WSBK : POLE A SILVERSTONE: LAVERTY “MASTER AND COMMANDER” A DOMICILE

EUGENE LAVERTY

EUGENE LAVERTY

 

Oui, Eugene Laverty est anglais et faire la pole à Silverstone est donc bien faire une pole nationale. Il est irlandais mais pas vraiment irlandais puisque né en Ulster, cette dépendance orangiste de l’Angleterre.

Bref, pole angliche chez les angliches.

 

BAZ PAS LOIN DU BONHEUR…

LORIS BAZ

LORIS BAZ

 

Le Français Loris Baz (Kawasaki) a bien failli la décrocher cette pole angliche.

Mais voilà, Silverstone a beau être un circuit magique, avec d’autres géants comme le Bugatti, Spa et Monza, on est quand même dans le pays le plus merdique du monde pour la météo, avec deux séances de pole sur le sec, la dernière voyant passer les averses et les moments de piste sèche.

Baz, en tête tout du long, a vu, dans les dernières minutes, la piste sécher, tout le monde est ressorti avec les dents qui rayent le parquet et trois pilotes lui sont passés devant, Laverty (Aprilia), Checa (Ducati) et Rea (Honda).

Seule consolation, Tom Sykes est derrière lui…

Bref, l’Anglais reste maître at home !

On est contents pour Laverty, qui a quand même multiplié les plans genre mauvais œil depuis le début de l’année, ce n’est pas parce que l’on n’aime pas les mauvais joueurs orangistes que l’on ne respecte pas les mecs qui tordent les gaz…

On est contents pour Checa, qui, après une pole en Australie, est tout le temps resté dans l’ombre, quatorzième au général.

C’est un mec bien, sa moto est une vraie sportive mais un peu jeune au milieu de toutes ces vieilles habituées des circuits…

Contents aussi pour Jonathan Rea, à qui l’on prédit un avenir en MotoGP…

 

LES LEADERS DERRIERE !

SYLVAIN GUINTOLI

SYLVAIN GUINTOLI

 

En revanche, baraka zéro pour Guintoli, moto en carafe au moment où il fallait juste envoyer du lourd, huitième temps, et baraka triple zéro pour Melandri dont la BMW a refusé toute coopération le jetant en quinzième place sur la grille de départ.

C’est d’autant plus con que comme BMW quitte le WSBK à la fin de l’année, il cherche un guidon en MotoGP mais ce n’est pas en partant quinzième qu’il va le trouver !

C’est assez amusant, à ce point crucial de l’année où Guintoli, leader au général, a royalement quatre points d’avance sur Tom Sykes, et trente-deux points sur Melandri, de les voir tous trois en position difficile.

Devant, il va falloir faire gaffe sur ses arrières, ces mecs là ont très faim.

Bon, il semble évident que Laverty a posé une grosse option sur la victoire mais derrière, les géants du WSBK vont beaucoup se chamailler !

Quoiqu’il en soit, nos trois ‘ Frenchies ‘ sont dans le TOP 10 !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  WSBK 

 

Résultats Superpole Silverstone WSBK 2013-08-03      

1. Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 2’04.730
2. Carlos Checa (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 2’04.949
3. Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 2’05.078
4. Loris Baz(Kawasaki Racing Team)Kawasaki ZX-10R2’05.105
5. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 2’05.949
6. Chaz Davies (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 2’06.369
7. Leon Camier (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 2’06.775
8. Sylvain Guintoli(Aprilia Racing Team)Aprilia RSV4 Factory2’04.358
9. Davide Giugliano (Althea Racing) Aprilia RSV4 Factory 2’05.003
10. Jules Cluzel(Fixi Crescent Suzuki)Suzuki GSX-R10002’05.011
11. Max Neukirchner (MR-Racing) Ducati 1199 Panigale R 2’05.492
12. Leon Haslam (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 2’05.573
13. Ayrton Badovini (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 2’05.492
14. Michel Fabrizio (Red Devils Roma) Aprilia RSV4 Factory 2’05.593
15. Marco Melandri (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 2’13.317
16. Mark Aitchison (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 2’07.743
17. Federico Sandi (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 2’08.106
18. Vittorio Iannuzzo (Grillini Dentalmatic SBK) BMW S1000 RR 2’09.543

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis