SILK WAY: SHLESSER A 19 SECONDES DU LEADER AU GENERAL!

 

Alain Rossignol m’envoie les très jolies photos de ce reportage, nous vous ferons un mini album en fin de récit, qui montre l’extrême beauté et l’extrême difficulté de ce rallye russe.  La température a été tellement  insupportable que l’étape vers Elista  a été écourtée. Nous sommes en Kalmoukie.  Les Russes ont repris la main aujourd’hui, Philippe Gache a cassé sa boîte et Schlesser n’est qu’à dix neuf secondes du leader au général, Vasilyev. Bref, me dit Alain Rossignol qui aime bien les formules laconiques, « demain, ça va envoyer grave! »

 

VASILYEV MEILLEUR TEMPS DE LA SPECIALE…

VASILIEV

VASILIEV

 

Bon, honneur au vainqueur du jour, Vasilyev, sur un très puissant G Force, qui a déjà gagné une étape avant hier mais est allé brouter du sable le lendemain, a donc gagné cette spéciale très compliquée et très sablonneuse d’Astrakhan à Elista.

Ce qu’il dit à l’arrivée: « Ce fut une belle journée pour nous, même si nous avons roulé sans sixième vitesse depuis le km10. J’ai vu Gache faire une erreur de navigation puis, plus loin, Schlesser arrêté dans le sable. Pour nous, tout a bien marché… avec 5 vitesses et nous sommes plutôt contents du résultat ! »

Conditions extrêmes, il est sûr qu’entre la navigation carrément compliquée dans le sable et la puissance nécessaire pour éviter de rester scotché, il y avait matière à s’amuser…

Mais le rallye Silk Way est pour l’instant un régal, la preuve, regardez comme les deux organisateurs, Semen Yakubov et Fred Lequien sont HEU-REUX!

 

 

Vasilyev fait un sans faute, chez quelques Russes d’ailleurs on roule bien aussi, mais comme ils ont pris des tôles les jours précédents, ces jolis chronos du jour ne font guère bouger le classement général.

Vasilyev est en tête au classement général, dix-neuf secondes devant Schlesser.

Jean Louis Schleseer à l’arrivée… « Au début, nous avons roulé seuls, mais j’ai tapé dans une motte de sable très dure qui a tordu la jante avant droite. Nous avons perdu beaucoup de temps à la changer mais ensuite nous les avons tous doublés, sauf Vasilyev. »

 

SCHLESSER

SCHLESSER

 

Et demain, Schless » sera à priori en début de spéciale derrière Vasilyev, en position idéale pour aller le chercher.

Il est sûr que dans le sable, le buggy n’est avantagé qu’à condition de ne pas s’engluer ou de ne rien casser et c’est hélas ce qui arrivé ce jour à Schlesser, qui sans cela aurait été largement en tête ce jeudi soir.

 

FIRSOV

FIRSOV

 

Dans l’ordre, on voit donc à l’arrivée Vasiliev, Firsov, Dimitry, Malysz et Schlesser.

Philippe Lavieille est maintenant dixième au classement général, après pas mal d’ennuis dans les premiers jours, on est évidemment ravis pour lui.

 

LAVIEILLE

LAVIEILLE

 

Il y a un Hongrois qui vient se mêler à cette lutte franco-russe, il s’agit de Szalay, qui est cinquième au général.

 

SZALAY

SZALAY

 

Bon, il reste trois étapes et vu la difficulté extrême des tracés, c’est un des secrets de la réussite de cet événement, rien n’est vraiment joué en tous cas dans les quatre premiers qui se tiennent sur une heure.

Classement général auto Silk Way 2013 après quatre étapes: 

1.Vasilyev/Yevtekhov (GForce) en 20h05’59

2.Schlesser/Zhiltov (Schlesser) à 0’19

3.Malysz/Marton (Toyota Overdrive) à 46’19

4.Firsov/Filatov (Toyota Overdrive) à 1h05’52

5.Szalay/Bunkoczi (Opel) à 1h45’10

6.Fouquet/Bouey (Proto Sodicars) à 2h34’53

7.Nikokenko/Mzeshertakov (Crossover) à 2h35’41

8.Dabrowski/Czachor (Toyota Overdrive) à 2h49’33

9.Issabayev/Poldolyanyuk (Toyota Overdrive) à 3h17’29

10.Lavieille/Polato (Juke Dessoude) à 3h24’23

 

 

CAMIONS: SHIBALOV L’AFRICAIN…

 

SHIBALOV

SHIBALOV

 

Shibalov est ce pilote de Kamaz qui a participé à l’Africa Race en début d’année et a gagné en catégorie camions.

Alors, dans ces conditions sableuses très africaines, il a logiquement gagné l’étape, et se retrouve second au général derrière Mardeev, vainqueur l’an dernier du Silk Way 2012.

Ce qu’il dit à l’arrivée… « Ce fut un jour parfait, surtout après les problèmes de cardans que nous avons connus hier. Nous avons roulé la spéciale d’une seule traite et sans souci. »

 

SHIBALOV NE RIT GUERE MAIS IL ENVOIE!

SHIBALOV NE RIT GUERE MAIS IL ENVOIE!

 

Bref, en tête des camions, on a les vrais rois du truc.

 

LOPRAIS

LOPRAIS

 

D’autant plus que le tchèque Loprais, sur son Tatra, il sait que contre une armada Kamaz il n’a aucune chance au général mais au coup par coup il peut aller les chercher, Loprais donc est second dans cette spéciale, et c’est superbement joué et infiniment mérité.

Loprais à l’arrivée:  « Mon bébé (mon camion..) est né il y a seulement quatre jours,  il y a donc beaucoup de problèmes de jeunesse à régler et c’est pour cela que je suis sur le SWR, c’est un magnifique rallye pour faire des tests grandeur nature. Aujourd’hui, nous sommes passés de la place 49e à la 2e mais nous devons encore changer les réglages de suspensions ce soir… »

Bref, comme prévu, la bagarre en camions est totale mais Kamaz a quand même sérieusement la main!

Classement général camions Silk Way 2013 après quatre étapes.

1. Mardeev (Kamaz) 16h59’56

2. Shibalov (Kamaz) à 1h17’27

3. Sotnikov (Kamaz) à 1h24’50

4 Viazovich (Maz) à 1h31’09

5. Valtr (Liaz) à 1h56’53

6. Loprais (Tatra) à 2h39’46

7. Vasilevski (Maz) à 3h27’44

8.Kupriyanov (Kamaz) à 3h35’41

9. Szustkowski (Tatra) à 3h48’27

10.Vildman (Liaz) à 4h26’27

Demain retour sur Astrakhan,  500 km au programme.

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL/DESERT RUNNER

 

L’ALBUM PHOTO DU JOUR: 

 

a a silk amb 2

 

a a silk amb 3

 

a a silk amb 5

 

a a silk amb 6

 

 

 

Rallye Raid SILK WAY Sport

About Author

jeanlouis