WRC. APRES LA SUEDE, OGIER BAT LES SCANDINAVES EN FINLANDE !!

WRC-2013-FINLANDE-VICTOIRE-pour-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-avec-le-boss-Jdu-Team-VW-JOST-CAPITO

WRC-2013-FINLANDE-VICTOIRE-pour-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-avec-le-boss-du-Team-VW-JOST-CAPITO

 

On le savait fort.

Il l’a fait.

Déjà victorieux en février dernier du très réputé Rallye de Suède, le Français Sébastien Ogier a récidivé ce samedi, en enlevant le non moins prestigieux Rallye de Finlande et ce en dominant tous les pilotes nordiques,  Finlandais, Suédois et Norvégiens !!!

Gagner le Rallye de Finlande est un exploit que peu de non scandinaves ont réalisé à ce jour. Sébastien Ogier en rêvait.

En compagnie de Julien Ingrassia, et au volant de son efficace Volkswagen Polo R WRC, il l’a donc fait !

Toutes proportions gardées, gagner la Finlande – les fameux « 1000 Lacs » – pour un grand rallyman, après s’être imposé la même année en Suède devant Sébastien Loeb et les Nordiques, c’est comme rentrer dans l’histoire… en attendant – peut-être bientôt – encore mieux !

Seb lâchait :

« Impossible de décrire ce que je ressens. Cette victoire en Finlande, c’est pour moi un rêve qui se réalise. Et après la Suède la même année en plus ! C’est vraiment une très grande satisfaction d’avoir devancé deux fois coup sur coup des garçons de la trempe de Mads Østberg, Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala.»

 

WRC-2013-FINLANDE-le-STAFF-VW-vit-en-direct-la-fin-de-la-power-stage-et-la-1ére-victoire-Finlandaise-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA

WRC-2013-FINLANDE-le-STAFF-VW-vit-en-direct-la-fin-de-la-Power-stage-et-la-1ére-victoire-Finlandaise-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA

 

Signant et la même année, un nouvel et sensationnel exploit !

Il rejoint au palmarès, les rares non Scandinaves, à avoir gagné cette épreuve mythique et notamment les Français Didier Auriol – lauréat en 1992- et Sébastien Loeb, qui l’a emporté lui à trois reprises, en 2008, 2011 et 2012 !

 

 WRC-2013-FINLANDE-Podium-et-1ére-place-pour-la-POLO-VW-de-Seb-OGIER

WRC-2013-FINLANDE-Podium-et-1ére-place-pour-la-POLO-VW-de-Seb-OGIER

 

Un sacré exploit s’il en est car outre les succès tricolores, seuls l’Espagnol Carlos Sainz en 1990 et l’Estonien Markko Märtin, en 2003, sont parvenus à dominer et à vaincre les nordiques !

D’ailleurs Ogier, y a fait référence des ses premiers propos, une fois sa victoire acquise et assurée :

« Il n’y a pas beaucoup de pilotes non-nordiques qui ont gagné ici, on les compte sur les doigts d’une main  avec Seb Loeb, Didier Auriol et Carlos Sainz, donc je suis super heureux de les rejoindre sur la liste. Ça a été un super-week-end, pas facile, car la pluie a rendu les conditions de route super cassantes, surtout au deuxième passage, donc il fallait être prudent de temps en temps, mais on avait un super feeling avec la voiture. On a attaqué quand il le fallait, et pris un peu de recul à certains moments pour ménager la voiture et les pneus. C’est une nouvelle victoire qui nous rapproche encore du premier titre, et le doublé Suède-Finlande, c’est pas mal de battre les Scandinaves deux fois chez eux. Etre champion dès l’Allemagne, c’est peu probable, mais pourquoi pas en Australie ? Le tout, c’est que ça arrive, mais avec trois victoires d’avance à cinq courses de la fin, ça commence à sentir vraiment bon.»

 

 WRC-2013-FINLANDE-FORD-FIESTA-NEUVILLE-Photo-Jo-LILLINI


WRC-2013-FINLANDE-FORD-FIESTA-NEUVILLE-Photo-Jo-LILLINI

 

A l’arrivée, Ogier triomphe devant les deux pilotes Ford,  le Belge Thierry Neuville et le Norvégien Mads Östberg qui complètent le podium, devançant deux des pilotes Citroën,  Hirvonen et Sordo.

Et ce à l’issue de l’ultime spéciale, l’ES23, la Power stage remportée par la Ford Fiesta du Belge Thierry Neuville. Lequel finit second du classement général final  à 36’’5 devant une autre Ford, celle du Norvégien Mads Östberg qui complète le podium à 57’’5.

Pas un FINLANDAIS sur le podium  !!!

C’est RARE et un réel ÉVÉNEMENT…

 

WRC-2013-FINLANDE-FORD-OSTBERG-Photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-FINLANDE-FORD-OSTBERG-Photo-Jo-LILLINI

 

Les deux pilotes des DS3 Citroën, le Finlandais Mikko Hirvonen et l’Espagnol Dani Sordo, terminent ensuite dans Le TOP 5, respectivement à 1’21’’6 et 6’08’’5. Ogier devient ainsi le 3éme pilote Français après le duo Didier Auriol et Bernard Occelli en 1992 et Sébastien Loeb victorieux lui à trois reprises, en 2008, 2011 et 2013, à triompher en Finlande.

A noter qu’un autre tricolore, le navigateur Denis Giraudet a lui aussi brillé et gagné le rallye qui se nommait à l’époque Rallye des 1000 Lacs, le co-pilote Denis Giraudet, vainqueur aux cotes de Juha Kankkunen en 1993.

Il s’agit de la cinquième victoire cette saison de Sébastien Ogier, après ses succès déjà décrochés en Suède, au Mexique, au Portugal et en Sardaigne. Naturellement, il augmente son avance au commandement du Championnat du monde, car il  totalise désormais deux fois plus de points que ses dauphins, Thierry Neuville  et Jari-Matti Latvala.

Ogier est plus que jamais sur orbite mondiale et fonce vers son 1er titre en digne successeur de son aîné, Sébastien Loeb, sacré ces neuf dernières années NON STOP depuis 2004!

Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport, confiait :

« Le Rallye de Finlande est une authentique légende, et le gagner a un goût particulier. Nous avons une grande équipe qui a rendu cela possible. Du département moteurs et transmissions au management du Team, en passant par les mécaniciens et les designers, je suis fier de chacun d’entre eux. Mais cette fois, il faut rendre un hommage particulier au talent de Sébastien Ogier. Cette épreuve a démontré que Ford, Citroën et Volkswagen s’affrontent sur un pied d’égalité. La différence s’appelle Sébastien. Cette victoire lui fait faire un grand pas vers le titre de champion du monde et c’est heureux. Jari-Matti Latvala, lui, n’a pas passé un bon week-end. En tant qu’équipe, nous devons en apprendre plus sur son abandon du premier jour. Nos ingénieurs vont analyser l’incident en détail afin de faire progresser encore la Polo R WRC. Andreas Mikkelsen a réalisé une excellente prestation tout au long du rallye et s’est montré au niveau des grands pilotes du championnat. C’est impressionnant. »

 

OUNINPOHJA N’A … PRESQUE RIEN CHANGÉ !

WRC 2013 FINLANDE POLO VW de Seb OGIER

WRC 2013 FINLANDE POLO VW de Seb OGIER

 

Avec deux passages dans la mythique spéciale d’Ouninpohja au programme de cette ultime journée, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen, le meilleur équipage Finlandais, espéraient revenir sur le podium du Rallye de Finlande. En dépit d’une attaque de tous les instants, l’équipage Citroën termine au pied du podium, se classant finalement seulement quatrième.

