénomène de déjà vu… Je ne vais pas répéter ce que je décrivais à Zandvoort ! C’est incroyable… Nous sommes toujours dans le trio de tête en qualifications et en course. Ce matin, nous réussissons vraiment un bon départ et Sébastien fini la course en beauté. Cette victoire en Course 1 et la pole dont elle est synonyme est une motivation supplémentaire pour la seconde course. Mais nous ne pouvons pas en profiter. Dans ces conditions le départ ne pouvait pas être donné et il aurait fallu refaire un tour de formation. »

C’est une question de bon sens et de logique… mais le directeur de course en a décidé autrement ! Et n’a pas cru bon respecter à la lettre le pourtant sacro-saint règlement !!!

Quant à Andreas Zuber, lui, il poursuivait :

 « Dur week-end. Très honnêtement, je suis convaincu que nous avions la meilleure voiture. Notre ingénieur a défini un réglage presque parfait et l’équipe a réalisé des pit stop réellement impressionnants. Mais notre temps en super pole a été annulé et cela change la donne. Dans la seconde course, nous arrivons malgré la cohue du départ à rester au contact de la tête avant de perdre petit à petit de la puissance. Finir avec les points de la 7éme place est une satisfaction dans ces conditions. »

Enfin, Mike Parisy, concluait :

« Le Sébastien Loeb Racing a de nouveau réalisé une belle performance, performance que les résultats ne montrent pas forcément. Le team a prouvé encore une fois sa combativité, son ultra compétitivité et à quel point il met tout son cœur dans son objectif. Nous devons éloigner tous ces faits de course qui entravent notre potentiel de victoire. Encore un week-end rageant mais terriblement satisfaisant si l’on regarde les choses en profondeur. La performance en qualification est là pour les deux autos, les résultats en course parlent d’eux-mêmes. Pour ma part, j’ai pu démontrer ma pointe de vitesse sans rougir face à des pilotes officiels. Souhaitons qu’à Navarra nous ayons enfin les mains libres pour nous exprimer. »

Quoiqu’il en soit, l’équipe SLR poursuit avec succès son apprentissage face à des écuries qui disposent elles d’années d’expériences.

 

Aurélie ELBAZ

Photos : V-IMAGES et SRO

 

 GT-FIA-2013-SLOVAKIA-MERCEDES-SLS-AFANASIEV-SIMONSEN-1ére-seconde-course-photo-SR0


GT-FIA-2013-SLOVAKIA-MERCEDES-SLS-AFANASIEV-SIMONSEN-1ére-seconde-course-photo-SRO- V Images

 GT-FIA-2013-BRATISLAVA-SLOVAKIA-RING-SOURIRES-des-jolies-filles-de-SLOVAQUIE-photo-SRO-VImages.


GT-FIA-2013-BRATISLAVA-SLOVAKIA-RING-SOURIRES-des-jolies-filles-de-SLOVAQUIE-photo-SRO-VImages.

 GT FIA 2013 SLOVAKIA Sourire de GRID GIRL.


GT FIA 2013 SLOVAKIA Sourire de GRID GIRL. PHOTO SRO – V/Images

 

Sport

About Author

gilles