LE PROJET X DE YAMAHA: DÉSHABILLEZ-MOI…

 

L’année dernière, Yamaha a lancé un nouveau concept, les Yard Built Specials,  en faisant appel à de grands couturiers de la moto, qui ont travaillé sur la XJR 1300 pour la customiser.  Deus Ex Machina, constructeur italien de customs mondialement connu, a crée la Yard Built Yamaha – Projet X.  Pas de porno dans cette histoire, encore que sur une moto, on puisse aussi … faire de la moto, mais quand même un engin très déshabillé. On dit minimaliste pour faire branché…

 

DEUX EX QUOI ?

 

Petit aparté, quand on lit autonewsinfo on est moins con après qu’avant, ce n’est pas nouveau…

Les mots « deus ex machina », c’est du latin, mais comme tout a été inventé en Grèce, l’expression existait aussi en version hellène, ces mots viennent du théâtre, où dans une situation compliquée, un dieu (deus) descendait sur scène grâce à la machinerie (machina) pour trouver la solution d’un problème majeur.

Par extension, cela devient aujourd’hui l’apparition de la personne qui règle un problème  à priori insolvable, comme un ministre des finances ou un président de la République qui ferait baisser le chômage et retirerait le pouvoir aux banquiers, mais en France le théâtre de la politique est trop « cheap » pour s’offrir ce genre de luxe, et ce depuis vingt ans!

Heureusement, pour rêver, il reste la moto…

En italien, cela se prononce « déousse ex maquina »

 

LE PATRON S’APPELLE… ROSSI !

 

Alessandro Rossi, patron de Deus Ex Machina, joli nom pour un préparateur spécialiste du custom de luxe, parle du projet X…

 « Pour nous, la Yamaha XJR1300 est une machine intéressante. Nous avons été inspirés par les légendaires motos de course d’endurance des années 70-80 avec leur look minimaliste. Quand nous avons commencé à enlever sa carrosserie et ses accessoires, nous avons remarqué sa forme agressive, comme un bouledogue avec de larges épaules. Nous avons ajouté  un guidon plus large et une carrosserie faite à la main en aluminium. Nous avons  retravaillé le réservoir, les caches latéraux et le capot de selle. Puis  nous avons choisi  une  peinture très spéciale sur le métal, appelée  « Transparent sombre », car ce n’est ni noir, ni marron, mais les deux »

Ici allusion à peine voilée à la technique picturale de Vinci, rien que ça…

 

 

 

Alessandro reprend… 

« Du coup,  l’aluminium apparait sous certains angles. Et puis, il fallait aussi que cette moto soit performante ! Suspension Öhlins améliorée,  freins radiaux et un levier d’embrayage Brembo, un pot d’échappement LeoVince en titane, des pneus Pirelli et des roues Marvic Streamline Magnesium.  Nous avons  anodisé la fourche et avons peint en noir les ressorts des amortisseurs arrière pour les rendre moins visibles. Notre moto est une street-fighter agressive qui aime se tapir dans l’ombre. La selle a été couverte d’un mélange de cuir sur les côtés et de daim sur le dessus, comme sur une moto de course. Nous avons enlevé le compteur de vitesse pour ne laisser que le compte-tours – comme sur une vraie machine de course.  Et puis il fallait trouver un nom : Yamaha nous a demandé de construire une moto dans le secret total, donc il y avait seulement un nom à donner : Projet X… »

 

 

Bon, évidemment, ce qui manque dans ce très long entretien, c’est les mains…

Regardez sur le site de Deux Ex Machina  http://it.deuscustoms.com/ rubrique « moto », l’incroyable quantité de customs dessinés par la boîte…

Impressionnant !

(Cette moto Projet X n’est pas à vendre, les pièces en kit seront bientôt disponibles mais aucune info n’a filtré sur la date précise).

Leur contact :

Adresse : Via Thaon Di Revel 3, 20159 Milano.

Le téléphone du magasin Deux store est 00 39 02 83422610

L’adresse e mail du magasin : italy@deuscustoms.com

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS CONSTRUCTEUR

Moto Sport

About Author

jeanlouis