RALLYE DU ROUERGUE. FETE NATIONALE A RODEZ !

 

RALLYE FRANCE 2013 VINS DE MACON FORD JULIEN MAURIN Photo FFSA DPPI

RALLYE FRANCE 2013 – Aux VINS DE MACON – La FORD de JULIEN MAURIN  – Photo FFSA DPPI

 

Un plateau fort de 153 équipages engagés, des bagarres attendues dans chacune des composantes du Championnat, un parc d’assistance désormais unique à Laissac, un temps qui s’annonce au beau fixe et un quarantième anniversaire à fêter, le tout sur fond de célébration du 14 Juillet.

Pas de doute, le Rallye Rouergue Aveyron Midi – Pyrénées promet un début d’été en fanfare !

Pour la plus grande satisfaction des organisateurs et d’Olivier Pignon, le délégué en charge de la discipline à la FFSA

 

1.    L’ORGANISATION

Daniel Wachoru (Président du Comité d’Organisation)

« Nous sommes contents du plateau réuni pour cette 40ème édition. Les meilleurs équipages sont présents dans toutes les catégories et nous dépassons les 150 engagements. La question que nous nous posons aujourd’hui est la suivante ! les pilotes seront-ils satisfaits par le nouveau rythme donné au rallye, induit par l’adoption d’un parc d’assistance unique, basé à Laissac. Quant aux nouvelles épreuves spéciales, nous pensons que celle qui va de Cassagne à Taurines (disputée à deux reprises le samedi 13 juillet), vraiment très technique et très particulière, devrait être l’un des temps forts de notre épreuve. Enfin, nous espérons que la participation de Jean-Michel Da Cunha au volant d’une Citroën DS3 WRC, ce qui représente une première en Championnat, mobilisera encore plus le public. Nous adressons au passage un grand merci à tous les équipages aveyronnais qui représentent à eux seuls quasiment un tiers du plateau. »

 

RALLYE-2013-ROUERGUE-Cuoq.

RALLYE-2013-ROUERGUE-Cuoq.

 

2.    LE TABLEAU DE BORD

40ème Rallye Aveyron Rouergue – Midi Pyrénées

Cinquième des neuf manches du Championnat de France des Rallyes 2013.

Engagés : 153 dont 58 inscrits en Championnat Pilotes, 19 en Championnat de France Junior, 9 équipes en Championnat Team, 24 en Trophée Michelin, 11 en Citroën Racing Trophy Junior, 14 en Opel ADAM Cup, 20 en Trophée Twingo R1 France, 8 en Trophée Twingo R2 France.

Parcours long de 872,41 km dont 219,84 km d’ES (12), répartis en trois étapes. Départ de Rodez (parking Val de Bourran) le vendredi 12 juillet à 15h00. Arrivée à Rodez (parking Val de Bourran) le dimanche 14 juillet à 14h10.

Compte pour le CFR Pilotes (5/9), le CFR Junior (3/6), le CFR Team (5/9), le Trophée Michelin (5/9), le Citroën Racing Trophy Junior (3/6), l’Opel ADAM Cup (3/6), le Trophée Twingo R1 France (3/6), le Trophée Twingo R2 France (3/6) et la Coupe de France des Rallyes (coefficient 3).

 

 RALLYE-2013-ROUERGUE-BRUNSON.


RALLYE-2013-ROUERGUE-BRUNSON.

 

3.    LES ENJEUX MAJEURS

FAVORIS POUR LE SCRATCH ET LE CHAMPIONNAT PILOTES

WRC : Cuoq (Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio, Citroën C4), Brunson (Team First Motorsport, Subaru Impreza), Maurin (Team Emap Yacco, Ford Fiesta), Da Cunha (Team PH – Sport, Citroën DS3), Roché (Team FJ – Elf, Mini JCW).

S2000 : Gal (Team Emap Yacco, Ford Fiesta), Augoyard (Team MSR by GBI.com – Minerva Oil, 207).

GT+ : Nantet (Team Emap Yacco, Porsche 997), Rouillard (Team 2HP Compétition – veloperfo.com, Porsche 997), Mauffrey (Team Revo6 – Digiservices, Nissan 370 Z).

Autres catégories : Bérenguer (Renault Mégane), Hot (Team 2HP Compétition – veloperfo.com, Subaru Impreza), Meyer (Team 2HP compétiton – veloperfo.com, Subaru Impreza), Pueyo (Team 2HP Compétition – veloperfo.com, Subaru Impreza), Lafay (Renault Mégane RS), Lobry (Team MSR by GBI.com – Minerva Oil, Renault Mégane RS), Robert (Team Saintéloc Racing, Peugeot 208), Martin (Team Saintéloc Racing, Peugeot 208), Pelamourgues (Renault Clio R3), Fontalba (Renault Clio), Berton (Opel ADAM Rallye R2), Serieys (Renault Twingo R2).

A NOTER

. 153 concurrents engagés dont sept aux volants de WRC, quatre de S2000, 3 de GT+…

. Les trois premiers du Championnat se lanceront dans un nouveau match. Julien Maurin (Team Emap Yacco), vainqueur à Lyon et Mâcon, emmène la promotion devant Eric Brunson (Team First Motorsport), victorieux au Touquet et Jean-Marie Cuoq (Team Chazel by GT2i Marc de Passorio) qui a enlevé la décision à Limoges.

Jean-Michel Da Cunha qui portera les couleurs du Team PH – Sport aux commandes d’une Citroën DS3 WRC, une auto inédite en Championnat de France, se positionnera en qualité d’arbitre, voire mieux s’il adopte rapidement le bon tempo…

En l’absence de Jean-Charles Beaubelique (Team MSR by GBI.com – Minerva Oil) et Dany Snobeck (Team First Motorsport), contraints au forfait, Pierre Roché (Team FJ – Elf, Mini JCW) fera figure d’outsider.

. Les spectateurs compteront respectivement pour animer la catégorie S2000, les groupes GT+, N et R sur :

Ludovic Gal (Team Emap Yacco) et Arnaud Augoyard (Team MSR by GBI.com – Minerva Oil) ; Gilles Nantet (Team Emap Yacco), Patrick Rouillard (Team 2HP Compétition – veloperfo.com) sur leurs Porsche 997 et Eric Mauffrey (Team Revo6 – Digiservices) ; Jean- Nicolas Hot (Team 2HP Compétition – veloperfo.com) et Michaël Lobry (Team MSR by GBI.com – Minerva Oil, Mégane) ; les deux pilotes du Team Saintéloc Racing (Cédric Robert et Charles Martin) et François Pelamourgues.

. Lauréats Rallye Jeunes FFSA 2012, Eric Camilli et Laurent Laskowski se frotteront de nouveau aux concurrents de la classe R1 -pour le moins imposante avec sa trentaine de candidats ! – au volant de leur Citroën DS3 R1.

. Soutenus respectivement par General Motors France et Renault Sport Technologies, Charlotte Berton (Opel ADAM R2) fera feu de tout bois dans son Aveyron natal et Jérémy Serieys (Twingo R2) tentera de confirmer ses excellentes prestations du début de saison.

 

LE POINT SUR LES FAVORIS 

 

 RALLYE-2013-ROUERGUE-Maurin-portrait.


RALLYE-2013-ROUERGUE-Maurin-portrait.

 

Julien Maurin (Team Emap Yacco, Ford Fiesta WRC, leader du Championnat Pilotes)

Objectifs : «C’est le rallye que je connais le moins. Je l’ai fait une fois seulement et encore, je n’avais parcouru que deux spéciales… Je suis très heureux que la moitié du parcours soit totalement nouvelle. Le terrain me semble très bien pour une WRC 1600. Je vais jouer ma carte perso et celle du Team Emap Yacco à fond.»

Atouts : en pleine confiance depuis le début de l’année.

La question : une seule participation au Rouergue !

 

Jean-Marie Cuoq (Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio, Citroën C4 WRC, deuxième du Championnat Pilotes)

Objectifs : « Je suis heureux de participer à ce très beau rallye. J’aime beaucoup le profil des routes et m’attend à une nouvelle très belle bagarre avec mes ‘collègues’ en WRC.»

Atouts : très performant sur tous les terrains.

La question : aucune

 

Eric Brunson (Team First Motorsport, Subaru Impreza WRC, troisième du Championnat Pilotes)

Objectifs : «J’aime beaucoup cette épreuve et la région. Par contre, c’est le rallye que je connais le moins bien du Championnat. Je n’y ai participé qu’à deux reprises. J’étais bien parti pour gagner en 2011 avant de crever et de terminer quatrième… Je n’ai rien à calculer. Mon but est clairement de marquer les 40 points de la victoire ! »

Atouts : désormais en mesure de gagner sur tous les rallyes.

La question : la concurrence relevée.

 

Jean-Michel Da Cunha (Team PH – Sport, Citroën DS3 WRC)

Objectifs : « Merci à mes partenaires qui m’ont permis de participer à ce rallye avec cette très belle auto du Team PH – Sport !! Mon but sera, comme d’habitude, d’accrocher les meilleurs temps possibles. Ensuite, tout dépendra de ma faculté d’adaptation à la DS3 WRC… »

Atouts : l’une des autos les plus évoluées du plateau, réside dans la région.

La question : ne roule qu’épisodiquement en Championnat de France.

 

Pierre Roché (Team FJ – Elf, Mini JCW WRC)

Objectifs : «Nous devrions être plus à l’aise qu’à Mâcon face aux WRC deux litres. J’adore ce rallye. Nous allons essayer d’être le plus près possible de la tête ! »

Atouts : un terrain plus propice aux WRC 1600.

La question : le niveau de la concurrence cette saison.

 

Gilles Nantet (Team Emap Yacco, Porsche 997, leader du Trophée Michelin)

Objectifs : « Mon objectif sur ce rallye qui me plait à chaque fois beaucoup, est d’être le mieux placé au scratch, au Trophée Michelin et ainsi de contribuer le plus possible au résultat d’Emap Yacco en Championnat Team. »

Atouts : brillant sur tous les types de terrain.

La question : les GT+ seront-elles aussi à leur avantage qu’à Mâcon ?

 

Christian COLINET

Photos : FFSA- DPPI

 

Sport

About Author

gilles