EURORACECAR : SECONDE EDITION DU TOURS SPEEDWAY SUR UN OVALE A L’AMERICAINE

 plan-tours2013c

 

Grande première à TOURS les 6 et 7 juillet :

Un ovale de 600 m avec un virage relevé façon Indianapolis, va accueillir pendant deux jours, les pilotes du Championnat Euro-Racecar NASCAR – portant désormais le titre de NASCAR WHELEN EURO SERIES- pour y disputer 4 courses de 100 tours chacune.

En effet, les pilotes représentant 15 nationalités s’aligneront dans les deux catégories ELITE et OPEN, avec deux courses par catégorie.

 

Max PAPIS sera de la fête

Max PAPIS

 

Après les essais libres du vendredi soir et les qualifications, les pilotes engagés dans ce double challenge européen, rejoints par quelques grands noms comme Max PAPIS, Bertrand BAGUETTE ou encore des américains comme Giles THORNTON et Rick CRAWFORD, s’élanceront par vagues de 25 et 23 voitures (Elite et Open) et s’affronteront le samedi et le dimanche dans ces courses à l’américaine si échevelées et tellement spectaculaires.

 

Rick CRAWFORD

Rick CRAWFORD

 

La venue de ces pilotes ELITE, ne fait que renforcer un plateau chaque année toujours plus relevé, au sein duquel Ander VILARINO (N°2 TFT Banco Santander) règne en maître, grâce à ses six victoires en six courses !

Avec le renfort de Max PAPIS au sein de son team, Yann ZIMMER (N°64 OverDrive) aura à cœur de conforter son statut de dauphin et de revenir sur l’Espagnol.

Une ambition également dans l’esprit de Freddy NORDSTROM (N°44 Rapido Racing by Still), le Suédois qui devance désormais Frédéric GABILLON (N°5Rapido Racing by Still).

Ce dernier, poursuivi par la malchance, est remonté au classement à Brands Hatch et se montre régulièrement le plus coriace adversaire de VILARINO, en Elite.

 

RACE-CAR-2013-Romain-IANETTA-en-essai-sur-la-piste-des-circuits-de-l-Ouest-Parisien-a-Dreux-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

RACE-CAR-2013-Romain-IANETTA-en-essai-sur-la-piste-des-circuits-de-l-Ouest-Parisien-a-Dreux-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Malheureux en Angleterre, Romain IANETTA (N°1 RDV Compétition – Mc Donald’s), enfin, sera avide de revanche et s’emploiera à faire briller ses nouvelles couleurs.

La Division Open, n’est pas en reste et a prouvé depuis le début de saison être un véritable vivier de jeunes loups et pilotes de talent.

 

Avec le parc des Expositions de TOURS en fond de tableau

Avec le parc des Expositions de TOURS en fond de tableau

 

Que de chemin parcouru depuis le lancement en Europe de cette série Euro-Racecar NASCAR par Jérôme GALPIN et la première course en ville de l’an dernier, sur le parking du Parc des Expositions de TOURS !

On se souvient que le pari était déjà osé avec la délimitation de la piste avec des murs de protection homologués FIA en provenance du Grand Prix de Formule 1 de VALENCE. Le spectacle fut apprécié par une foule de curieux, mais les pilotes avaient quelque peu regretté la surface inégale de la piste.

Message reçu fort et clair par l’équipe FJ et, avec le concours de la communauté d’agglomération TOURS Plus, et de TOURS Evénement, la structure de gestion du Parc des Expositions, toutes ces forces vives ont décidé de passer la vitesse supérieure, en créant une piste ovale sur 20 mètres de largeur, avec un virage relevé et un autre à plat. Ces deux boucles ont été recouvertes d’enrobés spéciaux ‘compétition’ assurant une planéité irréprochable et offrant une adhérence parfaite.

 

Un banking US  sur le parc des expositions de TOURS Photo Alain MONNOT autonewsinfo

Un banking US sur le Parc des Expositions de TOURS – Photo Alain MONNOT autonewsinfo

 

La piste est donc superbe et l’on est certain que les pilotes ne tariront pas d’éloges à son sujet. En attendant? présentons un peu l’Evénement.

