ELMS. NOUVELLE VICTOIRE POUR LE TEAM THIRIET BY TDS AU RED BULL RING

 ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet - Podium - 1 Team Thiriet - 2 Alpine Signatech - 3 Morand Racing - photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo


ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet – Podium – 1 Team Thiriet – 2 Alpine Signatech – 3 Morand Racing – photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

 

Le Team Thiriet by TDS Racing vient de remporter la troisième manche de l’European Le Mans Series sur le circuit du Red Bull Ring en Autriche, et signe ainsi sa deuxième victoire consécutive de la saison, après celle déjà empochée à Imola.

 

ELMS 2013  RED BULL RING- VICTOIRE DE L'ORECA du Team THIRIET by TDS DE Pioerre THIRIET et Mathias BECHE - photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

ELMS 2013 RED BULL RING- VICTOIRE DE L’ORECA du Team THIRIET by TDS DE Pioerre THIRIET et Mathias BECHE – photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

 

L’Oreca-Nissan N°1 de Mathias Beche et Pierre Thiriet l’emporte en devançant l’Alpine A450 de l’équipe Berrichonne Signatech du tandem composé de Pierre Ragues et Nelson Panciatici et la Morgan Judd du Morand Racing, pilotée par Natacha Gachnang et Franck Mailleux.

 

ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet - Podium - 1 FLM Oreca duTeam Endurance Challenge -Chatin Hirsch photo VISION SPORT Agency p

ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet – Podium – 1 FLM Oreca duTeam Endurance Challenge -Chatin Hirsch photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

 

En LMPC, Gary Hirsch et Paul Loup Chatin, renouvèlent eux aussi leur performance d’Imola avec une seconde victoire au volant de la FLM09 du Team Endurance Challenge. Alex Loan et Nico Verdonck montent sur la deuxième marche du podium avec la seconde FLM09. Cependant que Jones et Nicky Castburg au volant de la FLM09 de l’Algarve Pro Racing Team prennent la troisième place.

 

 ELMS 2013 RED BULL RING - FERRARI F458 Italie Team RAM MOWLEN -GRIFFIN - photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo


ELMS 2013 RED BULL RING – FERRARI F458 Italie – Team RAM  – MOWLEN – GRIFFIN – photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo

 

En LMGTE, l’écurie RAM Racing remporte la catégorie avec la Ferrari F458 Italia de Johnny Mowlem et Matt Griffin, devant une autre Ferrari celle du JMW Motorsport d’Andrea Bertolini et Joël Camathias. La seconde F458 RAM Racing pilotée par Gunnar Jeannette et Frank Montecalvo, décroche elle, la troisième place du classement.

 

ELMS-2013-RED-BULL-RING-20-juillet-Podium-1-Ferrari-F458-Team-SMP-N°-69-photo-VISION-SPORT-Agency

ELMS-2013-RED-BULL-RING-20-juillet-Podium-1-Ferrari-F458-Team-SMP-N°-69-photo-VISION-SPORT-Agency pour autonewsinfo

 

Dans la catégorie GTC, Fabio Babini, Viktor Shaitar et Kirill Ladygin persistent et signent leur deuxième victoire consécutive pour le Team SMP Racing au volant de la Ferrari F458 Italia GT3. Ils devancent la Ferrari  d’AF Corse de l’équipage Andrea Rizzoli, Stefano Gai et Lorenzo Casé et la BMW Z4 de l’Ecurie Ecosse d’Ollie Millroy, Andrew Smith et Alasdair McCaigh.

 

ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet Le depart - photo VISION SPORT Agency

ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet Le depart – photo VISION SPORT Agency

 

Le départ de la troisième manche de l’European Le Mans Series a été donné sous un grand ciel bleu et Oliver Turvey menait le peloton des 26 voitures dans le premier virage au volant de la Zytek Z11 SN Nissan N°36 de Jota Sport. Elle était suivie de près par l’ORECA03 Nissan du Team Irlandais Murphy Prototypes alors aux mains  de Jonathan Hirschi, par l’ORECA03 Nissan de l’équipe Championne Thiriet by TDS Racing, pilotée par Mathias Beche et par la Morgan Judd du Morand Racing confiée à Franck Mailleux.

Oliver Turvey a rapidement imprimé la cadence et installé un écart de trois secondes sur Hirschi qui défendait ardemment sa place, pendant que Beche tentait à tout prix de la lui subtiliser.

 

 ELMS 2013 RED BULL RING FLM Team Endurance de Paul Loup CHATIN et Photo VISION Sport Agency pour autonewsinfo


ELMS 2013 RED BULL RING FLM Team Endurance de Paul Loup CHATIN et Gary Hirsch – Photo VISION Sport Agency pour autonewsinfo

 

Dans la catégorie LMPC, Soheil Ayari a pris un très bon départ au volant de la FLM09 ORECA  du Team Endurance Challenge, passant de la 4éme place de la classe à la première, suivi dans son action par la voiture-sœur de Paul Loup Chatin. La très belle performance d’Ayari s’est toutefois rapidement arrêtée lorsqu’il lui a fallu rentrer au stand pour régler un problème, laissant la place de leader à Paul Loup Chatin.

 

 ELMS 2013 RED BULL RING - FERRARI F458 Team JMW Andrea BERTOLINI - photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo


ELMS 2013 RED BULL RING – FERRARI F458 Team JMW Andrea BERTOLINI – photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

 

Le poleman des LMGTE, la Porsche 911 GT3 RSR, la N°77 de Proton Competition, pilotée par Gianluca Roda, a été dépassé par les trois Ferrari en embuscade. C’est finalement la F458, la N°66 de JMW Motorsport pilotée par Joël Camathias qui a pris la tête, devant les deux Ram Racing de Gunnar Jeannette (n°53) qui elle-même bataillait avec sa sœur, la n°52 de Matt Griffin.

 

ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet -FERRARI AF CORSE N° 62 CASE RIZOLI - photo VISION SPORT Agency.

ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet -FERRARI AF CORSE N° 62 GAI -CASE – RIZOLI – photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo.

 

En GTC, la Ferrari F458 Italia GT3 N°69 de Kirill Ladygin  du SMP Racing prenait la tête en dépassant sa sœur la N°72, partie en pole position, pendant que la N°62 d’AF Corse, pilotée par Stefano Gai grappillait des places dans les premiers tours pour se placer en deuxième position. Stefano Gai réduisait l’écart et entamait ainsi une lutte de tous les instants, pour s’offrir la tête de la classe au 22éme tour.

 

 ELMS 2013- RED BULL RING - Team JOTA Simon DOLAN- Oliver TURVEY - photo VISION SPORT Agency


ELMS 2013- RED BULL RING – Team JOTA Simon DOLAN- Oliver TURVEY – photo VISION SPORT Agency

 

Pendant ce temps-là sur les devants de la scène, Oliver Turvey continuait de creuser l’écart quand Franck Mailleux dépassait Mathias Beche alors ralenti par le trafic. Le Suisse lui a toutefois rapidement mis la pression pour tenter de reprendre sa place de troisième.

 

ELMS 2013 RED BULL RING MORGAN JUDD Team MORAND RACING - MAILLEUX-GACHNANG - Photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo

ELMS 2013 RED BULL RING MORGAN JUDD Team MORAND RACING – MAILLEUX-GACHNANG – Photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo

 

Cette lutte en tête de la course a également offert une belle occasion à Patric Niederhauser dans l’ORECA03  Judd N°34 de Race Performance, de reprendre du terrain et de se mêler à la bataille. Un incident impliquant un concurrent moins rapide a toutefois eu raison de Mathias Beche qui s’est vu perdre une autre place dans la bagarre durant le 26éme tour de la course.

Dans la bataille pour la tête en LMGTE, Matt Griffin prenait rapidement la deuxième position en dépassant Gunnar Jeannette, avant d’en reprendre encore une en doublant aisément Camathias dans les deux tours suivants, s’octroyant ainsi la première place de la catégorie.

 

ELMS 2013 RED BULL RING TEAM MURPHY

ELMS 2013 RED BULL RING  Oreca du TEAM MURPHY – Brandon HARTLEY et Jonathan HIRSCHI – photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

 

La N°18 de Murphy Prototypes ouvrait le ballet des ravitaillements, suivie par la N°34 de Race Performance. Mais Jonathan Hirschi montrait une excitation certaine quand le moteur de l’ORECA N°18 peinait à redémarrer. La voiture a été poussée dans les paddocks, un nouveau démarreur à été installé et quand Brendon Hartley prenait le volant des mains de son coéquipier, la N°18 pointait loin, à … 17 tours du leader.

A ce stade de la course, tout espoir de gros points s’était envolé!

Après un ravitaillement parfait et efficace, la Zytek N°38 d’Oliver Turvey reprenait la piste en tête. Mais une pénalité de 30 secondes infligée au Team Jota pour avoir dépassé la vitesse autorisée dans les stands, faisait alors perdre trois places aux Anglais, qui reprenaient la piste en quatrième position, en offrant ainsi la place de leader à l’ORECA03 Nissan de Thiriet by TDS Racing.

Alors en deuxième position, la N°34 de Race Performance, pilotée par Michel Frey effectuait une sortie de piste dans le virage N°8 et perdait quelques places dans la bataille. Lors de son second arrêt au stand, Oliver Turvey laissait le volant à Simon Dolan, qui après avoir pris la piste effectuait un tête-à-queue, perdant ainsi des précieuses secondes.

 

ELMS 2013 au RED BULL RING - FLM Team Endurance Challenge - CHATIN et HIRSCH - Photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

ELMS 2013 au RED BULL RING – FLM Team Endurance Challenge – CHATIN et HIRSCH – Photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

 

Entre-temps, en LMPC, Gary Hirsch prenait le volant de la FLM09 ORECA N°49 avec une avance confortable sur son team-mate et néanmoins rival, Nico Verdonck au volant de la n°47. Gary Hirsch parvenait à maintenir son avantage alors que les deux FLM09 se retrouvaient au beau milieu des batailles LMGTE et GTC.

En LMGTE, Matt Griffin maintenait lui aussi de son côté une belle avance de 52 secondes sur ses rivaux, quand il passait le volant à son coéquipier Johnny Mowlem pour les dernières 65 minutes de course. Frank Montecalvo au volant de la seconde F458 Italia Ram Racing, la N°53, par contre voyait pointer la N°66 de JMW Motorsport pilotée par Andrea Bertolini dans son rétroviseur, puis le dépasser et ainsi perdre la seconde place de la classe.

 

ELMS 2013 - RED BULL RING - Team BOUTSEN GINION - -Photo VISION SPORT Agency

ELMS 2013 – RED BULL RING – Oreca Nissan du Team BOUTSEN GINION – -Photo VISION SPORT Agency

 

L’ORECA 03 N°4 de Boutsen Ginion Racing fut quant à elle victime d’un accrochage avec une LMGTE. Les dégâts causés à la voiture ont eu raison de Dominik Kraihamer, qui rencontra de nombreux problèmes de transmission et finalement se voyait contraint à l’abandon.

Dans la catégorie GTC, l’issue de la bataille entre la Ferrari F458 Italia GT3 N°62 d’AF Corse et la N°69 du SMP Racing s’est soldée après le dernier arrêt aux stands. Lorenzo Casé a repris la piste en tête de la classe, mais une fumée s’échappant du pneu arrière droit l’a contraint à rejoindre son stand une fois de plus pour régler le problème. Fabio Babini  dans le baquet de la voiture du SMP Racing, en a alors profité pour prendre l’avantage et ne plus le laisser filer dans les derniers tours de course.

 

ELMS 2013- RED BULL RING - Team ALPINE SIGNATECH- Nelson PANCIATICI - PierreRAGUES - photo VISION SPORT Agency.

ELMS 2013- RED BULL RING – Team ALPINE SIGNATECH- Nelson PANCIATICI – PierreRAGUES – photo VISION SPORT Agency.

 

Tout au long de la course, la Signatech Alpine N°36 de Nelson Panciatici et Pierre Ragues, voiture qui avait signé la pole avant d’être bêtement rétrogradé pour un non respect d’un drapeau jaune agité, lors du dernier tour des essais qualificatifs  – vision pas toujours évidente lorsqu’on chasse une pole -remontait vers les hauteurs du classement. Ayant été sévèrement déclassé, lors de la séance d’essais qualificative, qui l’avait contrainte à prendre le départ en dernière ligne des LMP2, l’Alpine a réussi une formidable remontée vers la tête de course.

Dans la dernière heure, l’Alpine Nissan rejoignait le podium en deuxième position à 22 secondes du leader Thiriet by TDS Racing, entre les mains de Pierre Thiriet. Mais ce dernier n’avait aucunement l’intention de laisser la belle bleue, le rattraper aussi, il maintenait une distance permanente de 20 secondes et ce jusqu’au franchissement du drapeau à damiers.

A l’arrivée Pierre Thiriet 1er LM P2 et leader du classement Pilotes, lâchait :

« La course n’a pas été simple. L’auto était performante, mais le trafic était compliqué. Je devais également trouver le bon compromis entre performance et prise de risque : j’ai décidé justement de prendre un peu moins de risques et j’ai géré mon avance par rapport à l’Alpine. Comme toujours, l’équipe a fait un super travail et Mathias (Beche) a également effectué deux superbes relais. Nous avions décidé d’oublier Le Mans et cette victoire fait du bien. Elle nous motive encore plus pour la suite. »

De son côté Gary Hirsch, 1er  de la catégorie LMPC, confiait : 

« La victoire a été plus compliquée à décrocher qu’à Imola, mais nous y sommes parvenus. Je ne connaissais pas du tout le circuit et j’ai donc dû vite apprendre. Paul-Loup a fait une belle qualification et un très bon double-relais pour creuser un bel écart. Je devais gérer cette avance et, malgré un trafic difficile avec des GT rapides en ligne droite, la mission est accomplie. Je suis très heureux du week-end : la performance est là et nous poursuivons notre progression, tout en augmentant notre marge de points au championnat.»

ELMS 2013 RED BULL RING - ALPINE SIGNATECH de PANCIATICI - RAGUES - Photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo

ELMS 2013 RED BULL RING – ALPINE SIGNATECH de PANCIATICI – RAGUES – Photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo

Quant aux hommes d’Alpine, ils se montraient heureux de ce second podium consécutif après celui obtenu à Imola

Ainsi, Philippe Sinault, le Team- principal :

« L’équipe a fait un travail extraordinaire. L’Alpine A450 était très compétitive dès le début du week-end. Nelson a été particulièrement performant lors de la séance qualificative. Voir tous nos temps retirés est une sanction un peu dure pour avoir signé le meilleur temps sous drapeaux jaunes. En partant de la huitième place, Pierre Ragues puis Nelson Panciatici ont réalisé une belle course dans des conditions difficiles. Ils ont dû attaquer pour remonter malgré un trafic très important. Des problèmes de motricité ne leur ont pas permis de toujours doubler confortablement. L’équipe a été exemplaire durant les arrêts au stand. Cette deuxième place ressemble à une victoire en partant de la huitième position… Nous avons encore du travail pour bien préparer la fin de saison. Mais nous voulons aller plus haut dès la manche hongroise ! »

Pierre Ragues, ajoutait :

« Partir de la huitième position était particulièrement compliqué. J’ai préféré minimiser les risques en début de course. Il y avait beaucoup de trafic. Si nous étions partis de la première ligne, tout aurait été différent. J’ai hâte d’être à Budapest… Je ne veux pas que l’on nous colle l’étiquette de Poulidor ! »

Et Nelson Panciatici de conclure:

« La séance qualificative s’était parfaitement déroulée avec plusieurs temps qui pouvaient nous permettre d’être en pole position ou sur la première ligne. Nous respectons la décision des commissaires même si nous trouvons la sanction un peu lourde. Partir de la huitième position et terminer deuxième est un excellent résultat. Il est à mettre au crédit de toute l’équipe. J’ai essayé de rouler très vite lorsque la piste était claire. C’était beaucoup plus difficile dans le trafic. Vivement la prochaine course. »

La prochaine épreuve de l’European Le Mans Series 2013 se déroulera sur la piste du Hungaroring, dans la région de Budapest en Hongrie, le 14 septembre.

Gilles GAIGNAULT

Photos : VISION SPORT AGENCY

 

ELMS 2013 RED BULL RING - ORECA Team THIRIET - photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo.

ELMS 2013 RED BULL RING – ORECA Team THIRIET – photo VISION SPORT AGENCY pour autonewsinfo

LE CLASSEMENT GENERAL FINAL

 

1 – Thiriet-Beche (Oreca 03-Nissan) : Thiriet by TDS – 122 tours en 3h00’09″351

2 – Ragues-Panciatici (Alpine-Nissan) : Signatech  à 21″143

3 – Gachnang-Mailleux (Morgan-Judd) : Morand à 49″915

4 – Dolan-Turvey (Zytek Z11SN-Nissan) : Jota Sport à 1 tour

5 – Frey-Niederhauser (Oreca 03-Judd) : Race Performance à 1 tour

6 – Mediani-Zlobin (Oreca 03 – Nissan) : SMP à 3 tours

7 – Chatin-Hirsch (Formula Le Mans) : Endurance Challenge à 4 tours

8 – Loan-Verdonck (Formula Le Mans) : Endurance Challenge à 4 tours

9 – Jones-Catsburg (Formula Le Mans) : Algarve Pro à 6 tours

10 – Mowlem-Griffin (Ferrari 458) : RAM, à 6 tours

11 – Bertolini-Camathias (Ferrari 458) : JMW, à 6 tours

12 – Jeannette-Montecalvo (Ferrari 458) : RAM, à 7 tours

13 – Perazzini-Cioci-Leo (Ferrari 458) : AF Corse, à 7 tours

14 – Pons-Ayari (Formula Le Mans) : Endurance Challenge, à 7 tours

15 – Perrodo-Collard (Porsche 997 RSR) : Prospeed, à 7 tours

16 – Felbermayr-Felbermayr Sr-Bachler (Porsche 997 RSR) : Felbermayr, à 8 tours

17 – Milesi-Vernay (Porsche 997 RSR) : IMSA, à 8 tours

18 – Babini-Shaitar-Ladygin (Ferrari 458 GT3) : SMP, à 8 tours

19 – Ried-Roda-Tandy (Porsche 997 RSR) : Proton, à 8 tours

20 – Rizzoli-Gai-Casè (Ferrari 458 GT3) : AF Corse, à 9 tours

21 – Millroy-Smith-McCaig (BMW Z4) :Ecurie  Ecosse, à 10 tours

22 – Mallegol-Bachelier-Blank (Ferrari 458) : AF Corse, à 10 tours

23 – Kox-Pronk (Lamborghini Gallardo GT3) : Kox, à 10 tours

24 – Markozov-Persiani-Frolov (Ferrari 458 GT3) : SMP, à 10 tours

25 – Hartley-Hirschi (Oreca 03-Nissan) : Murphy, à 20 tours

Abandons
69éme tour : Kraihamer-Holzer

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE (après trois manches)

 

1. Thiriet by TDS Racing : 65 points

2. Signatech Alpine : 48 points

3. Jota Sport et Race Performance: 40 points

5. Morand Racing : 30 points

 

 ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet - Morand Racing - Ravitaillement entre Natacha Gachnang et Franck photo VISION SPORT Agency


ELMS 2013 RED BULL RING- 20 juillet – 3éme place pour la Morgan Judd du Morand Racing – Ravitaillement entre Natacha Gachnang et Franck Mailleux – photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

 ELMS 2013- RED BULL RING - Team JOTA Simon DOLAN- Oliver TURVEY - photo VISION SPORT Agency po


ELMS 2013- RED BULL RING – 4éme place pour le Team JOTA  deSimon DOLAN- Oliver TURVEY – photo VISION SPORT Agency pour autonewsinfo

ELMS Sport

About Author

gilles