MONTAGNE. DAVID HAUSER PREPARE LE GRAND RENDEZ VOUS DU MONT DORE

 

MONTAGNE-2013-HAUSER-Photo-TOP-MONTAGNE

MONTAGNE-2013-HAUSER-Photo-TOP-MONTAGNE

 

MONTAGNE. Après Pikes Peak, la plus longue (19,9 km) course de côte du monde, a eu lieu pour la 63ème fois la plus longue d’Europe entre Trento et le Monte Bondone en Italie du Nord.

Une épreuve du Championnat d’Europe sur 17,3 km, 140 virages dont 40 épingles, trois traversées de village, et 1350 m de dénivelé pour arriver à 1650 m d’altitude.

 

 MONTAGNE 2013 LIONEL REGAL et FAGGIOLI en 2010


MONTAGNE 2013 LIONEL REGAL et FAGGIOLI en 2008

 

 

Dans cette course où le regretté Lionel Régal (ci-dessus avec Simone Faggioli) s’était illustré l’année de son double titre de champion de France et d’Europe en 2008, David Hauser avait abandonné en 2012 sur touchette dès la première montée d’essais.

 

MONTAGNE-2013-David-HAUSER-portrait

MONTAGNE-2013-David-HAUSER-portrait

 

Une bonne raison de bien préparer sa revanche :

«Trois journées de reconnaissance en voiture privée, m’ont permis de diviser la montée en trois secteurs et le visionnage de nombreuses vidéos m’a aidé à la mémoriser. Cependant, la cadence des trois montées du weekend au volant de ma GP2 allait être autrement plus rapide. Comme mon moteur a calé dans l’une des dernières épingles à la deuxième montée d’essai et que la GP2 ne redémarre pas sans aide extérieure, je n’avais terminé qu’un seul essai avant l’unique montée de course du dimanche».

10ème temps des essais, le jeune Luxembourgeois avait tout de même signé le second chrono intermédiaire du 2e secteur, et le troisième des deux suivants.

 

 

MONTAGNE-2013-FAGGIOLI-et-son-OSELLA

MONTAGNE-2013-FAGGIOLI-et-son-OSELLA

 

En course, derrière les intouchables Italiens Simone Faggioli (Osella Fa30 Zytek) et Christian Merli (Osella Pa2000 Honda 2L), forts d’une dizaine de participations à l’épreuve, David était virtuellement 3ème après les quatre premiers secteurs.

Mais les nombreuses épingles de la fin du parcours permettaient au Tchèque Milan Svoboda d’inverser le résultat avec sa Lola F3000 plus agile que la Dallara GP2 du Luxembourgeois.

En terminant 4e, Hauser réalise néanmoins un bel exploit, reléguant le double vainqueur de l’épreuve Franco Cinelli (Lola F3000) à plus de 6 secondes ou son rival Luxembourgeois Guy Demuth (Osella Fa30 Zytek) à 28 secondes.

Un bilan globalement très positif et une belle revanche sur 2012 !

Les prochaines courses de David Hauser seront la « Glasbachrennen », nouvelle épreuve du Championnat d’Europe, du 26 au 28 juillet à Steinbach en Thuringe (Allemagne) puis la grande classique du Mont-Dore du 9 au 11 août dans les volcans d’Auvergne.

 

Jean-Paul CALMUS

Photos : TOP MONTAGNE

 

Montagne

About Author

gilles