La course, le TOURS SPEEDWAY est une manche du Championnat NASCAR WHELEN EURO SERIES qui s’intègre dans le Festival AMERICAN TOURS.

A ce titre, le public pourra tout aussi bien s’intéresser aux danses, aux concerts Rock’n Roll ou Country, aux Rodéos, visiter le village US et ses animations ou fouiner dans le Kustom Salon pour Bikers et bien entendu, assister à ces courses fleurant bon l’Amérique.

 

7541456484_7e1dcb2ddb_c

Déjà un grand spectacle l’an dernier !

 

On doit dire qu’il y a de quoi être dépaysé par ces voitures monstrueuses mais suffisamment agiles, dont les pilotes n’hésitent pas rouler portière contre portière ou encore à utiliser le ‘banking’ pour plonger couper la trajectoire d’un autre concurrent pour autant que leur ‘spotter’ leur aura apporté par radio, l’information d’ouverture possible.

Ce personnage qui est perché pour bénéficier d’une vue générale de la piste, est en fait les yeux et le stratège de chaque pilote. Ce mode de fonctionnement modifie radicalement les données habituelles que nous avons des courses européennes et leur apporte ce piment qui excite tant les spectateurs.

 

9005355562_b5d5279759_c

Ambiance US garantie

 

Au titre du Championnat Européen, TOURS se situe après les courses de NOGARO, DIJON et BRAND HATCHS et avant ARAGON, MONZA et Le MANS, ultime manche du millésime 2013, les 12 et 13 octobre prochain.

Avant la venue à TOURS, pour ce qui concerne le Championnat dit Endurance, mettant aux prises les écuries qui engagent un pilote en catégorie ELITE et un pilote en catégorie OPEN, les positions s’établissent ainsi :

– 1 Team Rapido Racing by Still N° 44 avec 482 points
– 2 Team TFT Banco Santander N° 2 avec 461 points
– 3 Team TFT Leclerc N° 7 avec 453 points
– 4 Team Gonneau Racing by Overdrive N° 64 avec 450 points
– 5 Team Scorpus / Forza Motorsport N° 18 avec 447 points

 

Le fait de repérer ces numéros permet de savoir que l’on a affaire à une équipe constante et efficace.
Pour ce qui concerne les individualités, bien évidemment tous les regards vont se tourner en premier lieu vers la catégorie ELITE avec un focus tout particulier sur Ander VILARINO voiture N°2, qui a raflé les 6 victoires possibles depuis le début de saison.

Derrière cette mainmise insolente, les prétendants à la victoire- et ils sont nombreux– piaffent d’impatience et ils espèrent tous tirer parti de cette piste type Indianapolis, pour développer une stratégie enfin victorieuse.

 

9005307648_4d235552d0_c

Objectif de tous les pilotes: battre Ander VILARINO

 

Si l’on décortique un peu les statistiques, on pourra noter que, seul Frédéric GABILLON avec son auto siglée N° 5 a contesté par deux fois la primauté de VILARINO pour l’obtention de la pôle position.

Freddy NOSTROM et son N° 44 a établi une fois le record du tour contre 5 fois à l’ogre VILARINO qui pour sa part, a mené durant 102 de tours de course contre 21 à Frédéric GABILLON et 10 à Yan ZIMMER, sur sa voiture N° 64.

Gageons que le format de 100 tours sur la piste Speedway de TOURS, viendra apporter des bouleversements, selon les bonnes habitudes des courses à l’américaine avec les re-starts , le rôle des spotters déjà évoqué et toutes les malices stratégiques qui peuvent être développées avec le fameux banking.

Ces conditions de piste seront bien évidemment de la même importance pour les pilotes de la catégorie OPEN, où il semble bien, que l’américain Josh BURDON N° 18 connaisse une belle opposition en la personne d’Anthony GANDON N° 7.

Quatre victoires à deux, deux pôles à une, l’avantage est nettement en faveur de l’Américain mais pas de manière aussi insolente que l’Espagnol VILARINO en ELITE.

 

Carole PERRIN était déjà présente à TOURS l'an dernier

Carole PERRIN était déjà présente à TOURS l’an dernier

 

On pourrait penser que dans ce monde tonitruant et viril aucune place ne soit faite aux dames.

Qu’on se détrompe, elles sont bien présentes et n’ont évidemment aucun complexe pour se lancer dans ces rondes infernales. Carole PERRIN N° 42 affronte le peloton ELITE alors que Caty CALY N° 42 et l’Espagnole Zihara ESTEBAN N°9, concourent elles en OPEN.

 

RACE-CAR-2013-ROMAIN-IANETTA-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

Romain IANETTA-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Pour conclure cette présentation, nous avons demandé à Romain IANETTA, qui a débuté en 2011 dans ce type d’épreuves, après une carrière éclectique en sport automobile, son sentiment concernant la course sur ovale.

« L’an dernier l’ovale n’était pas top avec une piste bosselée et 4 des virages à angle droit, mails il fallait bien commencer par quelque chose et le show était réussi. Cette année, avec deux vrais virages et une piste re-surfacée, on va avoir le bon circuit pour pouvoir effectuer des dépassements type NASCAR avec 2 ou 3 tours avec deux voitures côte-côte avant de pouvoir doubler. Avec deux lignes de course efficaces, on devrait pouvoir doubler d’un côté ou de l’autre. J’ai hâte d’y être. !
Avec des pointures américaines comme Rick CRAWFORD qui vont nous donner la référence en la matière, il est certain que le show sera garanti pour un public énorme et que nous les pilotes, on devrait bien se marrer également. »

Nous avons senti Romain IANETTA tout à fait prêt à s’amuser certes mais à en découdre également pour confirmer de bons espoirs entrevus lors des manches précédentes.

Effectivement, après un début de saison où il s’est mis souvent en valeur mais a été bloqué dans ses élans soit par des incidents de course, soit par une mécanique capricieuse, Romain nous indique :

« Avec l’équipe nous avons trouvé les réglages pour des performances nous permettant de rouler devant. A moi d’éviter les accrochages qui risquent d’être nombreux dans cette course très particulière, sur ovale. »

 

Des séances d'autographes très courues

Des séances d’autographes très courues

 

La météo s’annonçant radieuse pour ces deux journées ‘à l’américaine’, il est certain que l’Américan Festival va drainer un public nombreux et que les courses seront suivies, tout autant par des passionnés de compétition, que des curieux avides de dépaysement et de folklore.

Ce second Speedway de TOURS, marquera une grande date dans l’histoire du sport automobile en France, avec cette première course sur ovale d’un tiers de mile de longueur et avec ce virage relevé à 10 degrés, au sud de la boucle !

Avant un autre l’an prochain sur la boucle Nord ?

Autonewsinfo sera de la fête, bien entendu !

 

Plan-de-Site-Tours-Speedway

Plan du site TOURS SPEEDWAY

LE PROGRAMME :

Vendredi 5 Juillet

17h00 – 17h30 : Pilotes Elite – Essais 1 (30’)
18h00 – 18h30 : Pilotes Open – Essais 1 (30’)
19h00 – 19h30 : Pilotes Elite – Essais 2 (30’)
20h00 – 20h30 : Pilotes Open – Essais 2 (30’)

Samedi 6 Juillet

10h30 – 11h10 : Qualification 1 ELITE
17h15 – 17h30 : Qualifications 1 OPEN
13h00 – 13h20 : Autographes Pilotes
14h00 – 15h00 : Course 1 ELITE (100 tours)
16h30 – 17h00 : Autographes Pilotes
18h00 – 19h00 : Course 1 OPEN (100 tours)

Dimanche 7 Juillet

09h00 – 09h40 : Qualifications 2 ELITE
09h50 – 10h30 : Qualifications 2 OPEN
12h00 – 13h00 : Course 2 ELITE (100 tours)
14h45 – 15h15 : Autographes Pilotes
16h00 – 17h00 : Course 2 OPEN (100 tours)

 

Alain MONNOT

Photos : Alain MONNOT, Gilles VITRY autonewsinfo, ZIMBIO et Organisation/ Stéphane AZEMAR

 

Logo_NASCAR WHELEN EURO-SERIES

 

 

Nascar Nascar Whelen Sport

About Author

admin