MONTAGNE. LE MONT DORE ? UN MONUMENT, LE SPRINT ABSOLU

 

 MONTAGNE-2012-Route-course-de-cote-MONT-DORE


MONTAGNE-2012-Route-course-de-cote-MONT-DORE

 

Le Mont Dore-Chambon sur Lac, est l’épreuve Reine du Championnat de France et d’Europe de la Montagne

Ce week-end, se dispute la 53éme édition.

Après la cinquantième édition en 2010, dernière d’une série sous la seule bannière de l’ASA Mont-Dore et de son infatigable Président, le Docteur Yves Auriacombe, qui fut maire du Mont Dore, l’association SCO (Sancy Côte Organisation) a repris par délégation d’organisation cette course mythique et unanimement appréciée.

 

 

MONTAGNE-2012-MONT-DORE-4-AOUT-Docteur-Yves-Auriacombe-Photo-autonewsinfo

MONTAGNE-2012-MONT-DORE-4-AOÛT-Docteur-Yves-Auriacombe-Photo-autonewsinfo

 

L’ASA Mont-Dore reste l’interlocuteur sportif de la FFSA. Daniel Pasquier, pilote émérite en course de côte, expérimenté dans la gestion d’une association et ancien concessionnaire BMW, ayant lui, la lourde charge d’assurer la pérennité de ce véritable ‘Monument’ du sport automobile Français et Européen.

Ils sont nombreux derrière lui, partenaires institutionnels et privés, pilotes, organisateurs, responsables sportifs, journalistes, pour le soutenir dans cette tâche exaltante. Le succès rencontré en 2012, démontre que l’épreuve du Mont Dore-Chambon sur Lac, est bien à la course de côte, ce que Monaco est à la F1 ou Le Mans à l’endurance.

 

MONTAGNE-2012-Course-de-cote-MONT-DORE-depart

MONTAGNE-2012-Course-de-cote-MONT-DORE-départ

 

La course de côte est à la compétition auto ce que le 100 mètre est à l’athlétisme… un sprint absolu où Il faut traquer le moindre millième de seconde et ce, dès le premier tour de roue. En championnat d’Europe, le classement se fait sur 10 km minimum d’où le cumul des deux meilleures manches.

En 2012, si l’Italien Simone Faggioli remporte la course européenne, Nicolas Schatz restera le patron dans le classement français, à noter le record qui n’est pas tombé, toujours détenu par Simone Faggioli en 2011 avec son incroyable proto Osella à plus de 135 km/h de moyenne et des pointes à 250 km/h au sommet de l’épreuve !

La course de côte du Mont-Dore proche du Chambon-sur-Lac est considérée par pilotes et spectateurs comme étant la plus belle d’Europe grâce à son paysage magnifique et sa vision quasi intégrale de la course depuis le sommet.

 

MONT-DORE-2012-NICO-SCHATZ-et-Gilles-GAIGNAULT-photo-autonewsinfo

MONT-DORE-NICO-SCHATZ-et-Gilles-GAIGNAULT- photo-autonewsinfo

 

Alors que nous le questionnions sur le Mont Dore, Nicolas Schatz, nous à confié :

«  Le Mont Dore ? C’est la plus connue des courses de côte car la plus célèbre en France mais aussi à l’étranger. Son rayonnement provient peut-être à cause des grands noms qui s’y sont produits. Et pas  nécessairement des spécialistes de la côte. Le site est, il est vrai exceptionnel et c’est sûrement aussi l’une de raisons de ce succès. Cette année d’ailleurs, le public va pouvoir admirer la Norma avec laquelle Romain Dumas a couru à Pikes’Peak. Le Mont Dore est une course qui a une saveur et une valeur sportive reconnue internationalement. C’est la course de côte avec Pikes Peak, la plus connue au monde et des pilotes de toutes les autres disciplines. Personnellement, je l’ai gagnée en 2012. Ce qui est dommage c’est la différence de règlements entre le Français et l’Européen. Nous on doit composer avec le règlement de la FFSA alors que les pilotes qui disputent le Championnat d’Europe doivent respecter celui de la FIA, où la préparation moteur est libre, le poids les autorisant à avoir 150 kilos en moins. »

Et comment Nico juge-t-il l’ascension ?

« Il n’y a pas de grosses difficultés. Ce n’est pas l’épreuve la plus rapide. Le tracé est sinueux, technique mesure 6 km avec peu de lignes droites. Je la classe comme l’une des courses la moins  dangereuse. Le danger reste la météo, car il  peut y avoir des différences entre le départ et l’arrivée avec du brouillard où tu ne vois pas à 2 mètres. Il faut donc ne pas se faire piéger et bien la reconnaître  L’avoir a 100% dans la tête pour bien la maîtriser à cause de sa longueur et des situations parfois de visibilité précaire.  Enfin, le choix des pneumatiques peut aussi faire la différence. Là encore, le règlement entre FFSA et FIA est différent. Pour le Championnat Européen, il n’y a pas de limite de pneus alors qu’en France, on est limité à 7  trains soit 28 pneus pour nos 13 courses. Donc, il faut les économiser, être stratégique. Le Mont Dore étant la 9éme manche, j’en ai déjà passé 4 et risque de devoir en sortir un 5éme. »

Difficile dans ces conditions de lutter à armes égales avec la colonie étrangère.

Ces dernières années, Simone Faggioli avait donc dominé les Français avec son Osella.

 

MONTAGNE-2013-Christian-MERLI.

MONTAGNE-2013-Christian-MERLI.

 

Faggioli absent ce week-end, Enzo Osella  le sorcier de  Rondissone, a décidé pour défendre ses couleurs d’envoyer le très rapide Christian Merli. Lequel pilotera donc la nouvelle Osella PA 20 à moteur Honda 4 cylindres.

Il espère bien succéder sur les tablettes à son compatriote et gagner le Mont Dore.

Nicolas Schatz, Sébastien Petit et Cyrille Frantz chercheront à l’en empêcher !

Cela nous promet trois belles ascensions dimanche.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TOP MONTAGNE et AUTONEWSINFO

 

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles