RED BULL X-FIGHTERS : 24 000 SPECTATEURS A MADRID, TOM PAGES PROCHE DU TITRE…

TOM PAGES

TOM PAGES

Les titres mondiaux français en moto tout terrain pleuvent encore grâce à l’enduro. En Motocross, quelques succès ont été glanés sur quelques GP mais pas de façon suffisante pour décrocher les titres en jeu. Dans ce Championnat du Monde de free-style que sont les Red Bull X Fighters en revanche, Tom Pagès est bien parti pour l’emporter, il reste deux épreuves, Madrid et Pretoria, en Afrique du Sud. Madrid, c’est ce vendredi et Tom arrive avec 60 points d’avance sur l’Australien Rob Adelberg. On imagine l’ambiance, dauns une arène, pas n’importe laquelle, la plus connue au monde, la Plaza de Toros de la Venta.

 

ENCORE QUATRE CHAMPIONS POSSIBLES…

CETTE ARENE EST DEMENTIELLE!

CETTE ARENE EST DEMENTIELLE!

 

Bon Tom est vachement devant les autres mais voilà, s’il rate ET Madrid ET Pretoria, il ne sera pas Champion du Monde…

Il ya donc aussi Rob Adelberg à 60 points,  l’Espagnol Danny Torres (et je vous parie qu’à moins de faire gouffre il sera déclaré vainqueur, avec 24 000 madrilènes déchaînés),  Torres qui est à 80 points de Pagès, et enfin le Champion 2012, le Néo-Z’ Levi Sherwood, à dache à 135 points de retard mais si tout le monde va mesurer la piste les bras en croix, il peut encore mathématiquement gagner.

 

DANNY TORRES

DANNY TORRES

 

Il ya eu quatre vainqueurs sur les quatre étapes précédentes, Pagès à Mexico, Torres à Dubaï, Adelberg aux USA et le Japonais Higashino à Tokyo.

Mais le seul qui soit allé quatre fois sur le podimu est Tom… »C’est vrai que je vis une année exceptionnelle qui est le résultat d’une implication et d’un travail considérables. Depuis l’épreuve d’Osaka, je m’entraîne tous les jours, pendant six heures minimum. C’est beaucoup mais j’ai fait de ce titre l’objectif principal de ma saison et pour moi Madrid est une étape très importante. Mes figures sont au point, je les passe sans problème, mais mes concurrents sont d’un niveau exceptionnel et il me faudra gérer la pression qui est énorme ! »

Et forcément un jury un tantinet ibérique ou en tous cas se laissant aller à l’ambiance très ibérique du moment…

Conclusion?

Tom? Merde à toi!  Mierda! Shit! Sheiße ! くそくらえ !

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION 

 

 

 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis