EQUIPE DE FRANCE FFSA CIRCUIT. PIERRE GASLY SIGNE SON 5éme PODIUM EN EUROCUP FORMULE RENAULT

 

PIERRE-GASLY-Podium-au-REDBULLRING-Photo-FFSA-DPPI

PIERRE-GASLY-Podium-au-REDBULLRING-Photo-FFSA-DPPI

 

En quatre week-ends de course, Pierre Gasly n’a jamais raté un rendez-vous avec le podium en Eurocup Formula Renault 2.0. Après le Motorland Aragon, Spa-Francorchamps et Moscou, le pilote de l’Equipe de France FFSA Circuit, a, ce week-end rajouté l’Autriche à son palmarès.

Deuxième du classement général à six courses du terme de la saison, Pierre confirme son statut de prétendant au titre.

 

Au Red Bull Ring, Pierre Gasly savait qu’il devait prendre le taureau par les cornes. Pénalisé d’un recul de cinq places sur la grille de départ de la première course Autrichienne à la suite d’une erreur mineure en Russie, le Rouennais avait une mission qu’il résumait :

« Atténuer le plus possible les effets de cette sanction en essayant de faire le meilleur temps des qualifications »

Longtemps détenteur de la pole position provisoire, il glissait au 3ème rang à une poignée de minutes du drapeau à damier. Le pilote de l’Equipe de France FFSA Circuit répliquait magistralement en prenant une option sur la pole position finale, mais devait couper son élan, lorsqu’un drapeau rouge provoquait l’interruption de la séance.

Auteur du troisième meilleur chrono de sa série qualificative, Pierre prenait le départ de la première course depuis le 10ème emplacement de la grille de départ, suite à sa pénalité Moscovite !

En partant depuis le bas du Top 10, Pierre et son équipe, Tech 1 Racing, adaptaient leur stratégie avec clairvoyance.

« L’objectif était de marquer quelques points et de vérifier que l’auto était à son optimum pour la suite du week-end. Nous avons mis peu d’appuis pour pouvoir optimiser les chances de dépassements dans les premiers tours»  

Pierre déroulait sa feuille de route sans anicroche et coupait la ligne d’arrivée avec les 6 points de la 7ème place en poche.

 

Pour la seconde manche du week-end disputé sur les hauteurs de Spielberg, l’objectif était revu à la hausse. Affranchi de sa pénalité, Pierre Gasly abordait les qualifications et la course avec la première place en ligne de mire. Il signait le meilleur temps de sa série qualificative et s’élançait depuis la première ligne de la grille.

S’en suivait un scénario… à la Spielberg !

« J’ai pris un bon départ, mais Rowland m’a tassé contre le mur et j’ai dû lever le pied pour éviter qu’on parte tous les deux dans le décor. La voiture marchait très bien, je suis revenu sur Rowland et ça a été la grosse bagarre jusque dans le dernier tour. »

 

Pierre parvenait à déjouer tous les pièges tendus par le Britannique qui usait de toutes les ficelles pour retenir son adversaire dans les endroits stratégiques du circuit autrichien. L’écart entre les deux protagonistes n’excédait pas une seconde tout au long des 18 tours de course et Pierre montait donc sur la deuxième marche du podium.

« C’est un peu frustrant car je sais qu’on aurait pu faire mieux dans un contexte plus favorable. Mais au final, c’est un résultat globalement positif. J’ai marqué de gros points et je suis à moins de 20 points de Rowland. Tout reste à faire ! » 

 

Deux semaines après avoir brillamment conquis son premier podium en Formula Renault 2.0 ALPS sur l’autodrome de Monza, Simon Tirman connaissait lui un week-end compliqué.

Il se classait 24ème de la première course et était contraint de déclarer forfait dimanche matin. Alex Baron poursuivait quant à lui son apprentissage de l’Eurocup Formula Renault 2.0 avec sérieux en gagnant quinze places au cumul des deux courses, sans toutefois marquer de point.

 

 WSR-2013-EED-BULL-RING-ARTHUR-PIC-Photo-FFSA-DPPI.


WSR-2013-RED-BULL-RING-ARTHUR-PIC-Photo-FFSA-DPPI.

 

En Formula Renault 3.5 Series, Arthur Pic marquait les points de la 5ème place le samedi et était en route pour réitérer le lendemain. Hélas, le Drômois observait son arrêt aux stands … un tour avant l’ouverture de la fenêtre prévue à cet effet!

Il était sanctionné puis s’arrêtait aux stands pour un problème technique.

Son compatriote Norman Nato, longtemps en bagarre pour de gros points dans les deux courses du Red Bull Ring, abandonnait dans la première épreuve à la suite d’un accrochage. Le lendemain dimanchez, il arrachait le point de la 10ème place, après avoir perdu plusieurs positions au moment d’un ‘restart’ où il mettait deux roues dans l’herbe à l’extérieur du premier virage.

Prochain rendez-vous de Formula Renault 3.5 et d’Eurocup Formula Renault 2.0, les 14 et 15 septembre sur le circuit du Hungaroring.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : FFSA -DPPI

Formule Renault

About Author

gilles