Profitant bien malgré eux de l’abandon de leurs équipiers Kris Meeke et Chris Patterson, Dani Sordo et Carlos del Barrio, se placent in extrémis et par chance, dans le Top 5 après un rallye sans éclat.

Huit spéciales totalisant 130 kilomètres composaient le menu de cette troisième et dernière étape du Rallye de Finlande. En point d’orgue, les deux passages dans la redoutable et mythique spéciale de Ouninpohja, étaient impatiemment attendus par les concurrents et les spectateurs aussi et surtout !

 

 WRC-2013-FINLANDE-La-DS3-DE-HIRVONEN-AU-BORD-Dun-LAC


WRC-2013-FINLANDE-La-DS3-DE-HIRVONEN-AU-BORD-Dun-LAC

 

Quatrième du classement général, Mikko Hirvonen promettait d’attaquer pour tenter de se rapprocher du podium. Malgré une matinée parfaite, les écarts restaient stables au moment de regagner Jyväskylä pour l’assistance de mi-journée.

Mikko, l’enfant du pays des 1000 Lacs, ne pouvait que constater et reconnaitre :

« Les trois premiers vont également très vite »

Et, il enchaînait :

« Tout le monde connaît suffisamment bien ces spéciales, y compris Ouninpohja. Même en pilotant sans commettre la moindre erreur, il ne m’était pas possible de revenir. Si je prends énormément de risques, je peux sans doute être un peu plus rapide, mais je ne pense pas que le jeu en vaille la chandelle. Je n’arriverai pas à remonter à la régulière, mais il faut que je continue à attaquer pour rester au contact, au cas où… »

 

WRC-2013-FINLANDE-DS3-CITROEN-KRIS-MEEKE

WRC-2013-FINLANDE-DS3-CITROËN-KRIS-MEEKE

 

Bloqué par Evgeny Novikov hier dans l’ES8, Kris Meeke avait vu son temps corrigé en fin d’étape. Cinquième à l’aube de cette ultime journée, l’Irlandais était pointé à 8’’1 de Mikko Hirvonen. Il se maintenait à cette position tout au long de la matinée, prenant un plaisir particulier dans Ouninpohja et ses 169 sauts :

« C’est un peu comme des montagnes russes ! J’avais déjà disputé cette spéciale il y a sept ans, mais c’était avec ma Citroën C2 S1600. Au volant d’une World Rally Car, les sensations sont incroyables tellement cela va vite. L’atmosphère ne ressemble à aucune autre, il n’y a quasiment aucun bruit au départ, car les spectateurs savent que les pilotes ont besoin d’une concentration maximale avant de s’élancer. J’ai hâte d’y retourner ! »

Malheureusement pour le pilote de l’Abu Dhabi Citroën Total WRT, le second passage se terminait en tonneau à quelques encablures de l’arrivée. Quasiment au bout d’une course parfaitement maîtrisée, Kris ne récoltait malheureusement, hélas pour lui, pas les fruits de ses efforts.

 

WRC-2013-FINLANDE-DS3-HIRVONEN-Photo-Jo-LILLINI

WRC-2013-FINLANDE-DS3-HIRVONEN-Photo-Jo-LILLINI

 

En choisissant les pneus Michelin Latitude Cross durs pour la boucle de l’après-midi, Mikko Hirvonen espérait créer la différence pour réduire l’écart avec les premiers.

« La route n’a pas suffisamment séché et il ne s’agissait pas de la meilleure option. J’ai tout essayé, tout donné, mais le temps perdu ne se rattrape pas sur ce rallye. Je n’étais pas là pour décrocher une quatrième place et il est certain que ce résultat est décevant. »

 

WRC-2013-FINLANDE-La-DS3-DE-SORDO.

WRC-2013-FINLANDE-La-DS3-DE-SORDO.

