F1. PREMIER TRIOMPHE POUR HAMILTON AVEC MERCEDES A BUDAPEST

 F1-2013-BUDAPEST-MERCEDES-HAMILTON-pole- PUIS VICTOIRE - Photo-DAIMLER-BENZ


F1-2013-BUDAPEST-MERCEDES-HAMILTON-pole- PUIS VICTOIRE – Photo-DAIMLER-BENZ

 

VICTOIRE DE LA MERCEDES du poleman, le Britannique Lewis HAMILTON au GP de HONGRIE.

Ce dimanche après-midi, la Mercedes de Lewis Hamilton, a remporté le GP de Hongrie sur le Hungaroring. Il devance au terme des 70 tours, la Lotus-Renault du Finlandais Kimi Raikkonen et la Red Bull-Renault du leader du Championnat du monde, l’Allemand Sebastian Vettel qui complètent le podium.

Suivent ensuite dans l’ordre, Webber, Alonso, Grosjean, Button, Massa, Sergio Perez et Pastor Maldonado qui se classe 10éme.

 

F1-2013-BUDAPEST-VETTEL-DEVANT-GROSJEAN

F1-2013-BUDAPEST-VETTEL-DEVANT-GROSJEAN

 

Concernant Romain Grosjean, aprés avoir pris un bon départ, il suivait le leader  et il a été brillant en piste, attaquant sans cesse, doublant parfois avec un certain culot des adversaires hommes d’expérience comme Button et Massa…

Ce que les commissaires ont jugé audacieux et en dehors des limites de la piste, la Lotus-Renault se retrouvant les quatre roues en dehors. Du coup, il a été pénalisé ce qui à notre avis est excessif au vu du GP et des actions d’autres pilotes…

Dans ces conditions, finir 6éme reléve d’une trés grande performance de sa part. Après son podium en Allemagne, Romain démontre une fois de plus cette saison qu’il est devenu un très bon pilote et qu’il a parfaitement sa place sur les grilles !

Au classement provisoire du Championnat, Vettel totalise désormais 172 points devant Raikkonen 134 pts et Alonso 133 pts. Hamilton est 4éme avec 124 points. Mark Webber est 5éme avec 105 points

 

F1-2013-BUDAPEST-LEWIS-HAMILTON-1er-pouce-levé.

F1-2013-BUDAPEST-LEWIS-HAMILTON-1er-pouce-levé.

 

Lewis Hamilton a enfin signé ce dimanche sa toute première victoire avec l’équipe Mercedes en Hongrie, avec une stratégie à trois arrêts, par des conditions les plus chaudes de toute la saison, la température montant jusqu’à 35°C dans l’air !

Ouf… il était temps car le Britannique, brillant en qualif depuis son arrivée chez Mercedes, n’avait pas réussi à transformer ses pôles et à concrétiser en course, ce que son équipier, Nicco Rosberg avait pourtant lui obtenu et à deux reprises, décrochant deux victoires dont l’une dans le très prestigieux GP de Monaco !!!

Depuis ce dimanche 28 juillet, c’est enfin chose faite et l’ancien Champion du monde a décroché son 23 éme succès en F1

 

F1-2013-BUDAPEST-KIMI-RAIKKONEN-LOTUS-RENAULT

F1-2013-BUDAPEST-KIMI-RAIKKONEN-LOTUS-RENAULT

Kimi Räikkönen avec sa Lotus-Renault, termine second aprés deux arrêts, devançant la Red Bull-Renault du leader du Championnat, Sebastian Vettel, seulement troisième.

Mais le pilote Allemand fait la bonne opération et une excellente affaire car avant la trêve estivale, il augmente son avance au championnat sur son plus sérieux rival, Fernando Alonso qui ne termine que 5éme.

Tous les pilotes à l’exception de Sergio Pérez et Jenson Button (McLaren), Mark Webber (Red Bull), Adrian Sutil (Force India), Esteban Gutierrez (Sauber) et les deux Marussia, ont pris le départ de la course chaussés des pneus tendres P Zero Jaunes, désignés ce week-end aux côtés du medium P Zero Blanc.

 

F1 2013 BUDAPEST Lewis HAMILTON POLEMAN au volant de sa MERCEDES 6 Photo PIRELLI.

F1 2013 BUDAPEST Lewis HAMILTON  au volant de sa MERCEDES 6 Photo PIRELLI.

 

Le premier des leaders à observer un arrêt aux stands pour un train de neufs fut le poleman Hamilton au 9ème passage. Il passa alors les mediums, laissant la tête de la course à Vettel,  Seb s’arrêtant deux tours plus tard et reprenant la piste derrière le Britannique.

Au 14ème passage, Webber, parti en mediums, occupa la tête, retardant son arrêt au 23ème passage, en étant parti en mediums. Button, également parti avec le mélange le plus dur, opta pour une stratégie différente, utilisant les tendres pour son second relais. Webber fut le seul pilote à utiliser les tendres pour son dernier relais, exploitant ainsi la pointe de vitesse du mélange le plus tendre, pour terminer 4ème après s’être élancé 10ème sur la grille. Button, de son côté, a rallié l’arrivée en 7ème position, après être parti 13ème.

Hamilton s’est arrêté deux autres fois depuis le commandement, au 31ème et au 50ème passage sur les 70 tours prévus, maintenant son avance sur les Red Bull en toutes circonstances. Son rival le plus proche en course fut au final Kilmi Räikkönen, concédant tout de même 10 secondes en dépit d’un arrêt de moins. Le Finlandais et les deux pilotes McLaren furent les seuls à oser une stratégie à deux arrêts.

 

 F1-2013-BUDAPEST-PODIUM-1-HAMILTON-2-KIMI-2-VETTEL-photo-RENAULT-F1


F1-2013-BUDAPEST-PODIUM-1-HAMILTON-2-KIMI-2-VETTEL-accompagné de Ross BRAWN -photo-RENAULT-F1

 

A sa descente du podium, Lewis confiait :

« C’est sans doute la victoire la plus importante de toute ma carrière étant donné que j’ai changé d’écurie. Je ne pourrais pas être plus heureux. Je voudrais remercier tous les supporters. L’équipe a fait un boulot incroyable, nous avons passé de longs moments hier soir à étudier les pneus, et nous espérions qu’ils tiendraient… Mais nous ne nous attendions pas à ce que tout se passe si bien. »

De son coté, son dauphin du jour, Kimi Raikkönen, lâchait :

« Ce qui est dommage, c’est finalement que je me rende la vie difficile en qualif le samedi et que je doive en payer le prix le dimanche. J’avais une bonne voiture, nous avons effectué deux arrêts, ça a été serré avec Sebastien Vettel sur la fin. Mais nous avons réussi à lui reprendre quelques points au Championnat, c’est  toujours mieux que rien. »

Pour sa part le leader du Championnat, seulement 3éme ce dimanche, expliquait un tantinet déçu :

“Ce ne fut pas la meilleure course qui soit. Le départ a été difficile et, quand Lewis Hamilton est rentré, nous pensions pouvoir gagner en chaussant des pneus tendres. J’ai endommagé mon aileron avant, ce qui n’a pas non plus aidé. »

 

F1-2013-BUDAPEST-ROMAIN-GROSJEAN-LOTUS-RENAULT

F1-2013-BUDAPEST-ROMAIN-GROSJEAN-LOTUS-RENAULT

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, confiant :

« Les températures extrêmement élevées ont fait que tout sur les autos, y compris les pneus, a été mis à l’épreuve. Néanmoins, les deux mélanges ont offert de très bonnes performances. Nous avons assisté à une grande variété de stratégies, offrant une course serrée et de brillantes manœuvres de dépassements. Lewis Hamilton et Mercedes ont utilisé leurs pneus à la perfection, sous des conditions les plus chaudes de l’année, pour décrocher une victoire méritée depuis la pole position. Une stratégie pneumatique bien pensée a clairement contribué pour gagner, lorsqu’il remporta une position en piste en début de course, puis après s’être arrêté avant ses rivaux directs, contrôlant le rythme de course. Félicitations également à Kimi Räikkönen et Lotus, ayant montré qu’il est possible de réaliser une stratégie à deux arrêts avec une gestion des pneus optimale ».

Précisant ensuite au sujet de l’analyse des prévisions stratégiques :

« Nous avions prédit un départ en tendres, pour un changement en tendres à nouveau au tour 13 et un passage en mediums sur les deux derniers relais à compter du 26ème et du 48ème tour, pour les stratégies à trois arrêts. Au final, Lewis Hamilton est parti en tendres, s’est arrêté pour les mediums au 9ème tour, et a rechaussé les mediums aux tours 31 et 50. La stratégie à deux arrêts prédite par Pirelli a en revanche fonctionné parfaitement pour Räikkönen car nous avions opté pour un départ en tendres, un changement en mediums au T14, puis un nouveau train de mediums au T42. Räikkönen a plus ou moins fait cela, à l’exception d’un décalage de son premier arrêt au 13ème passage, et d’un dernier relais débutant au 42ème tour.

 

F1-2013-BUDAPEST-MARK-WEBBER-RED-BULL-RENAULT

F1-2013-BUDAPEST-MARK-WEBBER-RED-BULL-RENAULT

 

Du côté du motoriste Français Renault, Rémi Taffin, Directeur des prestations piste Renault Sport F1, enchaînait :

 « Les moteurs ont été très sollicités durant ce Grand Prix de Hongrie avec des températures très élevées. Mais nous avons su répondre présent et notre fiabilité a été exemplaire ce qui nous a permis de placer 5 moteurs Renault dans le top 10. Nous sommes à mi-saison et nous sommes heureux de voir que nous équipes sont toujours en pleine progression. Red Bull Racing-Renault et Sebastian Vettel augmentent leur avance au championnat du Monde, Kimi Räikkönen repasse devant Fernando Alonso au championnat alors que Williams Renault marque son tout premier point aujourd’hui.

Sebastian Vettel, on l’a dit augmente son avance au classement des pilotes avec 172 points devant Kimi Räikkönen qui en totalise désormais 134 et Fernando Alonso, un de moins, 133 ! Lewis Hamilton remonte 4éme avec   points devant Mark Webber.

Cependant que l’équipe Red Bull Renault mène le Championnat du Monde des  constructeurs avec 69 points d’avance sur Mercedes, tandis que Ferrari est troisième devant Lotus-Renault.

Prochain rendrez-vous dans un mois sur le toboggan Ardennais de Spa-Francvorchamps pour le GP de Belgique

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PIRELLI -RENAULT F1 et TEAMS

 

 F1-2013-BUDAPEST-KIMI-ET-SEB-VETTEL-apres-la-ceremonie-du-podium


F1-2013-BUDAPEST-KIMI-ET-SEB-VETTEL-apres-la-ceremonie-du-podium

F1-2013-BUDAPEST-KIMI-RAIKKONEN.

F1-2013-BUDAPEST-KIMI-RAIKKONEN.

 F1-2013-BUDAPEST-ROMAIN-GROSJEAN-A-SA-DESCENTE-DE-VOITURE.


F1-2013-BUDAPEST-ROMAIN-GROSJEAN-A-SA-DESCENTE-DE-VOITURE.

F1 Sport

About Author

gilles