 

À bonne distance de Mikko, Dani Sordo récupérait la cinquième position en fin de course suite au retrait de la DS3 de Meeke. Mais l’heure n’était pas à la joie pour l’Espagnol :

« Mon classement brut pourrait être satisfaisant, mais je ne peux pas être positif après une telle course. Je n’ai jamais trouvé la confiance ni le bon rythme. C’est un week-end à oublier au plus vite. »

 

 WRC 2013 FINLANDE - le Podium avec OGIER - NEUVILLE et OSTBERG


WRC 2013 FINLANDE – le Podium avec OGIER – NEUVILLE et OSTBERG. Mais aucun pilote CITROËN !

 

Yves Matton, directeur de Citroën Racing, concluant :

« Ne placer aucune voiture sur le podium est frustrant pour toute l’équipe, surtout au vu du niveau de performance affiché par Mikko en début de course »

Et il ajoutait :

« Nous sommes déçus pour Kris, qui s’était montré impressionnant pour son premier rallye au volant de la DS3 WRC. C’est dommage qu’il n’ait pas su concrétiser en ralliant l’arrivée. Dès demain, nous allons nous tourner vers le prochain Rallye, celui d’Allemagne, qui marquera le retour du WRC sur asphalte. »

Pour Citroën privé de son étalon Seb Loeb, comme nous l’avions récemment écrit, le long chemin de croix, se poursuit au fil des épreuves… Et donc ici encore plus ou aucun pilote de la firme aux chevrons ne figure sur le podium !

 

 WRC-2013-FINLANDE-Seb-OGIER-merci-à-VW

WRC-2013-FINLANDE-Seb-OGIER-merci-à-VW

 

Et c’est son ancien pilote l’autre Seb, Sébastien Ogier qui gagne et se promène, caracolant en tête du Championnat du monde.

Ou avec 181 points, il occupe le commandement, possédant une avance considérable sur ses lieutenants, ses deux dauphins classés seconds ex-æquo, le Belge Thierry Neuville et le Finlandais Jari-Matti Latvala, totalisant eux… 91 points !

Quant aux pilotes Citroën, absents du podium  Finlandais mais également du mondial provisoire, ils pointent effectivement au 4éme et 5éme rang pour Hirvonen et pour Sordo… avec respectivement 73 et 69  points. Loeb qui n’a disputé lui que… trois des huit épreuves déjà courues, pointant juste derrière en 6éme position avec 68 points !!!

Cherchez l’erreur…

Dur, dur pour la firme aux chevrons, laquelle gagnait tout, écrasait et survolait la discipline depuis 2004 et pas habitué à de si médiocres performances…

La roue tourne et c’est son ancien pilote, licencié et congédié sans ménagement, le Gapençais Seb Ogier qui récolte, Loeb en retraite, tous les honneurs mais pour le compte de VW !!!

Avec qui il va décrocher un premier titre de Champion du monde.

 

MICHELIN : performance, record et spectacle, avec 43% de pneus en moins !

WRC-2013-FINLANDE-LES-PILOTES-DES-DS3-CITROEN-EN-LIAISON-VERIFIENT-LA-PRESSION-DES-PNEUS

WRC-2013-FINLANDE-LES-PILOTES-DES-DS3-CITROEN-EN-LIAISON-VERIFIENT-LA-PRESSION-DES-PNEUS

 

Vingt pneus seulement, pour parcourir 324 kilomètres chronométrés… soit une dotation 43% inférieure à 2012. Un défi technique que Michelin a relevé avec succès au Rallye de Finlande 2013.

Une épreuve rendue très exigeante par la vitesse atteinte sur un terrain cendré, par les « atterrissages » violents après les sauts et par les cailloux cachés, heurtés lors de virage en dérive. Des sollicitations encore plus importantes cette année, lors d’une course très disputée et durant laquelle les pilotes ont fréquemment flirté avec les limites.

L’épreuve Finlandaise 2013, s’achève sur une victoire de l’équipage leader au classement mondial, Sébastien OGIER et Julien Ingrassia, sur la VOLKSWAGEN Polo R WRC chaussé de pneumatiques Michelin. Le duo Français a construit son avantage notamment lors de la deuxième boucle du vendredi, tout en maintenant un rythme élevé jusqu’à la fin de l’épreuve. Le temps record marqué lors de l’épreuve spéciale ES18-22 celle d’Ouninpohja, et ses 33,01 kilomètres de long et constitué par un parcours identique à 2012, prouve à la fois les qualités de la paire de VOLKSWAGEN Motorsport et les performances des nouveaux pneus Michelin Latitude Cross S2.

 

Nicolas Goubert directeur technique- photo Alain Monnot autonewsinfo

Nicolas Goubert directeur technique- photo Alain Monnot  – autonewsinfo

 

Nicolas GOUBERT, le Directeur Technique de Michelin Motorsport, confiait :

« Le temps de 15’08’’9 réalisé par Ogier-Ingrassia, lors du deuxième passage dans l’épreuve spéciale Ouninpohja, qui améliore de plus de 8 secondes le record précédent, prouve une fois de plus la validité de la stratégie Michelin Total Performance » 

Et il poursuivait :

« Pour la saison WRC 2013, nous avons allongé la durée de vie de nos pneumatiques. Nous avions en effet à répondre au règlement de la FIA, qui imposait une réduction de 5 à 4  dans la quantité de pneus disponibles par changement. Cela aurait pu causer une perte de performance et toute l’équipe de développement Michelin Motorsport a travaillé pour l’éviter. Nous avons mis au point des mélanges de gommes bénéficiant de matériaux innovants. Le résultat est au rendez-vous : les Michelin Latitude Cross répondent aux normes en termes de longévité et ils sont encore plus rapides qu’en 2012 ! ».

 

Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI et TEAMS

 

Prochaine manche : Rallye d’Allemagne (22 – 25 août)

 

 WRC 2013 FINLANDE SAMEDI la POLO VW de Seb OGIER


WRC 2013 FINLANDE SAMEDI la POLO VW de Seb OGIER

 

  LE CLASSEMENT FINAL

 

1. Ogier-Ingrassia (VW Polo Wrc) en 2h43’10”4

2. Neuville-Gilsoul (Ford Fiesta RS Wrc) à 36″6

3. Ostberg-Andersson (Ford Fiesta RS Wrc) à 57”6

4. Hirvonen-Lehtinen (Citroen DS3 Wrc) à 1’21”6

5. Sordo-Del Barrio (Citroen DS3 Wrc) à 6’08″5

6. Novikov-Minor (Ford Fiesta RS Wrc) à 8’39”7

7. Ketomaa-Lindstrom (Ford Fiesta R5) à 11’19”2

8. Andersson-Axelsson (Ford Fiesta RS Wrc) à 11’41″5

9. Kubica-Baran (Citroen DS3 S2000) à 12’48”1

10. Mikkelsen-Markkula (VW Polo Wrc) à 13’42”0

 

 LE CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT PILOTES

 

1. Sébastien Ogier, 181 pts

2. Jari-Matti Latvala, 91

3. Thierry Neuville, 91

4. Mikko Hirvonen, 73

5. Dani Sordo, 69

6. Sébastien Loeb, 68

7. Mads Østberg, 65

8. Evgeny Novikov, 39

9. Martin Prokop, 37

10. Nasser Al-Attiyah, 30

11. Andreas Mikkelsen, 26, etc.

 

LE CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS   

 

1. Volkswagen Motorsport, 251 pts

2. Citroën Total Abu Dhabi WRT, 196

3. Qatar M-Sport Wrt, 112

4. Qatar Wrt, 107

5. Jipocar Czech National Team, 39

6. Abu Dhabi Citroën Total WRT, 33

7. Volkswagen Motorsport II, 26

8. Lotos Wrc Team, 20.

 

WRC

About Author

gilles